Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Archives de Tag: Lelouch

L’Académie Alphonse Allais à Honfleur

 Bonjour M’ssieurs-Dames,

 Samedi dernier, à Honfleur, mon ami Joël Martin * ( L’album de la Comtesse du Canard Enchainé ) a été intronisé sur mon conseil par Alain Casabona *Grand Chancelier de l’Académie Alphonse Allais, et lui-même Prix Alphonse Allais.  

Voici une partie du discours de Jojo à Honfleur :

Mais je n’aurais jamais eu le pur bonheur d’être des vôtres sans André Cardinali, alias Dédé de Montreuil, votre Ambassadeur en quête des profils louches, qui a débusqué fin novembre 2009 mon profil, patibulaire mais presque, comme disait le regretté Coluche, de contrepéteur festif et palmipédique dans les vastes salles du Palais des Ducs de Bourgogne où se tenait le Salon Européen du Livre de Dijon, dont il fut l’un des maîtres d’ouvrage.

En témoignage de mon énorme gratitude envers Dédé, je lui dédie cette contrepèterie, que, retour de Dijon, j’ai publiée le 2 décembre 2009 dans l’ « Album de la Comtesse » du Canard Enchaîné :  J’ai épongé la dette d’un certain débit de Montreuil ?

J’ai gardé pour la bonne bouche :

Le Cardinal proposa une amb/assade à Milady avant de l’abriter

Un certain André l’avait maculée…

Ce Cardinal/ n’exhibe pas son QI

Mon Jojo, le roi du contrepet, normalien, physicien nucléaire, musicien méritait amplement de faire son entrée dans cette illustre académie créée en 1954, aux côtés de quelques académiciens Allais atoires.

Le premier académicien, qui reçut à cette occasion le premier prix Alphonse Allais fut Eugène Ionesco, suivi entres autres, de :

Marcel Achard, Arletty, Yvan Audouard, ( lui aussi prix Alphonse Allais et créateur de l’album de la comtesse), René Clair, Raymond Devos, Nelly Kaplan, Raymond Queneau, Jean Yanne, Jean Amadou, Alain Decaux, Pierre Mondy, Marhe Mercadier, Pierre Perret, Jacques Pessis, Bernard Pivot, Yves Robert, Sempé, Patrick Préjean, Popeck, Claude Sérillon, Louis Velle, Claude Villers, Marc Jolivet, René de Obaldia, Sophie Forte, Pierre Tchernia, Jacques Villers ….

Avant les intronisations, une visite dans la pharmacie « Passocéan «  ou est né Alphonse Allais, commentée par Jean-Yves Loriot ( procurateur de Normandie ) a permis aux nouveaux académiciens de découvrir le crâne de Voltaire enfant et le fameux monochrome rouge peint par Alphie : cueillette des tomates au bord de la mer rouge par un conclave de cardinaux apoplectiques.

Alphonse nous a requinqué avec ses poudres et ses potions magiques …

Comment ne pas pousser la porte de cette bien étrange pharmacie, et se priver de la visite du Petit musée d’Alphonse, le plus petit et plus zygomatique musée de France (officiellement classé S.V.P.).

Trop sérieux s’abstenir… Sinon, Allais-y même à bicyclette !

Le Petit musée d’Alphonse, puisque le plus petit, se divise en étagères : il faut découvrir les inventions débridées d’Alphonse, comme les boules noires pour les oreilles des personnes en deuil ou l’amidon bleu-blanc-rouge pour raidir le drapeau français les jours sans vent ….

L’acteur Henri Guybet a, lui aussi, été intronisé par Alain Casabona. Il débuta au Café de la Gare,aux côtés de Coluche, Romain Bouteille et Miou-Miou. Comment ne pas se souvenir d’Henri, dans Les Aventures de Rabbi Jacob et dans  « On a retrouvé la septième compagnie «

Après tous les discours, quelle ne fût pas ma surprise lorsque La Comtesse se retourna vers les académiciens en les interpellant «  pourquoi l’Ambassadeur, en quête des profils louches: André Cardinali, dit « Dédé de Montreuil » ne serait-il pas intronisé ? Stupeur dans la salle …

Du beau monde !

Alain Casabona ( le lion de St Germain Germain des Prés ) répondit alors : « c’est la surprise du jour. Avec l’accord de Francis Perrin, garde du sceau et de Jacques Mailhot, camerdingue de l’académie Alphonse Allais, la grande chancellerie a décidé de procéder aujourd’hui à l’ intronisation d’André Cardinali a qui je remets la Comète de Allais avec le titre de grand officier dans l’ordre de la comète « .

Et c’est ainsi qu’Allais est grand  ! 

  La médaille avec son cordon aux couleurs ultramontaines (et non ultramondaines !!! )

J’ai le cou bordé de nouilles  

Merci Casa, merci l’Académie, Merci l’Association des  Amis d’Alphonse Allais !

* Un billet sur Alain Casabona : https://soufflezsurlesbraises.com/2012/01/10/alain-casabona-le-lion-de-st-germain-2/

* Le dernier livre de Joël Martin : Les soupers d’un grand Palace. Editions Albin Michel

 

Publicités

Ticky, on s’ennuie…

Salut M’ssieurs-Dames, Salut mon pote,

Il y a aujourd’hui 9 ans que mon pote Ticky Holgado, Ticky, mon Tikos est parti rejoindre ses potes et les miens au paradis des artistes. J’ai pas pu m’empêcher de m’évader un instant en pensant à lui.

Ticky Holgado

Ticky c’est la bonté, il aurait mérité le Prix de la camaraderie, fidèle, toujours là quand il fallait, plein d’idées et de projets. Charmeur et coquin avec les femmes, déconneur avec ses potes, relationneur pour les uns et les autres sans retour d’ascenseur, ni d’escalier, profiteur de temps en temps sans pour cela être opportuniste, super joueur de boules, il aimait bien taquiner la cochonnette…

Avec Ticky 2

Ticky va pointer sous mon oeil averti !

Né à Toulouse, voleur de  » Mob bleue  » avec son pote Serge…, il commence la musique sous le nom de Ricky James et finira avec le groupe Les Claps Shooters ( des anciens de Martin Circus ) Voici Ticky avec Paul Personne en concert, c’est du lourd !!!

http://www.dailymotion.com/video/x6npub_paul-personne-ticky-holgado-le-blue_music

Dans les années soixante, il monte à Paris, et devient le Secrétaire particulier de Claude François, puis des Chats Sauvages avec son pote Mike Shanonn et ensuite de Johnny Hallyday – « l’idole comme il l’appelait ».

C’est tout naturellement qu’il commença sa carrière d’acteur avec plus de soixante films, rappelez-vous : Delicatessen, Une époque formidable avec une nomination au César pour le meilleur second rôle et aussi pour Gazon maudit et sa dernière apparition au cinéma dans le film de Claude Lelouch ou il tenait le rôle du Bon Dieu, ç’était un clin d’oeil en prévenant le Bon Dieu pour qu’il prépare le Pastis ( sans glaçons) à l’ombre d’un olivier.

En écrivant ce billet, beaucoup de souvenirs me viennent en tête, se serait trop long à vous raconter, c’est quand même lui qui présenta Jimmy Hendrix à L’idole, il a même vécu chez lui à Londres… Une petite quand même pour la route : un jour en compagnie de son pote Claude Nougaro à la terrasse d’un rade sur la Place du Capitole à Toulouse, comme deux oies,  ils voient passer Pascal Nègre, Claude dit à Ticky, « tu crois pas que Pascal est nègre comme un clou …depuis qu’il gagne des Pascal !

Comment oublier le duo avec Nicoletta et Joey Star le soir de son enterrement chez son pote Jean-Pierre Rives ou tous ses amis étaient réunis. Une pensée particulière à Jean-Claude Darmon qui a offert et organisé à notre Tikos son départ vers les étoiles comme une Star et à Djouhra son agent et surtout à notre pote Ludo.

Ticky le jour de mon mariage, on s’aime, ça se voit non ?

Depuis 10 ans, un de ses potes, Léo Mournaud organise Les Trophées du rire «  Ticky Holgado,  à Gemenos (20 bornes de Marseille ) présenté par un de ses poulains Benjy Dotti , pour faire immerger des jeunes humoristes, Ticky avait le même devoir que moi, celui d’aider les mômes. Ticky est toujours présent à travers sa fille Jessica qui lui ressemble tellement. Je t’embrasse ma chérie et ta maman aussi.

Son Fan-club est très actif, comme le témoigne son site officiel géré par son amie, Krystel Gasne. http://www.ticky-holgado.com/

TICKY et ses petites phrases : 

–  » Moi, un bon élève ? Pas du tout ! À l’école, je n’aimais que le dessin ! »
–  » Le succès, la réussite ? Je dis toujours que c’est l’Étoile qui fait mon calendrier. »
–  » Mon rôle préféré : celui d’un adulte qui reste dans ses rêves de môme. »
–  » Cloclo : le plus grand professeur de show-business de Paris. »
–  » Johnny (Hallyday, c’est quelqu’un que j’adore ; il fait partie de ma vie. »
–  »  La vraie amitié, c’est ce qui équilibre la vie. »

Mon Ticky, on s’ennuie et on ne t’oublie pas…  tu dois bien te marrer là-haut en voyant ce qui se passe ici.

 » Ticky fait parti de mes amis disparus qui sont vivants en moi tant qu’il me restera un souffle  »

Si tes amis, ne t’ont pas oublié, je compte bien organiser une fête pour tes 10 ans dans le ciel.

Fidèle Amitié. Ton dédé