Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Archives de Tag: sexe

Dernières nouvelles du front sexuel

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Je vous présente un livre qui va faire du bruit, celui de mon amie, Ariane Bois  » Dernières nouvelles du front sexuel  » paru chez l’éditeur.

Échangisme, sex toys, sites de rencontres coquines, épilation intégrale, couple à trois, amour sur internet, libido version bio…

Tous les jours, nous sommes bombardés de conseils, de recettes, de nouveaux concepts concernant ce que nous avons de plus intime,

notre sexualité. Nous serions censés tout essayer, même le plus ridicule, même le plus hard, afin de nous montrer moderne. Mais que se

passe-t-il vraiment quand on décide d’adhérer à ces nouveaux diktats et de passer à l’acte ?

Sur un ton joyeux et cavalier, ce livre réunit 80 chroniques, parfois graves, souvent drôles ou tendres, qui auscultent la sexualité contemporaine.

Une plongée pétillante dans le monde très secret de nos grandeurs et servitudes sexuelles. À savourer en plusieurs épisodes !

Ariane Bois est grand reporter, spécialisée dans les sujets de société et critique littéraire au sein du groupe Marie-Claire, pour le magazine Avantages.
Elle est l’auteur de deux romans unanimement salués par la critique et le public : Et le jour pour eux sera comme la nuit (Ramsay, 2009) et Le Monde d’Hannah (Robert Laffont, 2011).

J’ai rencontré Ariane au  Salon Européen du livre de Dijon qui malheureusement à disparu malgré 11 000 visiteurs et treize ans d’existence  pour des causes troubles venant des autorités municipales. Chapeau bas pour la Culture, et l’inculture… et le non-respect des auteurs et du public.

Honte à Monsieur François Rebsamen, Maire de Dijon, soit- disant homme de gauche !!! J’en rajouterai pas plus.

Voilà, comment finit une belle histoire, j’en profite pour remercier tous les auteurs qui sont venus me soutenir pendant trois années, afin que ce salon devienne une référence, il en avait les moyens, c’est pour cela que j’ai ouvert mon carnet d’adresses et apporté mon expérience et mon travail, ( il en fallait, car, le salon avait une très mauvaise réputation dans les maisons d’éditions à Paris depuis plusieurs années).

Voici le résultat de mon travail : Soutiens Salon du livre de Dijon 2007 – 2008 – 2009 ou j’étais Chargé du développement, grâce à Florence Berthoux, une combattante rare qui a sauvegardé et sauvé le salon.

Je souhaiterais à nouveau apporter mon expérience à d’autres salons du livre.  Si vous avez des idées , je suis preneur.

A cette occasion, j’ai initié le Prix de la ville de Dijon pour le 1er roman dont celui d’Ariane   » Et le jour pour eux sera comme la nuit «   

Cher Dédé,

Je tenais à te remercier pour ton professionnalisme et ta gentillesse lors de  du week – end organisé à Dijon pour le salon européen du livre .J’ai  passé  un moment extraordinaire avec vous tous et j’ai pu apprécier les efforts considérables déployés pour que nous , les auteurs, nous nous sentions bien

C’était formidable de rencontrer le public dans ce Palais des Ducs de Bourgogne si prestigieux, de passer du temps avec Régine Deforges ou  MC Solaar .

La presse était là, en masse, et le tout fut chaleureux, intime et intéressant .

Cette récompense a été très précieuse pour faire connaître mon travail et j’espère pouvoir revenir à Dijon en ta compagnie, lauréate ou pas !

Avec toutes mes amitiés

 Ariane Bois

et aussi pour le 1er roman de la romancière marocaine Abla Ababou  »  Coup de lune  » ( Editions du Rocher )

Cher André,

Je tenais encore une fois à te remercier pour la qualité de l’accueil que tu as réservé aux auteurs lors du Salon Européen du livre à Dijon.

Je tiens surtout à te remercier pour avoir instaurer le 1er Prix de la Ville de Dijon – 1er Roman

lors de cette manifestation, car nul n’ignore à quel point il est difficile pour un nouveau romancier d’émerger face aux  » monstres » de la littérature. En tant que marocaine je suis particulièrement touchée d’avoir obtenu ce prix afin me mieux faire découvrir une part de notre culture. A l’ère de la mondialisation, j’ai comme le sentiment que les gens ne se sont jamais sentis aussi perdus et incompris. Le rôle des écrivains n’est-il pas celui de décrire des univers différents sans pour autant perdre de vue l’universalité ?.

Merci de m’avoir aidé à donner une légitimité à mon premier roman où domine la biculturalité .

Avec mon amitié.

Abla Ababou

PS: J’espère que tu continueras à te battre pour imposer ton professionnalisme et permettre à d’autres auteurs de faire découvrir à un large public leur singularité.


Mon cher dédé
J’ai été heureux de venir te soutenir au Salon du livre à Dijon, tu as raison de te défoncer, ce salon à toutes les possibilités pour devenir une référence dans le monde des éditeurs et des auteurs. Le lieu est magique.

J’ai fait comme tu le sais, d’autres salons, celui de Dijon vaut largement les plus connus, certainement grâce à toi et à l’équipe qui nous a reçu si chaleureusement.

Transmets mes remerciements à tous sans oublier tes copains de France Bleu, dis-leur que j’aime toujours pas les betteraves.

Vive la Bourgogne, vive Dijon et son salon du livre et vive mon pote dédé qui est un grand Monsieur.
Amitiés
Jean-Pierre Mocky

Créer est aussi difficile, que d’être libre. Elsa Triolet.

 Cette citation est ma devise et mon combat de tous les jours, pour aider la Culture à vivre, surtout en région, c’est pour cela que je suis fier et enthousiaste, d’avoir apporté mon expérience et mes contacts au Salon Européen du livre de Dijon pendant 3 ans, afin qu’il devienne une référence dans l’hexagone et à l’international, nous en avions les moyens, si nous le désirions tous !!!

Continuons le combat pour la Culture, les Cultures.

 

Publicités

Sexualité par David Servan-Schreiber

« La vie ne peut être comprise que comme un réseau »

A grand coups de best-sellers, il a popularisé en France, et dans le monde entier, une nouvelle médecine des émotions et un mode de vie « anticancer ». David Servan-Schreiber profite de cette innerview pour dessiner pour nous sa philosophie de vie. Voyage dans le cerveau d’un neuropsychiatre humaniste en quête de sens et de bonheur.


C’est un sujet clé qui couvre large: liberté, autonomie, créativité, générosité, puissance… Cela demande à la fois de la concentration, de l’énergie, de la réflexion, de l’intelligence et de l’industrie (au sens de l’application de l’intelligence vers un objectif).

sexualité j’associe intelligence.

David Servan-Schreiber

Réponse par dédé : le sexe, ah!, le sexe, qui fait bouger le monde dans tous les sens…

NB : J’ai décidé d’envoyer tous les jours des mots de mon ami fidèle David  innerviewé par son frère Emile pour Atlantico.fr. C’est une forme d’interview qui procède par libre association d’idées, mot à mot dans des cerveaux exceptionnels.

Déjà publiés:

Régis DEBRAY
Jaqcues ATTALI
Madeleine CHAPSAL
David SERVAN-SCHREIBER
Françoise GIROUD
Marc LEVY
David PUJADAS
Jean-Pierre MOCKY
Georges WOLINSKI

Emile Servan-Schreiber, PhD

Managing Director
Lumenogic, LLC
http://www.lumenogic.com