Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Mon 1er Grand Prix de Formule 1

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Mon père est un passionné de la Formule 1, il m’avait promis de m’emmener un jour sur un circuit. Sa promesse a été tenue, sur le circuit de Formule 1 à Shanghai, avec l’invitation de Renault Sport F1.

Avec son audace et sa passion, il a demandé au rédacteur en chef de Canal +Sport, s’il serait intéressé de faire un reportage sur  » Les yeux d’un enfant dans le monde de la F1 « . Voici sa réponse : « Les grands esprits se rencontrent ! En effet depuis plusieurs mois, nous envisageons de faire un reportage autour de « la F1 dans des yeux d’enfants ». On dit souvent que les jeunes s’intéressent de moins en moins au sport auto, qu’ils ne rêvent plus de voiture, peut-être que ce reportage démontrera le contraire. Ce Grand Prix de Chine me semble une belle occasion en tout cas «. Thomas Sénécal.

Le reportage a été diffusé sur Canal + dans l’émission Formula One, le soir du Grand Prix de Shanghai le 17 avril 2016.

Affiche

Rendez-vous est pris, à l’entrée du Paddock, avec l’attachée de presse de Renault Sport F1, Laurence Letrésor et un caméraman de Canal +. Laurence nous donne des Pass VIP Guest, un trésor !.

IMG_3770

Nous allons directement dans le stand de Renault, toujours filmé par Canal +. Les deux Renault F1 ressemblent à des voitures en or. J’en prends plein les yeux de voir les mécaniciens préparer les F1 avant le départ des premiers essais ! ça fait beaucoup de bruit, heureusement, j’avais un casque et j’ai pu entendre les messages entre le Chef du Team et son équipe.

Stand

J’ai serré la main aux deux pilotes de Renault, ouah ! Kevin Magnussen m’a encouragé à devenir pilote de F1,

IMG_3719Dans le stand, il y avait le 3ème pilote Renault, Esteban Ocon, très sympa, il m’a beaucoup parlé de sa passion et de son envie de piloter une Formule 1 quand il avait mon âge.

A la fin des essais, invité par Renault, nous avons déjeuné avec le Team et les journalistes dans le Motor-Home, ensuite nous avons été nous balader dans le paddock, mon père était très heureux, lorsqu’il avait 10 ans, mon grand-père l’emmenait voir les essais des Ferrari F1 ( derrière les grillages) sur le circuit privé de Ferrari à Maranello, son rêve d’enfant était réalisé, c’est le même rêve qu’il m’a offert, merci papa. Il a même eu la chance, de piloter sur ce circuit, une Ferrari 358 grâce à Jean Todt et René Arnoux (ancien pilote F1 de Ferrari) pour une opération de relations publiques pour Shell.

Quelle chance d’avoir rencontré tous les pilotes de la saison 2016, visiter les écuries et d’être photographié avec 5 pilotes Champions du Monde : Jacques Villeneuve, Lewis Hamilton, Sebastian Vettel, Kimi Räikkönen, Nico Rosberg. Un vrai spot !

Lewis HamiltonLewis Hamilton. 6 fois Champion du Monde

Nico Rosberg

Nico Rosberg. Champion du Monde 2016 et vainqueur du Grand Prix de Shanghai.

Sebastian Vettel

Sebastian Vettel. 4 fois Champion du Monde

 

Kimi Raïkkönen. 1 fois Champion du Monde

Maurizio Arrivabene

Maurizio Arrivabene. Directeur de la Scuderia Ferrari 

Massa

Felipe Massa. Vice-Champion du Monde 2008

Dans le stand de Red Bull, un garçon très sympa nous a inviter à visiter la F1 de Daniel Ricciardo et voir les stands de ravitaillement.

F1 RicciardoIMG_3745

Daniel Ricciardo a été adorable avec moi.

Stand

Jacques Villeneuve, ancien Champion du Monde m’a posé des questions pour Canal +

 

Ma plus belle rencontre, c’est avec Nico Rosberg, il m’a offert une photo dédicacée de sa victoire à Bahreïn. Il m’a dit de croiser les doigts et de lui porter chance, son vœu a été réalisé, il a gagné le Grand Prix et est devenu Champion du Monde cette année là ! Bravo Nico.

Nico

Je souhaite à beaucoup d’enfants la même aventure dans le Monde de la Formule 1 et d’avoir un papa comme le mien.

Avoir rencontré et être photographié avec 5 Champions du Monde restera gravé dans ma mémoire.

Quelle journée, je suis crevé, je vais me coucher en rêvant de devenir pilote de Formule 1…

Jean

IMG_3711


Une Jean Canal

Bonjour André,

Le reportage avec Jean, a été apprécié par nos abonnés et nous avons obtenu des bons taux d’écoute et indice de satisfaction.

Encore merci pour votre initiative et votre participation.

Bien cordialement

Paolo Bobbio

CANAL + SPORTS  PRODUCTION MANAGER

C’est notre rôle de donner du rêve aux enfants ! 

Je remercie pour leur gentillesse et leur réactivité Renault et Canal +

dédé

L’Avant ! L’Après …

Bonjour M’ssieurs-Dames,
Le confinement m’a servi à mettre de l’ordre dans mes actions passées, c’est pourquoi j’ai retrouvé un combat que j’ai mené pour sauver l’atelier Picasso avec l’intervention de mon Ambassadeur Frédéric Beigbeder, ci-dessous le texte qu’il a lu en mon absence pendant la Conférence de presse, le jeudi 13 novembre 2014 à la Mairie du 6ème arrondissement.
 » ça c’était Avant, maintenant nous sommes dans l’Après pour agir et vivre autrement ».
Chers amis,

De Shanghai, je suis, comme vous pouvez l’imaginer, de tout cœur avec vous dans ce combat ultime pour sauver les Grands-Augustins. Je remercie chaleureusement Frédéric de me représenter.

Je dis bien ultime car nous étions tous persuadés que l’affaire était réglée.

Force est de constater que tel n’est pas le cas ! Je salue tout particulièrement Maître Roland Dumas, dont le témoignage précieux et la ténacité dont il a fait preuve, contre vents et marées, pour que soit respectée la volonté de Picasso, à savoir le retour de Guernica à Madrid, « quand l’Espagne serait devenue une démocratie ».

Je dis bien contre vents et marées, car il faut souligner avec quelle habileté celui qui avait la confiance du maître a su prévoir et déjouer les obstacles qui ne manqueraient pas d’être dressés dans cette mission si délicate.

Qui sait, par exemple, que c’est sur le conseil de Roland Dumas que Picasso rajouta quelques lignes concernant les extraordinaires études préparatoires, dont on a pu voir les reproductions au Grenier, avant que ce lieu mythique ne soit condamné par les huissiers. En effet, Picasso suivit le conseil de notre ami, précisant que ces travaux préliminaires étaient indissociables de Guernica, et devraient aussi être présentés à ses côtés à Madrid. Qui sait ce que seraient devenus ces dessins si importants si cette précision n’avait pas été apportée ?

J’ai la conviction que la réunion d’aujourd’hui va permettre de trouver enfin une solution positive face à la situation scandaleuse contre laquelle nous protestons. Alerté par Lucien Clergue, président de l’Académie des Beaux-Arts, et président de notre Comité de soutien, le Président de la République avait pourtant – c’était en avril 2013 – exprimé clairement sa volonté de voir ce dossier « traité prioritairement ». Un an après, face à l’inertie des pouvoirs publics, le Comité de soutien avait pris l’initiative d’adresser une lettre ouverte au Premier ministre Manuel Valls et à la maire de Paris Anne Hidalgo, quelques jours après leur nomination. La commission régionale du Patrimoine et des sites s’était réunie, et avait – décision semble-t-il sans précédent – voté à l’unanimité le classement du Grenier et de l’étage inférieur, où Picasso a peint Guernica.

Nous nous étions tous félicités de cette décision, largement relayée par la presse, qui avait titré « le Grenier des Grands-Augustins est sauvé ».
Sauvé ? Tu parles ! Les huissiers, ou plutôt la Chambre des huissiers de Justice de Paris – ne pas confondre – a profité de l’absence de réactivité immédiate des pouvoirs publics pour déposer, en douce, le 5 août dernier, une demande de permis de construire pour transformer l’Hôtel de Savoie…en résidence hôtelière de luxe, après avoir affirmé pendant des mois que telle n’était pas son intention, et que ceux qui véhiculaient cette information étaient des affabulateurs, allant jusqu’à faire état, sur une radio publique, d’ « allégations fantaisistes ».
Le temps des pétitions est passé ! Le message de la lettre ouverte à Mme Hidalgo et à M. Valls était pourtant clair. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous en appelons au Président de la République pour lui demander d’user de son autorité et de ses pouvoirs pour que les Grands-Augustins retrouvent leur vocation culturelle et artistique, et soient ouverts au public, dans les meilleurs délais. Halte au foutage de gueule : il faut arrêter de tergiverser !
Avec tout le respect que nous devons au Président de la République, nous lui demandons solennellement de prendre ses responsabilités dans cette affaire. Faute de quoi, la France sera la risée du monde entier pour tous ceux qui sont attachés à ce patrimoine, qualifié par Carlos Saura de « lieu le plus mythique de la capitale ». Et puisqu’il est question de cinéma, rappelons que chaque scène est précédée de l’ordre du réalisateur : « ACTION ». C’est ce que nous attendons aujourd’hui. Il est temps de mettre un terme à ce mauvais feuilleton !
André Cardinali, dit Dédé de Montreuil – ou de Shanghai – c’est selon !.

 Une anecdote veut qu’à Otto Abetz, ambassadeur du régime nazi à Paris, aurait demandé à Picasso, sur le ton de la colère, lors d’une visite à son atelier rue des Grands-Augustins, devant une photo de la toile de Guernica : « C’est vous qui avez fait cela ? », Picasso aurait répondu : « Non… c’est vous »

Aujourd’hui, Picasso pourrait nous dire » C’est vous qui avez sauvé mon atelier ? oui, c’est nous ! avec le soutien de Charlotte Rampling et Didier Lockwood.

Article dans Opinion Internationale https://www.opinion-internationale.com/2014/04/29/il-reste-13-jours-pour-sauver-les-ateliers-de-picasso

J’espère que vous allez tous bien.
Bises masquées
dédé

Adel & Bernard, deux amis complices.

Bonjour M’ssieurs, Dames,

Deux de mes meilleurs amis m’ont quittés en 6 mois. Deux hommes généreux qui savaient donner aux autres.

J’ai rencontré Adel Tawilé qui était comme mon frère, à Byblos en 1995, à l’occasion du Salon des Artistes Décorateurs ( SAD Beyrouth 95).

Pour pouvoir organiser, le 1er défilé de mode après dix sept années de guerre, sur la Place des Martyrs à Beyrouth, j’avais besoin d’héberger 20 jeunes stylistes franco-libanais. Roger Moukarzel, un ami photographe libanais me présenta Adel dans son hôtel à Byblos, après lui avoir présenté le projet, il accepta instantanément de loger et restaurer les jeunes stylistes pendant un mois. Sans lui, le défilé n’aurait pas eu lieu.

Depuis ce jour-là, notre amitié s’est soudée, Adel était un homme très respecté et apprécié au Liban.

Nous avions également le projet en 2000, de réaliser deux défilés de mode “ Alphabet et Adonis “ dans le plus vieux port du monde, avec les 22 lettres de l’alphabet phénicien constitué à Byblos, où le sarcophage d’Ahiram porte le premier texte cursif parfaitement clair, en phénicien classique. Un concert du compositeur libanais Gabriel Yared était prévu avec la présence de Magida El Roumi, célèbre interprète libanaise avec la mise en lumières de Jacques Rouveyrollis. A cause de nouveaux bombardements au Liban, la manifestation n’a pu avoir lieu.

Je me rappelle des bons moments passés ensemble au Liban, à Paris et à Rovaniemi en Finlande pour un repérage destiné à des VIP libanais pour séjourner dans le village du Père Noël avec leurs enfants. Huit jours de bonheur et d’aventures avec les lapons et les lapones et leur vodka explosive.

La tonalité du surnom que je lui avait donné “ Adelos le roi de Byblos” est dans mon esprit en permanence.

Une pensée profonde pour sa femme Laurence et ses deux fils Eric et Bruno.

*************************

Mon ami Bernard  Armagnac était un personnage hors du commun avec un grand Coeur. Sa mission naturelle était d’aider les autres, il a rapproché beaucoup d’hommes et de femmes dans les relations humaines et dans les affaires.

Beaucoup, aujourd’hui, lui doivent leurs carrières et leurs profits et son attention à des interventions et recommandations multiples, j’espère qu’ils s’en souviendront !

Bernard avait un carnet d’adresses incroyable dans divers milieux: édition, imprimerie, vinicole, show-bizz, gastronomie, rugby, polo, sports automobiles.

Natif de Cénac et Saint-Julien, proche de Sarlat, il a su gardé les pieds sur terre et ses valeurs. La mort de son père (91 ans) l’avait profondément touché l’année dernière, il était si heureux d’avoir apporté un compteur d’eau au potager de celui-ci, qui a appris à mon fils comment récolter des pommes de terre. Un grand instant chaleureux comme je les j’aime.

Bernard a vite compris la vie parisienne en gardant toujours son accent du Périgord qui faisait son charme, il savait s’introduire dans la haute société comme dans les milieux plus modestes avec un vrai talent d’acteur. Il aurait aussi bien pu jouer dans Molière que dans San Antonio.

Bernard à côté de Miroslav, propriétaire du Café de Flore et les garçons

Si je devais raconter toutes nos anecdotes, il faudrait presque écrire un dictionnaire de vie sur les fêtes et les repas passés ensemble dont le dernier aux Deux Magots pour le Réveillon du Jour de l’an. Avec plusieurs de ses amis nous allons organiser en sa mémoire un repas convivial quand ce Covid – 19 nous aura lâché la grappe.

Bernard s’est battu contre quatre cancers depuis 16 ans, il a été un combattant extraordinaire, il a tout essayé mais cette maladie ne l’a pas épargné!!!

Une pensée profonde pour sa femme Jeanine et son fils Jérôme.

Voici un texte ou je n’ai pas oublié de citer mon pote Nanar.

BIZART ( le biz, est un art )

Tard, dans un bar à Saint-Germain, un lascar a rencard avec une fille aux yeux hagards avec des beaux nibards, il a l’air bizarre dans son beau costard payé en pétrodollars, on se croirait dans un polar !

Assise dans un coin du bar, par un pur hasard, une cougar mate des mastards avec son clébard, un Saint-Bernard qui n’est pas le nectar de l’année, son père est Kosovar et sa mère Tatare n’a pas reçu le César. Elle cherche la bagarre à des lascars qui boivent des Ricard, ils se prennent pour des Rock Stars, ces tocards de bâtards ringards !

Son pote Nanar à qui il a donné rencard, ramène des canards du bourg de Villars dans sa Jaguar, ils ont reçu un Oscar à l’Alcazar, ce n’est pas un canular! Nanar c’est un anar, qui vendait des nénuphars samovars et du caviar à Zanzibar.

Le tôlier du bar est un malabar qui mâche toujours des carambars, il ne faut pas le chercher le Nounours ! Un nectar !

En face du bar, Chez Castel, Mc Solaar fume un cigare en lisant le Canard.

Le lascar, un certain Dédé de Montreuil, un ancien zonard et loubard qui a toujours trainé sur les grands boulevards… en écoutant Mozart ! avec son char en kevlar acheté 1 dinar au bazar de Dinard…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hé toi, Coronavirus Covid-19 !

Hé toi, Coronavirus Covid-19,
Après avoir survécu à une piqûre de scorpion noir en Italie en 1962
à un grave accident de moto sur le circuit de Monthléry en 1970
à un bombardement de l’armée israélienne sur Beyrouth en 2000
à un accident de Jet-Ski à Byblos au Liban en 2001
au Tsunami à Phuket en 2004
à un infarctus à Paris en 2013
à une artère bouchée à Paris en 2019.
Et surtout à la connerie humaine !
C’est pas toi qui va me faire peur, gros connard !!!
dédé
Accident à Monthléry:  https://soufflezsurlesbraises.com/2017/09/25/pierre-barret-mon-sauveur-2/
Bombardement à Beyrouth

SOLIDARITE

Bonjour M’ssieurs, Dames,

Dans cette crise mondiale, plusieurs soutien aux systèmes de santé et aux associations sont menées par des personnalités et des grands groupes de luxe, qu’ils en soient tous remerciés, c’est dans ses moments là que l’on voit les grands !.

Si nous français, sommes contraints de ne pas bouger de notre domicile pour contrer l’épidémie, chacun à son échelle peut agir à sa manière.

J’ai demandé à une amie chinoise, dirigeante d’un grand groupe, d’envoyer des masques à la mairie de Saint-Germain-des-Prés et à l’hôpital Necker. Livraison en cours. Mission accomplie.

Cristiano Ronaldo prend cette épidémie de coronavirus très à coeur. En effet, l’attaquant portugais de 35 ans a décidé de faire un très joli don, pour les hôpitaux portugais en décidant d’offrir des unités de soins intensifs.« Deux unités de soins intensifs », avec une capacité de dix lits chacune, vont aller au CHU de Lisbonne. Parmi les équipements, il y aura des lits, des respirateurs et des moniteurs cardiaques. Un don similaire a aussi lieu pour l’hôpital Santo Antonio du CHU de Porto. Si cela s’avère nécessaire, Cristiano Ronaldo souhaite faire de même à Madère, sa ville natale ou il est confiné avec sa famille.

Paul Pogba. Le joueur de Manchester United a lancé un appel aux dons ce dimanche 15 mars. « La pandémie de coronavirus affecte la santé et la vie de beaucoup de gens, y compris des enfants. L’impact d’une épidémie à grande échelle, en particulier sur les enfants pauvres et vulnérables, peut être immense ». Lui-même s’est engagé à verser 30 000 euros pour acheter gants, masques et lunettes de protection pour le personnel hospitalier.
Rudy Gobert. Le joueur de basketball français a été le premier de la NBA à être testé positif au coronavirus. S’excusant d’avoir “manqué de discernement” – selon ses propres dires -, il promet de verser au total 500 000 dollars pour lutter contre l’épidémie. 200 000 dollars seront versés aux employés de la salle Utah Jazz, 100 000 aux familles touchées par le virus dans l’Utah, 100 000 pour soutenir le système de santé français etc.
Lady Gaga a annoncé qu’elle allait reverser 20% de ses revenus en ligne aux banques alimentaires de Los Angeles et New York, ces deux villes de coeur.
Vanessa Hudgens, l’actrice de High School Musical a annoncé vouloir soutenir la banque alimentaire Feeding America : « Le monde vit une période insensée. Les fermetures d’écoles, l’interruption du travail, l’absence de congés maladie payés et l’impact disproportionné du coronavirus sur les adultes âgés de 60 ans et plus et les familles à bas revenus contribuent tous à augmenter les besoins des banques alimentaires dans tout le pays. Aidons-nous les uns les autres au lieu de paniquer. »
La fondation Bill & Melinda Gates s’est engagée à verser 105 millions de dollars pour contrer au mieux au coronavirus. L’argent sera utilisé pour protéger les populations à risque ; améliorer les efforts d’isolement ; accélérer la recherche d’un potentiel vaccin, médicament ou outil de diagnostic.

LVMH

Le groupe français a annoncé le 15 mars se lancer dans le production de gel hydroalcoolique face à la pénurie qui frappe la France. Trois usines d’ordinaire dédiées aux parfums et aux cosmétiques du groupe ont été réquisitionnées pour le fabriquer. Il est distribué en priorité depuis le 18 mars aux 39 hôpitaux de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Une initiative de Bernard Arnault et de ses équipe qui durera «le temps nécessaire». Le groupe a également annoncé le 21 mars avoir trouvé un fournisseur chinois capable de livrer 10 millions de masques à la France. Sept millions de masques chirurgicaux et 3 millions de masques FFP2 seront ainsi livrés dans les prochains jours. Une opération qui «pourra être renouvelée durant au moins quatre semaines dans des quantités similaires», soit environ 40 millions de masques, comme l’a annoncé le groupe.

Kering

En France, le groupe de luxe a promis une aide matérielle de 3 millions de masques de protection. Saint Laurent et Balenciaga, propriétés de kering et qui exploitent des usines en France, ont annoncé détourner leurs chaînes de production pour fabriquer des masques pour les hôpitaux de France. Le groupe a également fait un don à l’Institut Pasteur pour la recherche d’un montant non divulgué. En Italie, Kering mobilise l’ensemble du groupe Gucci qui s’apprête à fabriquer plus d’1 million de masques et environ 55 000 combinaisons de protection pour alimenter les hôpitaux italiens. Le groupe français a aussi fait don de 2 millions d’euros aux ONG et structures de santé présentes dans les régions d’Italie les plus touchées.

Prada

La griffe italienne a converti son site de production de Montone en Italie pour fabriquer 80 000 blouses de protection et 110 000 masques d’ici le 6 avril prochain. Miuccia Prada, directrice artistique de la marque, son mari Patrizio Bertelli (PDG de Prada), et Carlo Mazzi, président du groupe, ont également fait don à titre personnel de 2 unités de soins intensifs et de réanimations à des hôpitaux milanais (Sacco, San Raffaele, Vittore Buzzi).

Versace

Le 16 mars dernier, Donatella Versace et sa fille ont donné 200 000 euros à l’hôpital San Raffaele de Milan pour lutter contre le Covid-19. Dans un communiqué officiel de la marque, la créatrice a expliqué son engagement : «Durant cette période, il est important d’être unis pour venir en aide à ceux qui en ont besoin, et qui se battent chaque jours pour sauver des vies». Le groupe Versace avait également versé environ 140 000 euros à la Croix Rouge chinoise afin d’aider à acheminer du matériel médical.

Richemont

Le groupe de luxe qui détient Cartier, Van Cleef & Arpels et Chloé a promis de faire un don d’1,2 million d’euros pour lutter contre la pandémie de coronavirus qui sévit dans le monde.

L’Oréal

De son côté, le groupe L’Oréal met en place un vaste programme pour produire du gel hydroalcoolique afin de le distribuer dans les hôpitaux, les EHPAD, les pharmacies et les acteurs de l’alimentation. Il prévoit aussi de soutenir économiquement les petites PME dont les salons de coiffure.

Dolce & Gabbana

La griffe italienne s’est engagée pour la recherche. Dolce & Gabbana a choisi de soutenir l’université Humanitas de Milan et son projet scientifique mené par le professeur Alberto Mantovani qui vise à mettre au point des outils diagnostiques et thérapeutiques pour lutter contre le Covid-19.

Giorgio Armani

Le célèbre créateur a décidé de donner 1,25 million d’euros à divers hôpitaux italiens pour les aider à endiguer l’épidémie

 

Vive la Vie !

Bonjour M’ssieurs, Dames,

Dans ce moment difficile à traverser, je vous envoie beaucoup de force et d’amitié pour ne pas déprimer et tournez en rond.

L’une des meilleures façons, c’est d’appeler votre famille et vos amis, avec qui nous n’avons pas le temps de voir, ni d’appeler,ça marche et ça fait du bien, nous n’avons plus d’excuses ni d’agendas à avoir !!!.

Si cette dure épreuve, pouvait nous servir à remettre les vraies valeurs à leur place d’origine,nos principes et notre humanité commune, ce serait une victoire intelligente et humaine.

Mon père grand résistant italien, qui a fait deux guerres 1914 et 1940 me disait quand j’étais môme  » quand l’ennemi est battu, après avoir été guerrier, il faut devenir combattant ».

Autre résistant qui se battait pour des réformes humaines, JJSS était un vrai Chef ! Pilote de chasse dans l’armée américaine et Lieutenant pendant la guerre d’Algérie. Vous comprendrez mieux, pourquoi j’ai été si bien conseillé et formé.

Son fils David Servan-Schreiber à lui aussi mené un combat contre le cancer.

Mon ami Alain Caradeuc réagit en m’envoyant cette observation ce matin :

 » Oui Dédé! Tu as raison. Et il faut retrouver le sens de la solidarité et du partage. Nous sommes tous embarqués dans la même aventure collective, nous les humains. Nous devons revenir à une approche humaniste, généreuse mais aussi courageuse, retrouver le sens de la nature, reprendre le pouvoir face aux puissances insensées de l’argent qui nous amènent en TGV à l’abîme.

Arrêtons de nous laisser abuser par les marchands du peuple. On a besoin de plus de philosophes et de moralistes, moins (beaucoup moins) de financiers. On doit réorienter la science au bénéfice de l’Humain et non au profit des puissances de l’argent. A-t-on besoin de 10.000 satellites de communication. A-t-on besoin de tant d’avions (près de 50 milliards de voyages individuels l’an dernier) et de voitures ( 1,2 milliards de bagnoles à ce jour dans le monde) ?

Non, MM Jeff Bezos, (PGD d’Amazone), Elon Musk (PDG SpaceX) et consorts, vous ne me ferez pas croire que le monde ira mieux, s’il suit vos aberrantes élucubrations ( pour ne citer que ceux-là) ».

Voici un bon début d’humanité : LVMH et Monsieur Bernard Arnault ont mobilisé quatre usines françaises, ( Dior, Guerlain, Givenchy, Kenzo) pour produire avec des salariés volontaires du gel hydroalcoolique livré aux hôpitaux de Paris, puis à d’autres établissements en France.

Le Palais des festivals de Cannes a été transformé vendredi soir en centre d’accueil pour les sans domicile fixe particulièrement vulnérables face à la pandémie du coronavirus.

Dans ces périodes de crise, nous allons voir ce que l’humanité a de plus beau et aussi ce qu’elle a de plus sombre ». Certaines personnes sans scrupules chercheront sans doute à en tirer profit, en manipulant des craintes légitimes et en attisant les peurs.

Vous pouvez m’envoyer des textes et des commentaires, comme ci-dessous, ils seront publiés sur ce blog. Vive la Vie. dédé

Oui mon Dédé,
Nous traversons une drôle de période. J’espère que les Français et le monde en général en tireront quelques enseignements. Il serait temps de retourner vers  nos fondamentaux. Relire Camus, La Fontaine et nos philosophes. Oublier l’argent Roi. Repenser l’Europe. Redéfinir la mondialisation. Retrouver les vraies valeurs. J’ai l’impression en disant cela d’enfoncer des portes ouvertes. Quand je vois le comportement de certains êtres humains en ce moment face a ce péril, face à la solitude et la difficulté de vivre et de travailler d’une grande majorité, un immense doute m’envahit. Je n’oublie pas le comportement des Français au lendemain des attentats se précipitant dans la rue pour embrasser les policiers pour, quelque temps plus tard, les agresser les insulter et parfois même tenter de les tuer…. espérons que ceux qui sont le soir à applaudir à leur fenêtre auront la mémoire moins courte.
Nous aurons, à la fin de ce cauchemar, à tirer bien des leçons, et nous saurons peut être quels sont ceux qui ont eu raison, de ceux qui ont tout fait pour tirer la sonnette d’alarme ou de ceux Qui auront minimisé les risques et proféré d’énormes mensonges pour camoufler leur manque d’anticipation.
Toi aussi prends soin de toi. Tiens nous au courant par ton site.
Je t’embrasse. Claudie de Surmont
&&&&&&&&&&

Merci Dédé !

Protège toi bien aussi ainsi que les tiens.
Nous sommes tous les 6 (mes 4 enfants, ma femme et moi) cela a eu le grand mérite de nous rassembler tous, ce qui est extrêmement rare ! Et je pense que nous sommes très nombreux à (re)vivre cette belle expérience.
Nous profitons donc joyeusement de cette opportunité inattendue d’inscrire le mot famille devant tous les autres. Nous vivons tout plus simplement. Cuisine, bricolage, jeux de société. Et un peu de travail quand-même. La vraie vie quoi ! ;)
Je suis globalement d’accord avec ton message, cela DEVRAIT nous obliger à changer totalement de paradigme. Changer de système et de société. C’est une opportunité unique.
Mais j’ai toujours peur de certains « puissants » qui sous le prétexte de la « croissance à tout craint », pour faire redémarrer la machine économique et ses soit-disant vertus, voudront  réamorcer la grosse machine telle qu’elle était au bon vieux temps…
Les chinois l’ont clairement exprimé, Trump on n’en parle même pas et Poutine je n’ai aucun doute sur ses velléités…
Dès lors que ces 3 grandes puissances adopteront cette attitude, je ne vois guère que l’Europe pour essayer de penser autrement.
Mais est-elle gouvernable ? J’en doute mais soyons optimistes. Les peuples doivent se lever et s’élever surtout…. Le salut viendra de la rue comme toujours !
Voici une excellente réflexion de ma fille Juliette!!! Prends le temps de la lire et de la diffuser au plus grand nombre !…
Jean-Baptiste Chrétien
🗣 : Univers, Pourquoi me mettre dans le pangolin ?
✨: Cet animal, Corona, est en voie d’extinction. Et pourtant les hommes continuent de le braconner et de le manger. … Ce sera la 1ère étape de ma leçon, on ne mange pas, on ne tue pas les animaux.
🗣 : D’accord Univers. Pourquoi tu veux que ça commence en Chine?
✨ : La Chine est le symbole de la mondialisation et de la production de masse petit. Ce pays est surpeuplé, il produit en masse et pollue en masse…
🗣: C’est vrai univers… Mais en même temps c’est parce que les autres pays y ont un intérêt financier aussi non ?
✨ : Oui petit c’est pour cela que ta mission va être de te répandre partout dans le monde, et principalement dans tous les pays concernés par ce système, l’Europe, les US, les pays producteurs de pétrole…
🗣: Quelle forme vas tu me donner univers ?
✨ : Celle d’un virus qui va principalement infecter les voies respiratoires.
🗣 : Mais pourquoi univers ?
✨: petit, vois tu de nos jours,  les hommes mettent en danger la planète. La pollution est devenue trop importante mais l’humanité n’en mesure pas l’ampleur. Quoi de plus symbolique que la respiration petit, tu comprends ?
🗣 : Oui mais ça veut dire que je vais être dangereux univers ?
✨ : Tu ne le seras pas plus que plein d’autres maladies existantes petit, et tu le seras bien moins que la pollution elle même qui génère des milliers de morts ! Mais la différence c’est que toi, tu seras visible…
🗣 : D’accord univers. Mais tu crois que ça va marcher ton truc là alors, je comprends pas comment ?
✨ : Tu as raison petit. C’est pour cela que je vais te rendre très contagieux. Tu vas vite te propager. La vitesse de propagation sera bien supérieure à ta dangerosité.
🗣 : Ok mais alors si je suis pas si dangereux, tu crois qu’ils vont avoir peur de moi ?
✨: Oh petit oui fais moi confiance. C’est sur cela d’ailleurs que je compte pour faire évoluer les mentalités : la peur.
Ce n’est que quand l’homme a peur, qu’il peut changer ensuite…
🗣 : Tu crois ?
✨ : Oui petit, et je vais ajouter tout un contexte pour amplifier la peur et les prises de conscience.
🗣 : Quoi univers…?
✨: La peur va tellement prendre le dessus que l’on confinera les gens chez eux tu verras. Le monde sera à l’arrêt. Les écoles seront fermées, les lieux publics, les gens ne pourront plus aller travailler. Les croisières, les avions, les moyens de transport seront vides..
🗣: oh la la, Univers, tu vas loin, mais qu’espères tu de cela ?
✨ : que le monde change petit ! Que Terre mère soit respectée ! Que les gens prennent conscience de la bêtise humaine, des incohérences des modes de vie et qu’ils prennent le temps de réfléchir à tout cela … Qu’ils arrêtent de courir, découvrent qu’ils ont une famille et des enfants et du temps avec eux. Qu’ils ne puissent plus recourir aux suractivités extérieures car elles seront fermées. Se reconnecter à soi, a sa famille, ça aussi, petit, c’est essentiel…
🗣 : Ok mais ça va être dangereux, l’économie va s’effondrer….
✨ : Oui petit, il y aura de grosses conséquences économiques. Mais il faut passer par la. C’est en touchant à cela aussi que le monde je l’espère va prendre conscience de ses incohérences de fonctionnement. Les gens vont devoir revenir à un mode de vie minimaliste, ils vont devoir retourner au local, et je l’espère à l’entre aide..
🗣 : Comment vais je me transmettre ?
✨: par le contact humain.. Si les gens s’embrassent, se touchent…
🗣 : bizarre univers là je ne te suis pas, tu veux recréer du lien mais tu éloignes les gens ?
✨ : Petit, Regarde aujourd’hui comment les hommes fonctionnent. Tu crois que le lien existe encore ? Le lien passe par le virtuel et les écrans. Même quand les hommes se promènent, ils ne regardent plus la nature mais leur téléphone… A part s’embrasser il ne restait plus grand chose du lien… alors je vais couper ce qui leur restait de lien et je vais exagérer leur travers … en restant confinés chez eux, fort à parier qu’au départ ils se régalent des écrans mais qu’au bout de plusieurs jours ils satureront… lèveront les yeux.. découvriront qu’ils ont une famille, des voisins … et qu’ils ouvriront leur fenêtre pour juste regarder la nature …
🗣 : tu es dur Univers, tu aurais pu alerter avant de taper aussi fort…
✨: mais corona, avant toi j’ai envoyé plein d’autres petits … mais justement c’était trop localisé et pas assez fort…
🗣 : tu es sur que les hommes vont comprendre cette fois alors ?
✨ : je ne sais pas corona… je l’espère… mère terre est en danger… si cela ne suffit pas, je ferai tout pour la sauver, il y a d’autres petits qui attendent … mais j’ai confiance en toi Corona…  et puis les effets se feront vite sentir … tu verras la pollution diminuera et ça fera réfléchir, les hommes sont très intelligents, j’ai aussi confiance en leur potentiel d’éveil… en leur potentiel de création de nouveaux possibles … ils verront que la pollution aura chuté de manière exceptionnelle, que les risques de pénurie sont réels à force d’avoir trop délocalisé, que le vrai luxe ce n’est plus l’argent mais le temps… il faut un burn out mondial petit car l’humanité n’en peut plus de ce système mais est trop dans l’engrenage pour en prendre conscience… à toi de jouer…
🗣: merci Univers… alors j’y vais. ❤️
La réponse que j’ai donné à maman :
Bien-sûr que ce n’est pas une blague et je suis encore une fois tout à fait d’accord ! Je crois très fort que 90 % de la population prendra réellement conscience, que ce petit envoyé et élu de l’Univers toquera aux bonnes portes de notre pensée car oui l’humain est intelligent, il ne naît pas craintif,  malicieux, individualiste, égoïste mais le devient. L’Univers nous a donné deux mains, utilisons la première pour saisir celle que nous tend la Terre  et proposons l’autre à nos voisins ! Les gens seront dans les rues en mai, je peux vous dire que ça va gueuler contre les 10% restants … A voir qui gagnera la partie du siècle ! Fingers crossed d’ici-là et espérons que les larmes de joie des retrouvailles nous fassent réaliser qu’il faut TOUT changer !!!

Juliette Chrétien

&&&&&&&&&&

 

Coronavirus

Pourquoi avoir attendu si longtemps pour mettre la France en confinement ? Toujours ce côté français, nous on sait !!!

Voici un témoignage d’Alessandra ma cousine d’Italie.
Salut, il vous arrive ce qui s’est passé ici il y a 3 semaines. Seule les écoles avaient fermé et tout le reste était plus ou moins normal. Soudain, en Lombardie, les hôpitaux ont commencé à se remplir et les médecins et les infirmières sont tombés malades. Beaucoup de personnes âgées mais aussi des jeunes sont décédés. Les lits de réanimation étaient pleins. Crémone est une petite ville. Nous nous connaissons tous et nous avons donc des nouvelles de ceux qui travaillent à l’hôpital. Enfin au bout de 3 semaines où les cas ont beaucoup augmenté, le gouvernement a tout fermé sauf les usines et vous ne pouvez sortir que par extrême nécessité. Ceux qui sortent risquent une amende ou une peine de prison. La même chose s’est produite avec la Chine. Je ne sais pas pourquoi votre gouvernement ne ferme pas tout, peut-être pense-t-il que vos hôpitaux pourront mieux gérer la situation qu’en Italie. Bref, ce virus vaut mieux ne pas l’attraper ! C’est comme une grippe uniquement pour ceux qui ont de la chance.  Pour d’autres, cela devient une très mauvaise pneumonie. La meilleure prévention c’est l’isolement.  Restons en contact. Et espérons pour le mieux !!!  Je t’embrasse.

Le seul remède est de se confiner, comme l’on montrer les Taïwanais, très exposé à l’épidémie en raison de sa proximité avec la Chine, et du grand nombre de Taïwanais qui résident sur le continent, le pays de 23,5 millions d’habitants ne compte que quarante-deux infections, et un seul mort, pour 12 582 personnes testées. Une performance, pas seulement due à l’insularité : Taïwan se targue d’avoir très vite mis en place des mesures de détection et de traçabilité. Le pays a mis en place très tôt un centre de commandement unifié pour lutter contre l’épidémie

« Taïwan a pris l’épidémie très au sérieux dès le début, car nous sommes entièrement exclus de l’Organisation mondiale de la santé [OMS] et avions l’expérience du SRAS [syndrome respiratoire aigu sévère] en 2003, qui avait directement touché des hôpitaux », les mesures de confinement sont une bonne stratégie,explique au Monde Fang Chi-tai, professeur de l’Institut d’épidémiologie et de médecine préventive de la National Taiwan University.

A Taipei, pendant les festivités du Nouvel An chinois, le 9 février.

A Taïwan, eux, ont des masques !!!

En France, depuis 2 mois, on nous rabâche toutes les heures,  » protégez-vous « , avec quoi ? nous n’avons pas de masques ni de gel…

Nous avions les preuves du ravage de l’épidémie en Chine, en Corée et en Italie, les autorités françaises de peur de provoquer une panique, ont préféré attendre qu’il y ai plus de morts avant d’annoncer le stade 3.

La Chine continue d’annoncer plus d’une centaine de cas par jour dans la province du Hubei, mais le reste du pays ne connaît quasiment plus de nouvelles infections.

Enfin, depuis hier en France, tous les endroits publics sont fermés, sauf les pharmacies, les stations d’essence et les commerces alimentaires.

Encore une question  » pourquoi ne pas avoir annulé les élections avec le risque de contagion active ?. Les élections sont-elles plus importantes que la santé?. Eux seul le savent…

 

 

Je ne suis qu’un danseur …dédé

Bonjour M’ssieurs, Dames,

Citations Copyrightées © dd

Ma dernière lors d’un dîner avec un banquier  » Dis-moi dans ton QI, il te manque pas le I ? « 

les autres citations sont nommées par leurs auteurs 

DD, des initiales qui se sont fait un nom, sans faire du dédéisme, c’est idédéal !

Je ne suis qu’un danseur …

Le Général George Patton citait “ Rien n’est impossible à condition d’utiliser l’audace ” je rajouterai  » et la passion «

 « On ne grandit qu’en faisant grandir les autres ». dd

Les enfants m’intéressent, car ils ont tout à apprendre.

Les vieux m’intéressent aussi, car ils ont tout appris.

Les adultes m’emmerdent…dd

Le mot « vraiment » est menteur, s’il est vrai, pourquoi il ment ?.dd

Crédibilité, c’est donner du crédit à la débilité. dd

Les humanistes m’énervent, ils sont des Sous-traitant de la chose culturelle, des parasites haut de gamme, des domestiques d’Aparra. dd

Selon la citation de JJSS, « Dire la vérité telle que nous la voyons« 

ENA : Ecole de Névrose et d’Ambition. dd

Tout s’achète même la Vie, sauf l’Amour et la Mort. dd

Aider les autres, c’est s’aider soi-même. dd

« Je préfère glander dans un bistrot en buvant un Porto que rien faire dans un bureau en suçant un stylo ». Dédé, buvologue

Je suis un regardeur. ( mot de mon fils, 5 ans )

Il y a l’orage et quand il pleut, il y a le pleurage. (mot de mon fils, 6 ans )

L’intelligence, c’est la capacité d’agencer des idées de manière généreuse et créative afin  de contribuer au monde. David Servan-Schreiber

Cette citation a été affichée par mon ami , l’Académicien Michel Albert  dans la bibliothèque de l’Académie Française , le jour de l’intronisation de Simone Viel, le 18 mars 2010.
Au bar « Les Encyclopédies » à Universalis, le Petit Robert a tué Larousse à coup de Hachette, après avoir eu des mots…leur acolyte Le Littré sera quant à lui sorti indemne de la bataille… 
avec cette signature : dédé de Montreuil
Les IUT iens, la secte des premiers de la classe.

« Sortons des Grands Ensembles pour aller voir les Grands Ensemble ». dd

J’aime beaucoup ton beau cou.  (dit à une belle femme !) dd

Dans l’amitié comme dans l’Amour tout est une question de preuves. dd

On est tous de passage… on n’a qu’un billet aller. dd

A notre pire ennemi,

« même si tu ne m’aimes pas ou plus, moi je t’aime et tu ne pourras rien n’y faire, même avec un avocat à l’huile d’olive. dd

Ah ! CGT riche ???

Ah ! CGT con ???

LCR ( La Connerie Révolutionnaire )

FO , le syndicat qu’il vous faux !!!

Je suis un agitateur de talents… dd

Au Centre Mondial Informatique, il y avait beaucoup de chercheurs mais pas beaucoup de trouveurs ! dd

Certains membres de la POLICE ont la Porêche. dd

Les vieux

Avec leurs vieilles cannes appuyées sur des cannes, ils vont à Cannes sur la Côte d’Uzur pour aller canner. dd

Les paradis fiscaux, c’est MAL dd

Monaco, Andorre, Luxembourg.

Image result for einstein e = mc2

E = MC 2

E = Mes Couilles 2

( J’ai trouvé la formule qui a emmerdée la Terre entière )

LA LUXURE

 Je fais ce que je veux

ou je veux

quand je veux

avec qui je veux…

 Même Bill Gates et le Pape ne peuvent pas le faire !!!

 La liberté coûte cher, je l’ai eu à un juste prix. dd

J’ai fait HEC ( Hautes Etudes Communales ) à Montreuil 

Mon oeuvre à moi, c’est mon oeuvre. (un inconnu)

Un triangle sans angles, c’est un losange sans rectangle, ça tourne pas rond tout ça, pourtant la table était carré…Ecrit au Flore avec mon ami MC Solaar.

Les accros à la CC, ( Cocaïne) sont des Casse-Couilles. dd

Le monde est dans la fauxeté. dd

Barpat : bon à rien, prêt à tout !!! dd

Au Festival de Cannes, un con primé, matin, midi et soir…dd

Certains ont des rêves, d’autres les réalisent…dd

Les beurgeois, c’est comme les cochons, plus ça devient pieux, plus ça devient cons. Jacques Lerb.

 Ceux qui font porter la burka aux femmes pour aller au bal mosquée sont des burkons. dd

La Marseillaise est remplacée par la Lilloise écrit par Rougeot de Lille ( Pierre Mauroy ) dd

Je te prends aux mots dans le gayto du marais pot de vin. dd

Le photographe est l’oeil de la vie pour nous ouvrir les yeux….dd

 Je suis un provocateur, c’est la façon de me protéger …dd

Dérision

« Si à 50 ans, on n’a pas une Rolex, on a raté sa vie » Jacques Séguéla

Si à 60 ans, on n’a pas une Rolls, c’est qu’on est con  »  dd

Si à 90 ans, tu est toujours vivant, c’est que tu as réussi ta vie. dd

L’Amour triomphe de tout, alors cédons…dd

A Saint-Tropez, il y a des seins et Trop de pèze…dd

Les faibles sont devenus forts et les forts moins forts.dd

L’ART CONTANTPOURIEN ! C’est aussi un Art…dd

Créer est aussi difficile que d’être libre… Elsa Triolet

Créer, c’est résister. Résister, c’est créer. Stéphane Hessel

La seule ambition d’un créateur doit être de créer, le reste, c’est de la Merde… Ernest Hemingway

Réactivité, efficacité, créativité, amitié, ça donne des idées. dédé

J’ai l’intelligence sûre de ne pas vouloir créer pour créer mais pour des créations qui soient ancrées dans le réel. dédé

Il n’y a rien de pire que les gens qui ne sont pas passionnés. Karl Lagerfeld

Redouter l’ironie, c’est craindre la raison. Sacha Guitry

Je me demande si je ne suis pas en train de jouer avec les mots. Et si les mots étaient faits pour ça ? Boris Vian

 Il n’y a « pas de connaissance sans connaissance de la connaissance » Edgar Morin

Education carnet de chèque – éducation échec. dd

Dit à Richard Bohringer sur le tournage du film  » Ennemis publics  » t’habite rue du Cherche Midi et tu n’as même pas l’heure ? « dd

Avec leurs Iphones, ils sont devenus aphones aux phones. dd

Quand Apple s’est développée, Steve Jobs a considéré qu’il avait atteint son niveau d’incompétence en tant que manager.
Combien de personnes s’accrochent à leur pouvoir, alors qu’elles sont devenues illégitimes…
Image result for steve jobs dessin

Les 48huitards, réveillez-vous !!!

Bonjour M’ssieurs, Dames,

L’homme qui a le plus vécu n’est pas celui qui a compté le plus d’années, mais celui qui a le plus senti la vie. Jean-Jacques Rousseau

Hé, les 48huitards retraités, rendez-vous utiles !

En 68, nous avions 20 ans !

Nous avons eu la chance de naître après la guerre, de connaître le Rock’n’roll, les Beatles, les Rollings Stones, les Jeans, les 30 glorieuses, mai 68, la libération sexuelle … Mais, notre génération n’a pas passé le relais aux jeunes générations par égoïsme et par confort !

La plupart d’entre eux coule une retraite paisible (et souvent ennuyeuse), alors qu’il n’est jamais trop tard pour apporter son expérience et son savoir-faire à la jeunesse de notre pays. C’est notre devoir et du civisme.

En contrepartie, les jeunes nous apporteront leur dynamisme, leur enthousiasme et leur curiosité, ce qui nous empêchera de mourir idiots… ils ne nous diront qu’un mot « MERCI » !

J‘ai donc eu l’idée de créer un réseau novateur sous le slogan « Un coup de fil pour un coup de pouce ! ». Le principe est simple : il suffit de contacter l’un de vos amis, partenaires, clients pour leur présenter votre jeune poulain.

« Vous imaginez le bonheur, pour un jeune qui démarre sa carrière, de savoir qu’il n’est pas tout seul, qu’un inconnu est prêt à lui donner un coup de main pour le motiver et l’aider à se construire ? ».

Depuis de nombreuses années, les annonces des gouvernements se succèdent en restant au stade de l’intention ! Voici une idée pour les jeunes chômeurs. En France, il y a 3.400.000 entreprises. Si chaque entreprise avec l’aide de l’état employait un jeune, ce serait la fin du chômage pour eux.

Chaque entrepreneur serait le parrain du jeune qu’il emploie, en lui apportant son expérience et en lui donnant la première pierre de son parcours. Beaucoup d’hommes et femmes politiques et des entrepreneurs oublient qu’ils ont tous été aidés lorsque qu’ils étaient jeunes !

Je compte sur vous pour diffuser cette idée. Merci

Je vous invite à découvrir quelques témoignages de mes actions envers les jeunes, en leur transmettant mon expérience, mon carnet d’adresse et mon audace, car je n’oublierai jamais que lorsque j’étais jeune, des adultes responsables l’ont fait pour moi, ce qui m’a permis d’avoir un bon parcours atypique dans plusieurs secteurs d’activités…

« dédé est de ces hommes qu’on appelle les  » passeurs » de ceux qui tendent la main à autrui pour les faire passer de l’autre côté de la rive. Et parce que dédé fait partie de ces personnages qui voient là où les autres tracent leur chemin, il veut à tout prix donner à voir à ses contemporains  par le prisme de sa curiosité de l’autre et sa foi en la nouvelle garde culturelle, qui font de ce philanthrope un éternel jeune homme, avide de partage et de connaissance ». Julien Colonna. Artiste / Réalisateur / Photographe.

« C’est avec plaisir, voire fierté que je m’associe à l’action d’André Cardinali. Son engagement permanent pour faire rayonner la jeunesse, la culture, l’imagination, l’esthétisme au service du grand nettoyage des idées et des peuples ne peut nous laisser indifférent ». Jacques Séguéla

« Mon cher André, Bravo pour ton énorme travail depuis des années pour favoriser l’émergence de nouveaux talents issus des quartiers populaires et multiethniques. Tu es un véritable artisan, animé par l’envie et le désir d’aider les nouvelles générations de créateurs et d’artistes, ceux qui feront la Culture de demain ». Aïcha BelaÏdi. Présidente des Talents Urbains  » Les pépites du cinéma ».

« J’apporterai toujours mon soutien et mes conseils à André, afin qu’il continue la mission qu’il s’est donnée, celle d’aider les jeunes talents de demain, c’est son devoir, dit-il !!! Je le crois aussi ». Gérard Vallin. Directeur adjoint de l’ESAG Penninghen.

« Dédé, il remue les institutions,  les carcans statiques, les préjugés pour aider les jeunes, les promouvoir pour qu’ils s’assurent eux-mêmes un destin. C’est un passionné du monde et c’est pour ça qu’il se remue le cul, car pour lui aider  » aimer » n’est pas un sport du dimanche mais un devoir de tous les jours ! Tu piges , dédé c’est la force de l’intuition… Trois points de suspension ! » Vahéna Menras. Compositeur – interprète- peintre

« C’est la rencontre avec André Cardinali, qui a permis que notre rêve puisse devenir réalité, sa passion d’aider les jeunes talents de demain, son amitié, son énergie et son travail acharné, ont pu canaliser notre fougue. Sur son initiative, envers et contre tous ! dans un rythme hallucinant, il organisait le 25 mai 1995, sur la Place des Martyrs à Beyrouth, en plein milieu des ruines, Notre défilé de mode, parrainé par 10 grands couturiers français ; une première, où 40 modèles étaient présentés, sur cette place mythique, où, tout juste deux heures avant le show, nous avons obtenu, après fortes discussions, l’autorisation des 11 communautés religieuses. Après 17 années de guerre, on parlait alors de reconstruction, André Cardinali a écrit cette phrase formidable: « La Renaissance du Liban, passera par la Jeunesse et la Culture «.Et pour terminer cette belle histoire, c’est grâce à André, que nous avons tous eu des contacts chez de grands couturiers. Nous avons besoin de l’appui, du savoir, et de l’expérience de nos aînés ». Franz Heidsieck. Créateur.

« André Cardinali est un homme de contact. Il possède une qualité rare aujourd’hui : il croit passionnément à la jeunesse et à sa capacité créatrice. Il crée ainsi un véritable dialogue culturel, comme l’envisageait  André Malraux avec les jeunes talents ». Jean-Bernard Métais. Sculpteur.

 » J’apporte mon soutien à mon ami dédé de Montreuil, qui se bat pour les mômes de demain, c’est notre devoir à tous ». Jean-Pierre Mocky.

« dédé, en connaissant l’efficacité de ton boulot, on se dit que tu es décidément le chaînon manquant. La classe de l’homme de terrain qui ne triche pas, qui agit là où c’est utile. Ouais, c’est la réalité ! C’est ta passion, ton intransigeance qui en sont les moteurs.« Marciel ». Marc Hologne. Homme de cinéma-Théâtre.

 » J’ai pris beaucoup d’intérêt et de plaisir en tant que Président de la commission de la Culture, de la Jeunesse, de l’Education au Parlement Européen à parrainer et inaugurer le Premier défilé Européen de mode  » Cumulus Fashion Tour  » initié et organisé par André Cardinali, au Carrousel du Louvre, à la Triennale di Milano et au London college of Fashion. Cette manifestation m’a permis d’apprécier l’énergie et la volonté d’André Cardinali, afin de montrer le savoir-faire de jeunes talents, étudiants d’écoles de stylisme de 15 pays européens » .Michel Rocard.

« Il est des personnes qui sont des accélérateurs d’idées. André Cardinali en fait partie. L’avoir rencontrer m’a permis de participer au festival « Les pépites du cinéma » et grâce à cet événement, le film que j’ai écrit a pu trouver un public et ainsi exister. André n’a de cesse de mettre son énergie au service des artistes et de la création. Cette volonté de transmettre et d’aider que Monsieur Cardinali entretient depuis toujours sont infatigables, et sa passion contagieuse pour la vie est sa force ». Pierre-Marie Mosconi. Comédien – Scénariste.

« Salut dédé, Nous tenons à te remercier pour ce que tu as fait pour nous au Festival de Cannes. Sur ton impulsion et ton idée, tu nous a permis d’être invités en direct à l’émission  » Le Grand Journal » de Canal + où nous avons interprété en rap  » La bohème » devant Monsieur Charles Aznavour. Tu as également organisé un showcase sur la plage privée de TPS avec notre groupe et des jeunes rappeurs de la banlieue de Cannes, malgré les craintes de la direction de TPS, tu as réussi à les convaincre en mettant ta parole et ta notoriété sur la table des discussions. Tu leur a démontré qu’il ne faut pas avoir peur des jeunes qui veulent s’exprimer… Chapeau dédé de Montreuil, continue le même chemin, tu es un modèle pour nous tous ». Scred Connexion.

« Cher André, je tiens surtout à te remercier pour avoir instaurer le Prix de la Ville de Dijon – 1er Roman, lors de cette manifestation, car nul n’ignore à quel point il est difficile pour un nouveau romancier d’émerger face aux  » monstres » de la littérature. En tant que marocaine, je suis particulièrement touchée d’avoir obtenu ce prix, grâce à toi, afin de mieux faire découvrir une part de notre culture. Le rôle des écrivains n’est-il pas celui de décrire des univers différents sans pour autant perdre de vue l’universalité? Merci de m’avoir aidé à donner une légitimité à mon premier roman. Avec mon amitié ». Abla Ababou. Ecrivain

« Pour avoir travaillé avec toi et partagé certaines de tes angoisses relative au défilé de mode sur la Place des Martyrs à Beyrouth, je peux dire que tu t’est battu avec fougue, mais aussi avec efficacité, pour monter cet événement culturel qui te tenait fort à coeur en raison de ton admiration pour cette jeunesse libanaise et ton attachement à ce pays dont tu découvrait la vitalité et le courage face aux événements douloureux qu’il venait de subir. Puissent de jeunes modistes français et libanais, dont certains te doivent leur succès, te dessiner un bel habit de lumières ». Charles-Hervé Faucon. Directeur du Centre Culturel Français à Beyrouth.

« Sur ton idée originale, à Cannes, Sainte-Maxime et Monaco, tu as fait découvrir mon Tour du Monde à l’envers en solitaire à des enfants des cités et des centres-villes qui sont montés à bord de mon bateau, celui qui a parcouru les 5 continents, ensuite à Paris, tu as réuni 150 enfants de tous les milieux sociaux venant de Saint-Germain en Laye, Paris 6ème et 16ème, Pierrefitte, Saint-Denis et de Bourgogne pour visiter le salon nautique, avec un parcours préparé spécialement pour eux, et pour découvrir un héros, afin de les faire rêver un instant. Bravo mon dédé, tu est un homme très respectable ». Philippe Monnet. Navigateur.

« Tant qu’il y aura des hommes comme André Cardinali, l’espoir sera toujours possible…Homme de combat et d’engagement, il a apporté aux jeunes son aide pour les aider à faire émerger leur talent, à le promouvoir, en leur communiquant son extraordinaire optimisme et sa foi en l’humain. Faire rayonner les talents de demain, leur ouvrir grand les portes en les faisant bénéficier de son expérience et de ses connaissances sont au cœur même de la mission qu’il s’est fixée. Et c’est là son élégance, une élégance du cœur : rendre ce qu’on lui a donné, offrir en retour ce qu’il a eu la chance de recevoir. André Cardinali a tellement œuvré pour mettre les autres en lumière que c’est simple justice qu’aujourd’hui ses amis aient envie de braquer les projecteurs sur lui. » Alain Hardel. Psychologue.

  •  Les extraits ci-dessus sont tirés des originaux, ils sont à votre disposition.

 

 

 

 

 

 

 

 

URGENT, POUR LA CHINE

Chers abonnés à mon blog,

Je viens de recevoir un message de la mairie de Chengdu:

« les hôpitaux de Chengdu manquent actuellement des matériaux suivants de manière urgente : Lunettes, masques (y compris les masques médicaux N95, masques chirurgicaux médicaux, masques médicaux jetables), vêtements de protection médicale, masques de protection médicaux, gants en caoutchouc médicaux ». 

Pouvez-vous m’aider à répondre à cette demande ? Connaissez-vous des fabricants ? 

Pouvez-vous relayer ce message à vos contacts et amis.

Par avance, je vous remercie de votre aide.

Amitié

André Cardinali

Mobile : 06 41 36 46 31

dcardinali@hotmail.com

Objet : Urgent: Canaux d’achat des matériaux médicaux pour Chengdu

Cher M. André Cardinali,

Sachant votre attachement à Chengdu, comme vous le savez, le nouveau Coronavirus s’est bien répandu en Chine, Chengdu en fait parti, et les matériaux médicaux sont en grande rupture dans les hôpitaux de Chengdu qui reçoivent les patients infectés, la situation est assez grave et urgente. C’est pour cela que nous voudrions solliciter votre aide pour voir si vous pouvez nous introduire des canaux d’achat des matériaux médicaux.

Pour votre information, les hôpitaux de Chengdu manquent actuellement des matériaux suivants de manière urgente :

Lunettes, masques (y compris les masques médicaux N95, masques chirurgicaux médicaux, masques médicaux jetables), vêtements de protection médicale, masques de protection médicaux, gants en caoutchouc médicaux. 

J’ai mis ci-joint un document avec l’information complète.List of Personal Protective Equipment for Infection and Prevention Control

Chengdu a prévu spécialement des moyens financiers pour l’achat des matériaux médicaux, si vous pouvez nous introduire quelques fournisseurs, je vais mettre en contact le(les) fournisseur et le bureau du commerce de Chengdu.

Merci infiniment encore par avance, Cher Monsieur Cardinali, ci-joint également une lettre ouverte de notre bureau qui demande l’aide des matériaux médicaux pour les hôpitaux de Chengdu. Canaux d’achat des matériaux médicaux ou dons pour Chengdu

Bien cordialement.

Peng WANG

European Division 

Chengdu Municipal Foreign and 

Voici une lettre envoyée à Brigitte Macron avec une idée qui serait bien perçu par les chinois :

Madame Brigitte Macron

Paris, 22 Février 2020

Chère Madame,

On a coutume d’affirmer que les hommes se regroupent face à un ennemi ou un péril commun. Le coronavirus n’est pas chinois. Il n’est pas un « péril jaune ». Seule la coopération permettra de vaincre ce coronavirus, appelé désormais COVID-19.

Stigmatiser les Chinois ou les Asiatiques est absurde, contre-productif voire dangereux, profondément injuste.

Les témoignages abondent d’enfants associant désormais contagion et Asiatiques. Que fait l’Education Nationale, pour lever les préjugés qui ont gagné nos enfants depuis le déclenchement de la crise ?

La Chine a pris des mesures audacieuses et courageuses, notamment de confinement de la population, ce véritable sacrifice économique et social ne peut rester longtemps sans conséquence sur notre vie quotidienne, puisque la plupart des produits manufacturé que nous consommons viennent de Chine. Nous devons saluer ce sacrifice, au bénéfice non pas seulement de la Chine, mais du monde entier. L’Organisation Mondiale de la Santé, a salué les efforts de la Chine.

Le Président Xi Jinping a d’ailleurs appelé le Président pour remercier la France de son engagement

Dans les quartiers les plus fréquentés par les Chinois en France, le 13ème arrondissement de Paris et Belleville, aucune personne n’a été contaminée. Il n’y a pas de coronavirus dans la communauté chinoise de France. On peut s’y rendre, y aller manger et se promener !

Je vous propose une idée : d’aller avec le Président déjeuner ou dîner dans un restaurant chinois à Belleville ou dans le 13ème, ce serait un signal positif et une belle image pour nos amis asiatiques en Chine et en France.

Dans cette crise, espérons que l’amitié franco-chinoise jouera à plein. Et comme c’est en période de gros temps que l’on compte ses amis

Car la France est attendue, regardée, aimée dans le monde, souvent beaucoup plus que les Français ne l’aiment ! Que doivent penser les Chinois de Chine ou de France de nos réactions stigmatisantes, paranoïaques et parfois racistes ? L’amitié entre la France et la Chine, entre les Français et les nombreux Chinois implantés en France, n’est pas une question politique.

Aider la Chine et être solidaire des Chinois de France qui, rappelons-le, sont en majorité Français ! c’est aussi nous aider.

Je vous adresse l’assurance de mes salutations les plus respectueuses.

André Cardinali

 

 

 

 

OUVERTURE DE LA BRASSERIE ROSIE À PARIS 11 ème

Bonjour M’ssieurs, Dames,

Hier soir, j’ai assisté à l’inauguration de la Brasserie Rosie, créé par le fils d’un ami, mettant à l’honneur des plats traditionnels.

Kevin et son associée Juliette se lancent dans une grande aventure : réinventer la brasserie parisienne ! Après avoir fait leurs armes chez Big Mamma et apprivoisé la cuisine transalpine, c’est à présent aux recettes de nos terroirs et aux secrets de nos grands-mères qu’ils font appel pour enchanter nos palais… Après deux ans à bourlinguer à travers la France, à monter des restaurants éphémères, à retracer le patrimoine gastronomique français et aller à la rencontre d’éleveurs, agriculteurs, vignerons, distillateurs, pêcheurs, ostréiculteurs… ils ont posé leurs valises à La Bastille.

Ils ont tout compris : Produits frais maison, petits prix, personnel qui a envie de bosser, c’est la bonne Trilogie.

Cette nouvelle brasserie, à la fois branchée et multi-générationnelle, à la Bastille, se veut être la « première grande brasserie parisienne du 21ème siècle à reprendre les valeurs historiques de ce modèle de restaurant devenu mythique au fil des années« .

Vous y retrouvez une cuisine, 100% faite maison, misant sur des recettes et des plats traditionnels et réconfortant. On pense bien évidemment à l’incontournable parmentier, mais aussi aux chipirons à la plancha sans oublier les fameuses moules frites.

Les frites sont faîtes maison et la mayo aussi, c’est le signe d’une bonne maison avec des petits vins maison.

Cette carte, décrite comme simple, évoluera en fonction des saisons et sera réalisée en collaboration avec 130 producteurs en direct.

A l’étage, il y a 3 salons – boudoirs avec cet interrupteur bien pensé.

Le lieu affiche une ambiance intemporelle avec « une âme de brasserie classique avec une déco osée à la fois.

Rendez-vous au 53, rue du Faubourg Saint-Antoine, dans le 11ème, pour pousser les portes de la Brasserie Rosie.

Tél : 07 49 19 19 62

Ouvert 7/7 – midi-minuit

 

 

Joker !

Bonjour M’ssieurs, Dames,

Le Général de Gaulle avait Maurice Couve de Murville et Pierre Messmer comme rempart

Georges Pompidou avait Jacques Chaban-Delmas

Valéry Giscard d’Estaing avait Michel Poniatowski

François Mitterrand avait Gaston Defferre

Jacques Chirac avait Charles Pasqua

Sarkozy,  Hollande puis Macron n’ont vraiment eu personne pour les protéger, c’est un signe qu’ils veulent être seuls pour gouverner !

Macron avait Gérard Collomb, il s’est échappé après avoir compris qu’il n’avait plus rien à faire là !

Image result for dessin emmanuel macron

Georges Pompidou est l’initiateur du Centre Pompidou

Valéry Giscard d’Estaing est l’initiateur de la Cité des Sciences et du musée d’Orsay

François Mitterrand est l’initiateur de la Pyramide du Louvre, de la bibliothèque François Mitterrand, de l’Arche de la Défense

Jacques Chirac est l’initiateur du Musée du Quai Branly

Ni Sarkozy, ni Hollande ni Macron n’ont laissé la moindre trace culturelle. un autre signe !

Image result for dessin emmanuel macron et l'art

Le Général de Gaulle a fondé le Rassemblement du Peuple français (RPF) Georges Pompidou a fondé l’Union pour la nouvelle République (UNR)

Valéry Giscard d’Estaing a fondé les Républicains Indépendants (RI) et L’Union pour la Démocratie Française (UDF)

François Mitterrand était Secrétaire du Parti Socialiste (PS)

Jacques Chirac a fondé le Rassemblement pour la République ( RPR ) et L’Union pour un mouvement populaire (UMP)

Nicolas Sarkozy était Président du Parti Républicain ( LR )

François Hollande était Secrétaire du Parti Socialiste (PS)

Emmanuel Macron est le seul président a être élu sans avoir dirigé un parti politique, ni avoir précédemment détenu un mandat électoral, c’est encore un signe !

Image result for dessin emmanuel macron

Les ministres et les députés de La République en Marche ( (LREM) sont des groupies dont beaucoup n’ont également jamais été élus …

Un Président sans une garde rapprochée et une équipe à la hauteur ne peux pas conduire un pays comme une entreprise. Trop seul, il finit pas ne plus écouter personne et par multiplier les impairs et les erreurs, tout en concentrant les critiques sur sa personne.

La chance est avec lui, il n’y a plus d’opposition ni à gauche ni à droite. Il reste les deux extrêmes, mais nous voulons pas choisir entre la peste et le choléra !

Réveillez-vous Monsieur le Président  et entourez-vous de ceux qui sont disposés à vous aider pour vous apporter du bon sens ! autre que conseillers, chargés de mission, gens de com et autres tech-nocrates-niciens…
Image result for dessin emmanuel macron
Après avoir été aux côtés de Jean-Jacques Servan-Schreiber pendant vingt ans, il écoutait souvent mes propos sur les gens du peuple et sur la société en général, parce qu’il savait que je venais de là… Il communiquait des fois, mes réflexions à François Mitterrand !

Emile Servan-Schreiber, spécialiste de l’intelligence collective.

Bonjour M’ssieurs, Dames,

Comment rendre les entreprises, les gouvernements et les individus plus intelligents ?  » C’est la question à laquelle répond Émile Servan-Schreiber dans le livre SuperCollectif  de vulgarisation scientifique sur l’intelligence collective qui pourrait bien changer les règles du jeu démocratique au profit de tous. Il est désormais établi scientifiquement que des cerveaux humains, en s’assemblant, peuvent produire une intelligence supérieure.

Dans ce monde d’égoïsme, les recherches d’Emile ne peuvent que nous redonner le goût de l’autre et du partage. dédé

Supercollectif. La nouvelle puissance de nos intelligences

Les groupes ont leur propre intelligence  ; on sait depuis peu mesurer leur QI. Mais pourquoi les groupes plus féminins sont-ils plus sagaces  ? Comment invoquer la sagesse d’une foule en évitant les pièges du conformisme ? Pourquoi la diversité nous rend-t-elle plus intelligents  ? Comment notre intelligence «  supercollective  » rend-elle nos entreprises plus performantes  ? Comment l’utiliser pour revitaliser notre démocratie  ? Et pourquoi les espions américains s’y intéressent-ils autant  ?

Autant de questions auxquelles Émile Servan-Schreiber apporte des réponses surprenantes et stimulantes, en s’appuyant sur les dernières découvertes scientifiques et une longue pratique de terrain. À l’aide d’exemples concrets –  de Boeing à Macron, en passant par l’intelligence artificielle et la CIA  –, il révèle l’immense potentiel de nos intelligences groupées et organisées.

Fils de Jean-Jacques Servan-Schreiber, Docteur en psychologie cognitive (Carnegie Mellon), Émile Servan-Schreiber ingénieur en intelligence artificielle. Depuis vingt ans, il partage son temps entre la recherche sur l’intelligence collective et ses applications pratiques au service d’entreprises et de gouvernements.
Je vous présente un billet portant sur l’intervention d’ Emile Servan-Schreiber. ( paru dans Médiapart. 23 novembre 2019 )

intelligence collective

L’ intelligence collective illustrée par les termites qui ont construit ces « cathédrales » que il est désormais établi scientifiquement que des cerveaux humains, en s’assemblant, peuvent produire une intelligence supérieure.

Mais comment se construit cette intelligence collective ? Quelles sont les recettes pour fabriquer un groupe intelligent ? Et comment le faire à grande échelle ? Emile Servan-Schreiber a partagé lors de cette matinée les « ingrédients » pour y parvenir.

Le cerveau collectif a un QI, on peut le mesurer, mais d’où vient-il ?

Un groupe est-il intelligent parce qu’il y a des gens intelligents dans le groupe ? Cela pourrait paraître évident. Mais non … Selon une étude menée par le Massachusset’s Institute of technology sur l’intelligence collective (qui dispose depuis quelques années d’un centre de recherche sur l’intelligence collective), l’intelligence d’un groupe ne serait pas déterminée par le degré d’intelligence de ses membres et la somme des intelligences individuelles, mais par la sensibilité aux autres (communication non-verbale), et l’équité dans la prise de parole, qui tiennent un rôle capital. Les femmes enregistrant dans ces domaines un score bien supérieur à celui des hommes … c’est dans les groupes où le nombre de femmes est le plus important que les scores sont les meilleurs avec une rentabilité opérationnelle .

L’intelligence collective repose sur deux grands principes : le nombre fait la force, et il est très important de l’organiser

Toutes les technologies des vingt dernières années (email, web, téléphones portables, réseaux sociaux, traduction automatique, etc.) ont rapproché les cerveaux et densifié le réseau des intelligences connectées. La bande passante entre nous est devenue énorme. Cela nécessite de s’organiser, et de suivre des règles et des recettes, car bien sûr « les foules ne sont pas intelligentes spontanément ». Emile Servan-Schreiber synthétise plusieurs décennies de recherche autour de 4 ingrédients :

  • Il faut beaucoup de diversité de points de vue, des modèles mentaux différents : ceci s’appuyant sur la diversité ethnique, mentale, de formations, de territoires, etc. Les connaissances de chacun vont s’additionner, mais les biais individuels de chacun, à travers la confrontation, vont s’annuler. Plus on est, meilleur on est
  • Il faut  beaucoup d’indépendance d’esprit : il est indispensable d’encourager les points de vue originaux, l’anticonformisme. L’expression de points de vue opposés va nous rendre plus intelligents tous ensembles, et encourager la contribution utile
  • Il faut  récolter beaucoup d’informations sur le terrain
  • Il faut, et ceci est très important bien sûr, agréger tout cela de façon objective, par des méthodes algorithmiques les plus objectives possibles pour agréger l’ensemble des informations produites.

L’expertise ne fait pas partie de la liste. En effet, ces ingrédients s’appliquent aussi bien à des novices qu’à des experts. On peut en effet compenser le manque d’expertise par la diversité. Si on prend beaucoup de personnes qui ne sont pas expertes, on arrive à fabriquer l’équivalent d’un expert (Emile Servan-Schreiber cite l’exemple de 14 étudiants en droit qui ont réussi à faire aussi bien que le jugement d’un avocat très expérimenté !). Avec les plateformes numériques on sait faire cela aujourd’hui.

On peut ainsi remplacer une expertise très pointue par beaucoup d’expertises plus diffuses et obtenir des résultats souvent meilleurs qu’avec une expertise unique.

L’intelligence collective est au service de la prévision et de l’innovation dans les entreprises

L’intelligence collective sert à améliorer les deux fonctions principales du cerveau qui sont la prévision et l’innovation.  Elle doit rendre les entreprises plus intelligentes parce qu’elles seront plus créatives en impliquant davantage de personnes dans les réflexions.

Il est établi que les entreprises les plus innovantes dans le monde ne sont pas celles qui dépensent le plus en innovation, mais celles qui impliquent le plus d’employés dans l’effort d’idéation pour trouver de nouvelles idées.

Personne individuellement n’est capable de faire systématiquement de bonnes prévisions. En revanche, Emile Servan-Schreiber observe depuis une vingtaine d’années que tous en même temps, nous sommes capable de faire de très bonnes prévisions, à condition d’agréger les prévisions de tous. Appliqué au business, il relève que systématiquement, lorsque de nombreuses personnes sont impliquées dans l’effort de prévisions (par exemple pour prédire des chiffres de vente, le nombre de produits vendus, etc.), et dès qu’il s’agit de nouveaux produits, donc des domaines où il n’existe pas ou peu de données à analyser, la multitude des prévisionnistes obtient des résultats qui sont 3 fois sur 4 meilleurs que ce qui est obtenu avec des méthodes classiques, et jusqu’à 21% plus précises en moyenne.

Les big datas sont importantes, mais encore faut-il qu’il y ait des datas, et qu’elles soient pertinentes. Et dans de nombreuses de situations, elles ne sont pas encore là, ou bien sont floues, déstructurées, et ne peuvent être rentrées dans les machines. Dans ces cas-là,  l’intelligence collective a son rôle à jouer bien plus que les machines.

A l’ère de la superconnexion, où nous connaissons une formidable accélération des échanges, où nous pouvons nous connecter avec n’importe qui, instantanément, et de plusieurs manières, la bande passante est devenue énorme. Le rapprochement des cerveaux a densifié le réseau des intelligences connectées. Le moteur de recherche Google, qui ne fait que suivre des liens qui ont été décidés et construits par des webmasters humains, et  Wikipedia, encyclopédie collaborative, sont de purs produits de l’intelligence collective. Nous voici maintenant à l’heure de l’intelligence « super-collective ». La question est maintenant de savoir comment se « super-organiser » dans nos entreprises pour devenir super-intelligents.

 

MADC, Artiste du Street Art

 

Créativité, Efficacité, Amitié, ça donne des idées ! © dédé

Créer est aussi difficile que d’être libre… Elsa Triolet

Créer, c’est résister. Résister, c’est créer. Stéphane Hessel

La seule ambition d’un créateur doit être de créer, le reste, c’est de la Merde… Ernest Hemingway

J’ai l’intelligence sûre de ne pas vouloir créer pour créer mais pour des créations qui soient ancrées dans le réel. © dédé

Il n’y a rien de pire que les gens qui ne sont pas passionnés. Karl Lagerfeld

Un jour, dans un salon à côté de Shanghai, une amie m’a fait découvrir 1000 calligraphes, un temple de lignes, d’écritures, de traits, de courbes présenté par des grands maîtres, en un mot Magnifique, Magique et Très chic !

Un peu plus tard, à la Galerie Brugier-Rigail  40, Rue Volta Paris 3ème, je découvre l’artiste de Street Art MadC. Dans l’une de ses toiles avec une grande courbe orange ( ci-dessous) m’a fait penser aux calligraphes chinois. J’ai joint l’artiste en Allemagne, pour lui proposer de réaliser une fresque de 80 mètres sur une avenue à Chengdu, associé à un calligraphe chinois Ma Kun. Une première dans le monde du Street Art. La citation Créativité, Efficacité, Amitié, ça donne des idées ! en est l’exemple même.

« J’utilise des coups calligraphiques de la même manière que si je composais un graffiti. L’essence est la même que dans la rue, seule l’esthétique est différente. » MadC

Voici une idée réussie.

Ma Kun et Claudia à Chengdu.

MadC est l’une des rares femmes internationalement reconnues dans le mouvement Street Art, du graffiti abstrait, entre transparence et dynamisme.

Claudia Walde, plus connu sous le nom de MadC est une artiste allemande issue du graffiti des années 90. Après une jeunesse passée en Ethiopie, c’est à son retour en Allemagne qu’elle s’initie au graffiti. Au premier abord inspirée par le paysage qui l’entourait dans son petit village allemand, elle commence par dessiner à l’aquarelle des natures mortes. Elle suit par la suite des études d’art et de design à l’Université d’Halle puis au Central Saint Martins College de Londres. Elle en est ressort diplômée en conception graphique. Ces études lui apporteront les fondements de son style.

Dans les années 2000 MadC place ses lettrages dans des décors ultra détaillés, mettant souvent en scène des personnages de science-fiction. Ces peintures très narratives laissent peu à peu place aux représentations abstraites, laissant libres court à l’imagination. Son évolution vers l’abstraction, MadC le doit à son passage de la rue à l’atelier. En changeant d’outils elle change naturellement de technique et s’amourache des effets de transparence. Son travail reflète alors d’avantage ce qu’elle faisait auparavant en aquarelle, tout en gardant l’énergie du graffiti traditionnel.

La lettre se décompose, les contours s’estompent, les couleurs se vivifient, s’entremêlent et jaillissent en transparence. Son style évolue ainsi de la rue à l’atelier puis de l’atelier à la rue pour devenir le style «MadC» qu’on lui connait. Le style de Claudia Walde a connu une évolution incontestable tout au long de sa carrière. Du graffiti sombre, très masculin et tranchant de ces premiers jours, elle passe peu a peu à un graphisme à la féminité assumée, nuancé et à l’abstraction subtilement déstructuré.

700-Wall l’oeuvre mythique !

En 2010, elle crée son œuvre phare, qui la propulse au rang de graffeuse internationale : le « 700-Wall ». Cette gigantesque fresque de presque 700m (639m plus précisément) s’étend le long de la ligne ferroviaire qui relie Berlin et Halle. C’est à ce jour la plus grande peinture jamais réalisée par une seule personne en seulement 4 mois.

Claudia expose à la Galerie Brugier-Rigail jusqu’au 30 novembre 2019.

https://galerie-brugier-rigail.com/fr/expositions/presentation/38/inside-outside

 

 

 

 

Exposition Léonard de Vinci au Louvre & Toudora

Bonjour M’ssieurs, Dames,

J’ai eu le privilège grâce à une amie, d’aller à l’Avant-Première de l’exposition Léonard de Vinci pour les Cinq cents ans après sa mort, le Louvre lui consacre une rétrospective historique. Je n’ai pas de mot pour décrire ce que mes yeux ont vu pendant trois heures.

Les superlatifs se bousculent pour évoquer Léonard de Vinci : génie créateur et visionnaire, plus grand peintre de tous les temps… Le Louvre, qui abrite une collection de cinq peintures et vingt-deux dessins et cent vingt œuvres des plus prestigieuses institutions (le Vatican, le Metropolitan Museum, la Royal Collection…) sont là devant vous.

J’ai beaucoup pensé à mon père qui m’emmenait au Louvre, le dimanche pour voir les salles une à une. Je lui dédicace cette expo du Maître italien.

 « L’Homme de Vitruve », l’une des icônes de Léonard de Vinci, a failli ne pas être prêtée pour l’exposition au Louvre.

 L’Homme de Vitruve – l’un des dessins les plus célèbres de Léonard de Vinci est présent dans l’expo- emblème de la Renaissance et illustration des thèses humanistes florentines, arguant avec raison qu’elle est une des principales icônes de la Galleria dell’Accademia de Venise, en charge de sa conservation.

Cette figure de l’homme inscrite de manière parfaitement harmonieuse dans les formes matricielles de l’univers que sont le cercle et le carré est le point d’orgue de cette exposition.

Cette rétrospective inédite de la carrière de peintre de Léonard permet de montrer combien il a mis la peinture au-dessus de tout et comment son enquête sur le monde, qu’il appelait « la science de la peinture », fut l’instrument de son art, dont l’ambition n’était rien moins que d’apporter la vie à ses tableaux.

C’est dans ses moments là, que la vie et le monde sont beaux ! Grazie Maestro. Organiser cette Exposition incroyable avant l’Italie, un grand Bravo Messieurs les Conservateurs du Louvre.

Eh Ho Léonardo, je te signale que j’ai conçu la Première exposition depuis 900 ans ( tu es battu !) dans les ruines de L’Abbaye de Chaalis, avec la peintre d’origine Moldave Natalia Bikir.

Je remercie chaleureusement Jean-Pierre Babelon, Conservateur de l’Abbaye de Chaalis, Aymar de Virieu, Administrateur de l’Abbaye de Chaalis, qui m’ont permis de réaliser cette exposition Royale et Pierre Cornette de Saint-Cyr, Commissaire-Priseur, Parrain de l’exposition sans oublier la musique créé par Eric Mouquet Fondateur  du groupe électro Deep Forest.

J’ai choisi trois sponsors pour leur image classieuse : Waskoll, célèbre joaillier de la rue de la Paix, les fines bulles des champagnes Deutz et Lexus pour son élégance.

FILM DE L’EXPOSITION TOUDORA

Une lettre de soutien de Monsieur Jean-Pierre Babelon. Membre de l’Institut de France. Conservateur de l’Abbaye Royale de Chaalis.

 

Mon ami Pierre Cornette de Saint-Cyr, Parrain de l’exposition.

Natalia Bikir, une artiste à part ! 

Préface de Pierre Cornette de Saint Cyr

Les tableaux de Natalia Bikir, nous transportent dans un monde tendre et serein, entre joie et nostalgie, où s’entremêlent femmes, enfants et chevaux, dans des scènes évoquant les riches heures médiévales ou les icônes byzantines.

Sa peinture polychromique est l’expression d’un tempérament et d’une culture qui reflète toute la chaleur de l’âme slave. Natalia est d’un pays, la Moldavie.

Ses tableaux sont empreints de la ferveur mystique des monastères qui ponctuent le paysage moldave, de la chaleur colorée et joyeuse des fêtes de village où, au son des violons et dans le déchainement des danses, les cœurs s’enflamment, le sable vole, la joie communicative embrasse la steppe.

Sa palette  décline aussi des teintes plus subtiles et joue d’une multitude de demi-tons. Le lapis-lazuli qu’elle broie et intègre, les pigments naturels qu’elle dose savamment et la poudre d’or qu’elle utilise rendent encore plus délicats ses coloris et leur donnent la profondeur énigmatique des mystères.

Le grand thème qui traverse toute l’œuvre de Natalia, ce sont les femmes. Elles sont omniprésentes : madones, villageoises, femmes en maternité triomphante…Elles occupent tout l’espace. Elles sont l’unité du monde, sa force et sa stabilité. Témoins de la transmission, elles sont les gardiennes de la mémoire.

Le monde de Natalia apparaît à travers le prisme de l’enfance, paré de merveilleux avec sa poésie, sa tendresse, ses rêveries.

Si elle a choisi «  Toudora «  comme titre de ses expositions à travers le monde, c’est en hommage à sa grand-mère et à l’enfant qui reste en elle.

Natalia comme son nom l’indique est porteuse d’une « bonne nouvelle » : il y aura toujours de l’espoir, tant que les humains sauront regarder le monde avec des yeux d’enfant et que les femmes garderont le secret de la magie des choses.

Félicitations à mon ami André Cardinali, grand dénicheur de talents !

Merci Pierre

Un soir chez Castel…