Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Archives de Tag: Vanessa Paradis

Jean-Pierre Mocky, un seigneur !

Bonjour M’ssieurs-Dames,

« J’aimerais faire un film avec Chirac et Lagerfeld en bagnards évadés de Cayenne » voici l’esprit de Jean-Pierre Mocky, cela donne le ton de ce Grand Monsieur…

Franc-tireur du cinéma, l’œil moqueur et la langue bien pendue, l’un des derniers monstres sacrés du cinéma français nous a quitté le 8 août à 90 ans.

Ses anecdotes désopilantes, sans jamais se départir d’une certaine mélancolie, me manque déjà.

Mocky à la fois metteur en scène, interprète, scénariste, monteur, producteur et distributeur. Il contrôlait ainsi l’ensemble du processus de production d’un film.

Artisan autoproclamé, Jean-Pierre Mocky a toujours suivi sa voie d’auteur indépendant, à mille lieux des grands studios et de la langue marketée. Ses origines tchétchènes ont du le guider.

Lors d’un déjeuner en bas de chez lui, avant de partir à l’émission de Ruquier, pour la présentation du film  » Le renard Jaune  » je lui ai demandé de bousculer Aymeric Caron (le bobo végan par excellence), il m’a promis de le faire : Quelle régalade, quand il a flingué Natacha Polony et Aymeric Caron, des bobos lights !!! et Barpat ( Bon à rien, prêt à tout ) Jean-Pierre adorait ce mot de mon répertoire.

http://www.dailymotion.com/video/x10gtcn_jean-pierre-mocky-vs-caron-polony-t-v-ruquier_news#.UayWHdJM-fU

Autre grand moment : le 29 novembre 2008, Mocky est invité de l’émission  » Les amis du samedi  » sur France Bleu Bourgogne en compagnie d’Astrid Veillon, à l’occasion du Salon européen du livre de Dijon. Outre son livre  » Cette fois je flingue », Mocky évoque le Marsannay, seule variété de bourgogne rosé que Luis Bunuel lui a fait connaître quand il déjeunait avec lui à la Coupole à Montparnasse. Un Must : Mocky s’est mis à chambrer un Chef de la région qui présentait des recettes avec des betteraves que Jean-Pierre déteste.

Jean-Pierre Mocky

Jean-Pierre a toujours soutenu mes combats :

Paris, le 10 décembre 2008

Mon cher dédé
J’ai été heureux de venir te soutenir au Salon du livre à Dijon, tu as raison de te défoncer, ce salon à toutes les
possibilités pour devenir une référence dans le monde des éditeurs et des auteurs. Le lieu est magique.
J’ai fait comme tu le sais, d’autres salons, celui de Dijon vaut largement les plus connus, certainement grâce à
toi et à l’équipe qui nous a reçu si chaleureusement.
Transmets mes remerciements à tous sans oublier tes copains de France Bleu, dis-leur que j’aime toujours pas les betteraves.

Vive la Bourgogne, vive Dijon et son salon du livre et vive mon pote dédé qui est un grand Monsieur.
Amitiés
Jean-Pierre Mocky

Expo Pierre Terrasson dédiée à Vanessa Paradis

MOCKY.DEDEDEMONTREUIL.SpArtS.14.05.2013

Mon ami Jean-Pierre, le Voltaire du cinéma

S’il n’en reste qu’un ce sera Mocky, le seul qui a attaqué tous les secteurs de la société ( la religion, les SDF, les dragueurs, les snobs, les vierges, le foot, le sexe, le pognon, la politique, le deal, la colère, etc… ) il me fait souvent penser à Prévert, profitons-en, sinon on va le regretter, Jean-Pierre on te surveille de près, fais attention à toi , on t’aime, j’ai envie de créer le Manifeste du Mockysme. Dédé

Sur mon initiative, Jean-Pierre Mocky à reçu le 2 décembre 2013, le Prix Alphonse Allais, pour l’ensemble de son oeuvre, remis par Alain Casabona, Grand Chancelier de l’Académie Alphonse Allais et Jacques Mailhot, Camerdingue de l’Académie, à la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale, place Saint-Germain des Prés.

A voir : https://soufflezsurlesbraises.com/2013/12/06/jean-pierre-mocky-prix-alphonse-allais-2013/

DSC_6954

Charlotte Rampling a reçu la Comète de Allais au théâtre des Deux Anes, intronisée par Alain Casabona, Grand Chancelier, Jacques Mailhot, Camerdingue de l’Académie Alphonse Allais et Francis Perrin, Garde du Sceau et détenteur de la Comète de Allais, André Cardinali, Ambassadeur des profils louches. Jean-Pierre Mocky, précédent lauréat, a remis, le trophée à Charlotte, devant une salle comble.

A voir : https://soufflezsurlesbraises.com/2017/01/07/prix-alphonse-allais-2016-remis-a-charlotte-rampling/

photo-remise

De gauche à droite : Francis Perrin, Jean-Pierre Mocky, Charlotte Rampling, Alain Casabona, Jacques Mailhot, Irène Jacob, André Cardinali.

Dernièrement, par amitié, il avait accepté d’être présent sur le clip de ma pôtesse Vahena, une chanteuse des rues ( en construction )

Publicités

Vanessa Paradis par Pierre Terrasson

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Pierre Terrasson vous connaissez ? Le photographe phare du monde rock, punk et new wave.

Rachid Taha  et  Pierre Terrasson

Rachid Taha, Pierre et dédé en virée.  

Photo prise sur le vif par SHALVAK http://shalvak.com/

Petit rappel sur le parcours de l’artiste. Diplômé en 1978, d’art plastique, c’est pour la photo que le coeur de Pierre Terrasson balance. Deux ans seulement lui suffisent pour accéder au rang, en 1980, de photographe officiel pour la presse Rock française et internationale. Ainsi tout au long de sa carrière, l’artiste croise et capture l’image des plus grandes stars du Rock tels que David Bowie, Mick Jagger, U2, Tina Tuner, The Cure, Bob Dylan, Sting, les Who, Pink Floyd, Rod Stewart, Joe Cocker, Leonard Cohen, James Brown, Santana, et bien d’autresEn 1984, à l’occasion d’un shooting photo, Pierre rencontre Serge Gainsbourg, une alchimie se créé entre ces passionnés de photographie et les deux hommes deviennent amis.

C’est pour ça que je vous invite à aller voir l’exposition à la

Sparts Gallerydu 15 au 31 Mai 2013

41, rue de Seine.  75006 Paris

Vanessa Paradis, « Les Années Lolita »

une exposition de photos inédites par Pierre Terrasson

Lorsqu’un photographe Rock‘n’Roll rencontre une jeune fan de James Dean et de Marylin, qu’est ce que cela peut bien donner sur papier baryté ? Une ambiance éclectique certes, mais cela donne surtout une trentaine de photos inédites de la divine idole à peine sortie de l’adolescence, et à l’aube de devenir l’une des personnalités les plus appréciées des français…« […] Je l’ai rencontré à ses débuts à la fin des années 80. Elle se promenait dans sa maison de disques, POLYDOR, rue Cavalotti. Joe le taxi venait de sortir […]. Elle avait 15 ans. Il est vrai que Joe le Taxi était loin de mes goûts musicaux et qu’une gamine de quinze ans ne m’intéressait guère. Néanmoins, dans un studio photo où l’exercice de style est périlleux ; j’ai tout de suite remarqué sa facilité à évoluer dans la lumière et mon décor d’une façon spontanée, précise et sans complexe. Vanessa me bluffa. J’ai tout de suite pigé que cette gamine était hors-norme. […] ¹».

Vanessa PARADIS.SA CHAMBRE A VILLIERS 89.(40x30 cm).TERRASSON.SpArtS.(3)

Dans sa chambre à Villiers

Hors-norme disait donc Pierre Terrasson. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il avait raison…

Car aujourd’hui, encore, Vanessa Paradis continue de nous fasciner et de nous inspirer. Et c’est grâce à l’oeil aguerri de celui qui fut l’un des premiers a remarquer que la jeune lolita avait « […] cet air de défi et de douceur qu’il sublima pour raconter une mélodie intemporelle […]» que nous aurons la chance de découvrir, à partir du 15 Mai 2013, en exclusivité à la Sparts Gallery, les tous premiers clichés, noir et blanc, de la divine idole. À travers cette exposition Pierre TERRASSON nous dévoile une trentaine de photos inédites que la presse n’avait pas jugées, suffisamment commerciales pour les magazines tendances de l’époque…« […] Les photos étaient triées, mises de coté. On utilisait les plus cleans, les moins destroys. Moi ça me faisait marrer, elle aussi. […] ». Puis vers la fin des années 80 Pierre Terrasson rencontre Vanessa, il devient alors son photographe exclusif et pendant deux ans il va travailler à lui construire son image « […] J’écoutais pas Joe le Taxi mais je lui ai fait découvrir Lou Reed .

Sans-titre

Pierre TERRASSON nous permet dʼentrer dans lʼunivers de cette Lolita de la fi n des années 80 par le biais d’un livre de photos, souvent INÉDITES, et de souvenirs encore jamais dévoilés aux éditions Premium.

Le mot de Pierre TERRASSON :

« J’ai eu du mal à plonger dans ces archives, elles étaient à la fois

évidentes et très compliquées… Ce livre est plein de regards francs et

sans concession. Vanessa, je l’imaginais comme ça. Elle m’a largement

donné une partie d’elle-même. Quand nous nous sommes éloignés, j’ai

mis du temps à le concevoir, vraisemblablement à cause de ce que

l’on appelle le show-business… Laminoir de talent. J’ai dû faire face à

la réalité, elle s’était envolée. On la retrouvera plus tard dans une cage

à oiseaux. Je vous livre ces photos, elles sont brutes, pas besoin de

retouches, elles s’en passent largement. »

Vanessa PARADIS.CHAPELLE D HOULLEFORT 88.(30x30 cm).TERRASSON.SpArtS (2)Chapelle d’Houllefort

Vanessa PARADIS BLOG Dédé (1)

Affiche offerte à Pierre Terrasson le soir du vernissage.

Réalisée par Xavier Herambourg et imprimée par Images Service.