Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Archives de Tag: Nicoletta

Jean-Pierre Mocky. Prix Alphonse Allais 2013

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Le Prix Alphonse Allais 2013 a été remis a Jean-Pierre Mocky, pour l’ensemble de son oeuvre, par Alain Casabona, Grand Chancelier de l’Académie Alphonse Allais et Jacques Mailhot, Camerdingue de l’Académie, le lundi 2 décembre à la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale, place Saint-Germain des Prés.

Orchestré et organisé par André Cardinali. Ambassadeur en quête des profils louches de l’Académie Alphonse Allais.

DSC_6954

Jean-Pierre Mocky fait partie des hommes à qui l’on n’a plus besoin de rendre hommage. C’est grâce à des types comme lui  que nous ne devenons pas tous des codes barres. Hommage non, reconnaissance oui ! tous les invités, illustres ou anonymes l’ont pris comme tel. Et tant pis pour ceux qui ont fait faux bond !. Ce devait être la fête. Ce fut la fête et quelle fête !

Le Prix Alphonse Allais a été créé en 1954 et attribué pour la première fois à Eugène Ionesco, excusez du peu, suivi de pointures comme Louis Velle, Jean-Marie Proslier, Robert Rotrou, Léo Campion, Arletty, Pierre Etaix, Raymond Devos, Jean Yanne, Pierre Perret, Sempé, Jean Amadou, Bernard Pivot …
 Jean-François Guyot, le souffleur et   » l’insuffleur  » de la Forge du Héron a accepté de réaliser le trophée du prix Alphonse Allais, avec le profil d’ Alphi, dessiné par Sacha Guitry, sur un coin de nappe, un soir de goguette.
Copie de Mocky - Guyot

La salle Lumière où s’est déroulée la réception est plus que le temple du cinéma. C’est ICI que les frères Lumière présentèrent le 22 mars 1895 leur cinématographe. C’est ici, oui, c’est ici, aussi que Madame Alice Guy-Blaché, la toute première femme réalisatrice de cinéma, à l’origine des premières fictions a convaincu Léon Gaumont de la laisser tourner le premier scénario de la maison éponyme. Pari osé, mais pari gagné, puisqu’en réalisant sa Fée aux Choux, Alice vient de créer la toute première fiction de l’histoire du cinéma. Un court-métrage de 60 secondes représentant la naissance d’enfants sortant des choux.

S’il en est un qui méritait d’être honoré dans ce lieu, c’est bien Jean-Pierre Mocky: il est à la fois metteur en scène, interprète, scénariste, monteur, producteur et distributeur. 

Parmi les surprises de la soirée, mes amis m’ont rejoint naturellement : Nicoletta, a chanté  « Ou es passé mon Saint- Germain des Prés  » et  « Mocky Blues « , Sarah Vernette récitante du conte d’Alphonse Allais,   » Paris plage « Aimé Nouma a slamé  » Mocky, le dernier des Mockicans «  et Rona Hartner qui nous a entraîné dans les steppes de l’Asie Centrale. ( un clin d’oeil pour Jean-Pierre, son père est Tchétchène )

Petite précision : cet événement a été réalisé sans qu’un euro ait été déboursé, pour la plus grande satisfaction d’Antoine de Montille, garde d’écus de l’Académie. Plus de deux cents invités, parmi lesquels, bien sûr, de nombreux académiciens allaisiens (A 3 ) et l’ensemble des administrateurs de l’Association des Amis d’Alphonse Allais ( A4) dont le président, Philippe Davis, a tenu à rendre un hommage particulièrement appuyé au lauréat, ont pu ainsi bénéficier de la générosité et de la complicité de tous ceux qui ont uni leurs efforts pour, eux aussi, saluer l’Artiste :

La Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale, Abaca, Bacardi, Champagne Devaux, Images Services, Les Menus du Monde, Madame est servie ! ( traiteur de la soirée ), Francisko Sanchez, Valette, Vignerons de Guitres, l’imprimerie Etc – Inn, le  Chef Jean-Pierre Jacquin, Ludo et Stéphanie ( Promomédias) sans oublier Xavier Tassin, Bernard Armagnac et Stéphane Péreirat.

Et c’est ainsi qu’Allais est grand !

LE DERNIER DES MOCKY-CANS slamé par Aimé Nouma

Quand mon ami Dédé de Montreuil m’a demandé si

je pouvais écrire un slam sur Jean-Pierre Mocky

je lui ai répondu très détendu que ce n’était pas les Mots-qui

manquaient pour pondre des textes

à propos de n’importe quoi ou de n’importe qui,

qu’on aime ou qu’on déteste.

Et  avec Mocky, M le Mocky, Mister Mocky

il s’agissait là  de parler en l’occurence

d’une sacrée personnalité , d’un doux-dingue

d’un cré-acteur agité, doublé d’un agitateur de conscience.
de quelqu’un qui avait déjà su forger lui-même sa légende dans le 7ème art

 à force  de talent , de grosses gueulantes,d’entregent avec les stars,

de coups de poings, de coups d’esbroufe, de coups de bluff et ouf

aussi de films coup de poings.

Et que la performance en fait Messieurs-Dames !

était de devoir utiliser le format court du slam

pour rendre hommage, célébrer un personnage

 s’étant rendu célèbre pour ses plus de 200 longs et courts métrages.

Plus d’un demi-siècle qu’il écume, rame et gamberge !

Donc bien  avant même l’arrivée de la Nouvelle Vague.

Plus de cinquante  berges

 que Mocky, le père du mot “dragueurs”

 nous aguiche et nous drague avec ses scénars ,

 ses affiches de fims  et leurs pléïades de stars.
Vedettes auxquelles sur les tournages,il prépare

 toujours un traitement à part.

Tant de temps que ce cinéaste d’un autre temps ,

cet insoumis qui a souvent mis ses sous dans ses prods

nous prodigue son art à Mockyfier.Oui, c’est bien mot mockyfier

le jeu et le statut des stars sur ses plateaux.
Et son génie est qu’à ce jeu , malgré leur égo,

les plus grands acteurs et comédiens s’y ont pliés.

Plus de cinquante piges que notre producteur-acteur

et réalisateur indépendant fustige quasi en temps réel

les travers des porcs, des cons, des cocus, de couillons,

des pervers, des corrompus, des maillons forts, des maillons

faibles de la société de consommation.

Alternant tour à tour chefs d’oeuvres rabelaisiens et insolites,

navets, fours,satyres sociales ,drames politiques,Films de série B voire

 Z et parfois devançant même l’Histoire avec des films prémonitoires.

Plus de cinquante ans que ça dure,

 avec souvent , très souvent, trop souvent la censure

et les coups durs.sans compter dans le métier, les crevures

qui suppurent et bien sûr aussi l’usure.

Même s’il semble inusable le vieux dur.

Tout ça valait bien que je prenne ma plume et fasse un slam sur JPM.
je crois même  que j’aurais été bien snob de m’y dérober.surtout quand on pense

 que Mocky

c’est peut-être un des derniers Mocky-Cans on les  prononcent

que ce soit en France ou ailleurs dans le monde

fait référence à un cinéma qui ose, qui dénonce

non pas comme tant d’autres qui encensent

 sans cesse la connerie du monde

Ce genre de référence ne gagne jamais de récompense

alors moi , Aimé NOUMA ce soir prophète d’Alphonse ALLAIS

je suis fier et heureux de  participer à la remise de ce prix

à l’impayable Jean-Pierre MOCKY.

DSC_7018

 un mot de mon ami Dan Mitrecey qui a bien compris pourquoi, nous avons organisé cette fête pour Jean-Pierre Mocky

Comme (presque) toujours, t’avais raison Dédé…Tu sais reconnaître les grands hommes.

Mocky, c’est le dernier des grands iconoclastes, l’ultime grande gueule, le trublion au verbe fort qui n’a plus son pareil pour appeler un con un con, sans les circonvolutions auxquelles nous ont habitués les suce-bites des médias sachant beaucoup mieux manier le cirage que la critique positive. Une sorte de Don Quichotte cinéaste qui s’est attaqué sans faillir aux moulins de la bêtise humaine sans jamais moucheter sa lance.

Alors, lui attribuer le Prix Alphonse Allais, ce n’est pas une récompense, c’est une évidence…
Un petit mot, tout de même, pour remercier les non-éduqués qui se sont contenter de venir se goberger sans même penser à se taire pour écouter ceux qui s’exprimaient à cette occasion. Un grand merci à Alain Casabona qui est parvenu à dire ce qu’il avait à dire malgré le brouhaha des conversations autour des petits fours rapidement engloutis et des verres prestement vidés. C’est limite si on ne les entendait pas roter… Remarque, on n’est pas étonné, et on a les noms…
Bravo pour cette cérémonie et merci à Mr Mocky pour l’ensemble de son oeuvre.

Dan Mitrecey

Publicités

Nicoletta en concert au Bataclan

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Il ne sera jamais mort le soleil quand on connait mon amie Nicoletta.

Réservez vite vos places pour son prochain concert. Nicoletta sur scène, c’est une bombe…

Nicoletta

Nicoletta, la seule blanche qui a une voix de noire. Ray Charles

Nicoletta texte

Elle a la voix

Des mots du coeur

Des angoisses du corps

La voix

De la véhémence du bonheur cherché

Perdu et parfois rencontré

La voix

Qui appelle à l’amour, à l’acte amoureux

Elle est le réalisme de sa génération.

Charles Aznavour

Ma rencontre avec Nicoletta

Le soir de l’enterrement de Ticky Holgado, tous ses amis se sont retrouvées à L’Isle, le restaurant de Jean-Pierre Rives à Issy les Moulineaux, avec l’orchestre de Ticky  » Les Clap Shooters « . Nicoletta a chanté la chanson Mamy Blue rebaptisée Ticky Blue avec Joe Starr, c’était magique ces deux voix à part ….

Nicoletta va reproduire à la fête que j’organise pour Jean-Pierre Mocky  » Mocky Blue« .

Pour les dix ans de la disparition de Ticky, le 22 janvier, pourquoi pas organiser un concert avec ses amis chanteurs et musiciens comme Nicoletta, Johnny, Paul Personne, Joe Starr, Dan Mitrecey et les Clap shooters sans oublier Ludo.

Lorsque j’étais chargé du développement en 2008 du Salon Européen du livre à Dijon, j’ai invité Nicoletta pour la sortie de son livre, «  La Maison d’en face  » ce qui m’a donné l’initiative de proposer un concert Gospel au Sacré-Coeur de Dijon. Un succès assuré. Voici le mot de soutien

Cher André,
J’ai été heureuse de ton invitation au Salon du livre de Dijon, c’était bien organisé, dans de superbes lieux, avec
des auteurs très sympathiques de la région de la Bourgogne.
Peux-tu me passer une copie de l’émission “ Les grandes personnes “ que tu m’a organisée avec France Bleu
Bourgogne en Direct pendant 1 heure, le vendredi 28 novembre. C’était Super et encore Merci.

Jean-Christophe et moi, te soutenons dans ton action pour te battre pour ce salon, qui peut devenir un des meilleurs en France, en plus mon éditeur est ravi, car beaucoup de livres ont été vendus.

C’est dommage pour le concert au Sacré-Coeur, qui devait avoir lieu en même temps, il est reporté au mois de février. C’était de ta part, une bonne idée, d’assembler les deux pendant mon séjour à Dijon.
Je suis de tout coeur avec toi et j’attends de tes nouvelles pour d’autres projets réalisés en commun.
Je t’embrasse.
Nicole Chappuis dite Nicoletta

Ticky on s’ennuie…

Salut M’ssieurs-Dames, Salut mon pote,

Il y a aujourd’hui 9 ans que mon pote Ticky Holgado, Ticky, mon Tikos est parti rejoindre ses potes et les miens au paradis des artistes. J’ai pas pu m’empêcher de m’évader un instant en pensant à lui.

Tu aimais le rock’ n’ roll, la rigolade, le cinéma, les fêtes entre copains et copines, la pétanque, le soleil et les couleurs vives du Maroc. Ticky, un ami irremplaçable, fidèle, généreux et séducteur qui emballais tout le monde, entre blagues et tendresses.

Ticky Holgado

Ticky c’est la bonté, tu aurais mérité le Prix de la camaraderie, toujours là quand il fallait, plein d’idées et de projets. Charmeur et coquin avec les femmes, déconneur avec ses potes, relationneur pour les uns et les autres sans retour d’ascenseur, ni d’escalier, profiteur de temps en temps sans pour cela être opportuniste, super joueur de boules, il aimait bien taquiner la cochonnette…

Avec Ticky 2

Ticky va pointer sous mon oeil averti !

Né à Toulouse, voleur de  » Mob bleue  » avec son pote Serge…, il commence la musique sous le nom de Ticky James  https://www.youtube.com/watch?v=87QlxtTLCzM et finira avec le groupe Les Claps Shooters ( des anciens de Martin Circus ) Voici Ticky avec Paul Personne en concert, c’est du lourd !!!

http://www.dailymotion.com/video/x6npub_paul-personne-ticky-holgado-le-blue_music

Dans les années soixante, il monte à Paris, et devient le Secrétaire particulier de Claude François, puis des Chats Sauvages avec son pote Mike Shanonn et ensuite de Johnny Hallyday – « l’idole comme il l’appelait ».

C’est tout naturellement qu’il commença sa carrière d’acteur avec plus de soixante films, rappelez-vous : Delicatessen, Une époque formidable avec une nomination au César pour le meilleur second rôle et aussi pour Gazon maudit et sa dernière apparition au cinéma dans le film de Claude Lelouch ou il tenait le rôle du Bon Dieu, ç’était un clin d’oeil en prévenant le Bon Dieu pour qu’il prépare le Pastis ( sans glaçons) à l’ombre d’un olivier.

En écrivant ce billet, beaucoup de souvenirs me viennent en tête, se serait trop long à vous raconter, c’est quand même lui qui présenta Jimmy Hendrix à L’idole, il a même vécu chez lui à Londres… Une petite quand même pour la route : un jour en compagnie de son pote Claude Nougaro à la terrasse d’un rade sur la Place du Capitole à Toulouse, comme deux oies,  ils voient passer Pascal Nègre, Claude dit à Ticky, « tu crois pas que Pascal est nègre comme un clou …depuis qu’il gagne des Pascal !

Comment oublier le duo avec Nicoletta et Joey Starr le soir de son enterrement chez son pote Jean-Pierre Rives ou tous ses amis étaient réunis. Ticky était un visionnaire en voyant Joey comme acteur :  https://www.youtube.com/watch?v=rKzEeMDmK2A

Une pensée particulière à Jean-Claude Darmon qui a offert et organisé à notre Tikos son départ vers les étoiles comme une Star et surtout à notre pote Ludo, qui m’a dit un jour en parlant de Ticky : » ils doivent être bien là-haut, puisque personne ne redescend » !

Ticky le jour de mon mariage, on s’aime, ça se voit non ?

 

TICKY et ses petites phrases : 

–  » Moi, un bon élève ? Pas du tout ! À l’école, je n’aimais que le dessin ! »
–  » Le succès, la réussite ? Je dis toujours que c’est l’Étoile qui fait mon calendrier. »
–  » Mon rôle préféré : celui d’un adulte qui reste dans ses rêves de môme. »
–  » Cloclo : le plus grand professeur de show-business de Paris. »
–  » Johnny (Hallyday, c’est quelqu’un que j’adore ; il fait partie de ma vie. »
–  »  La vraie amitié, c’est ce qui équilibre la vie. »

Mon Ticky, on s’ennuie et on ne t’oublie pas…  tu dois bien te marrer là-haut en voyant ce qui se passe ici.

 » Ticky fait parti de mes amis disparus qui sont vivants en moi tant qu’il me restera un souffle  »

Si tes amis, ne t’ont pas oublié, je compte bien organiser une fête en 2014 pour tes 10 ans dans le ciel.

Fidèle Amitié. Ton dédé

Ticky, on s’ennuie…

Salut M’ssieurs-Dames, Salut mon pote,

Il y a aujourd’hui 9 ans que mon pote Ticky Holgado, Ticky, mon Tikos est parti rejoindre ses potes et les miens au paradis des artistes. J’ai pas pu m’empêcher de m’évader un instant en pensant à lui.

Ticky Holgado

Ticky c’est la bonté, il aurait mérité le Prix de la camaraderie, fidèle, toujours là quand il fallait, plein d’idées et de projets. Charmeur et coquin avec les femmes, déconneur avec ses potes, relationneur pour les uns et les autres sans retour d’ascenseur, ni d’escalier, profiteur de temps en temps sans pour cela être opportuniste, super joueur de boules, il aimait bien taquiner la cochonnette…

Avec Ticky 2

Ticky va pointer sous mon oeil averti !

Né à Toulouse, voleur de  » Mob bleue  » avec son pote Serge…, il commence la musique sous le nom de Ricky James et finira avec le groupe Les Claps Shooters ( des anciens de Martin Circus ) Voici Ticky avec Paul Personne en concert, c’est du lourd !!!

http://www.dailymotion.com/video/x6npub_paul-personne-ticky-holgado-le-blue_music

Dans les années soixante, il monte à Paris, et devient le Secrétaire particulier de Claude François, puis des Chats Sauvages avec son pote Mike Shanonn et ensuite de Johnny Hallyday – « l’idole comme il l’appelait ».

C’est tout naturellement qu’il commença sa carrière d’acteur avec plus de soixante films, rappelez-vous : Delicatessen, Une époque formidable avec une nomination au César pour le meilleur second rôle et aussi pour Gazon maudit et sa dernière apparition au cinéma dans le film de Claude Lelouch ou il tenait le rôle du Bon Dieu, ç’était un clin d’oeil en prévenant le Bon Dieu pour qu’il prépare le Pastis ( sans glaçons) à l’ombre d’un olivier.

En écrivant ce billet, beaucoup de souvenirs me viennent en tête, se serait trop long à vous raconter, c’est quand même lui qui présenta Jimmy Hendrix à L’idole, il a même vécu chez lui à Londres… Une petite quand même pour la route : un jour en compagnie de son pote Claude Nougaro à la terrasse d’un rade sur la Place du Capitole à Toulouse, comme deux oies,  ils voient passer Pascal Nègre, Claude dit à Ticky, « tu crois pas que Pascal est nègre comme un clou …depuis qu’il gagne des Pascal !

Comment oublier le duo avec Nicoletta et Joey Star le soir de son enterrement chez son pote Jean-Pierre Rives ou tous ses amis étaient réunis. Une pensée particulière à Jean-Claude Darmon qui a offert et organisé à notre Tikos son départ vers les étoiles comme une Star et à Djouhra son agent et surtout à notre pote Ludo.

Ticky le jour de mon mariage, on s’aime, ça se voit non ?

Depuis 10 ans, un de ses potes, Léo Mournaud organise Les Trophées du rire «  Ticky Holgado,  à Gemenos (20 bornes de Marseille ) présenté par un de ses poulains Benjy Dotti , pour faire immerger des jeunes humoristes, Ticky avait le même devoir que moi, celui d’aider les mômes. Ticky est toujours présent à travers sa fille Jessica qui lui ressemble tellement. Je t’embrasse ma chérie et ta maman aussi.

Son Fan-club est très actif, comme le témoigne son site officiel géré par son amie, Krystel Gasne. http://www.ticky-holgado.com/

TICKY et ses petites phrases : 

–  » Moi, un bon élève ? Pas du tout ! À l’école, je n’aimais que le dessin ! »
–  » Le succès, la réussite ? Je dis toujours que c’est l’Étoile qui fait mon calendrier. »
–  » Mon rôle préféré : celui d’un adulte qui reste dans ses rêves de môme. »
–  » Cloclo : le plus grand professeur de show-business de Paris. »
–  » Johnny (Hallyday, c’est quelqu’un que j’adore ; il fait partie de ma vie. »
–  »  La vraie amitié, c’est ce qui équilibre la vie. »

Mon Ticky, on s’ennuie et on ne t’oublie pas…  tu dois bien te marrer là-haut en voyant ce qui se passe ici.

 » Ticky fait parti de mes amis disparus qui sont vivants en moi tant qu’il me restera un souffle  »

Si tes amis, ne t’ont pas oublié, je compte bien organiser une fête pour tes 10 ans dans le ciel.

Fidèle Amitié. Ton dédé