Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Archives de Tag: Madame de Maintenon

Cyrielle Clair joue Ninon

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Je vous invite à aller voir cette pièce magnifique, bien écrite et bien jouée. J’aurai aimé courtiser Ninon, une femme d’esprit, séduisante, envoutante, joueuse et intelligente interprétée par mon amie Cyrielle Clair.  Ninon, Cyrielle et moi sommes nés au mois de novembre, c’est un bon point commun !!!

Un vrai bonheur et un bon moment avec des mots qu’on aimerait entendre plus souvent.  dédé

Cyrielle Clair est aussi insaisissable et indépendante que l’héroïne qu’elle interprète depuis le 30 avril sur la scène du théâtre des Mathurins, dans le 8e arrondissement de Paris. La comédienne incarne Ninon de Lenclos, personnage historique sans doute moins célèbre que sa parente Françoise d’Aubigné, future Madame de Maintenon, mais tout aussi fascinante. Dans Ninon, Lenclos ou la liberté, écrit par Hippolyte Wouters, s’affrontent ses deux figures féminines marquantes du XVIIe siècle. Cyrielle Clair signe également la scénographie du spectacle.

DERNIERE LE SAMEDI 29 JUIN A 19 HEURES

NINON-mathurins

« Ninon de Lenclos, l’héroïne de la pièce est une femme de plaisir. Françoise d’Aubigné, devenue madame de Maintenon, est une femme de pouvoir. Elles ont toutes deux pleinement réalisé les ambitions que leur proposait leur caractère, explique Hippolyte Wouters. L’avantage de la première est d’y être arrivée en s’offrant le luxe d’être simplement ce qu’elle était et d’avoir fait vivre en harmonie les élans de son corps et les exigences de son esprit. »  Hippolyte Wouters

Ninon de Lenclos, surnommée  » Notre Dame des Amours « , écrit dans une lettre au Marquis de Sévigné : « L’amour est la pièce du monde où les actes sont les plus courts et les entractes les plus longs! »

Chacune fut respectable et respectée. L’une mit son intelligence au service de son coeur, l’autre son coeur au service de son intelligence. L’avantage de la première est d’y être arrivée en s’offrant le luxe d’être simplement ce qu’elle était et d’avoir fait vivre en harmonie les élans de son corps et les exigences de son esprit. »

«Si les hommes connaissaient nos faiblesses, ils nous prendraient toujours.» Ninon de Lenclos.