Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Archives de Tag: jeunes chômeurs

UN COUP DE FIL POUR UN COUP DE POUCE

Bonjour M’ssieurs, Dames,

Je multiplie les actions depuis plus de vingt ans pour encourager les jeunes talents. Mon objectif : servir d’interface entre des jeunes passionnés qui ont une idée, un projet et les personnes qui pourraient les aider à s’épanouir et à leur trouver un boulot.

Un coup de fil pour un coup de pouce

  • « Dernièrement, Cédric, un jeune qui venait de créer une boîte de courses est venu me voir. Il avait une telle énergie, c’était fantastique ! J’ai appelé deux trois contacts, en une journée, il avait ses premiers clients.»
  • « Une jeune femme, Karine remplie de volonté représente en France la maison familiale en Espagne de fabrication artisanale de charcuterie Pata Negra, un must. Elle a fait le choix que ses produits soient sur les tables de lieux prestigieux à Paris : L’Elysée, le Ministère des Affaires Etrangères, l’Assemblée Nationale, Air France, les hôtels Ritz, Crillon et dans les restaurants de Joël Robuchon, Alain Ducasse,  Costes, etc. Elle souhaitait être présente aux Galeries Lafayette : ni une ni deux, j’envoyai un mail au Directeur Commercial qui connaît ma passion, Karine a eu RDV avec les deux Directeurs de l’alimentaire. Sans mon intervention, elle aurait dû attendre plusieurs mois et peut-être une fin de non-recevoir… ». Idem avec le Directeur des achats des hôtels Marriott.
  • Un autre exemple : un jeune réalisateur, Julien Colonna me présenta son premier court-métrage : «CNC ». Etant Vice-Président du Festival de cinéma urbain « Les pépites du cinéma », j’ai programmé son film. Grâce au Festival, plusieurs producteurs l’ont contacté pour réaliser des longs-métrages.
  • « Et aussi, Alexandra, auteur et metteur en scène de théâtre. Ayant vécu des années en Italie, pour des raisons alimentaires et aussi par amour pour la langue italienne, elle cherchait à faire des traductions. Le lendemain de notre première rencontre, j’avisai le Premier Secrétaire de l’Ambassade d’Italie et un des plus grands cabinets de traduction à Paris, le Cabinet Kantor. Une semaine après, M. Kantor lui proposait une traduction importante, ma mission était accomplie. »
  • A Shanghai, une amie me demande si je peux aider le fils d’une amie qui est sans boulot. Ce garçon a une passion et un talent pour les bandes dessinées ! J’ai contacté un ami, Gordon Zola, fondateur des éditions du Léopard Masqué. Il a tout de suite répondu à ma demande et l’a reçu dans les jours suivants.
  • La fille d’une amie rêvait de travailler dans une grande maison de luxe, avec mes contacts chez LVMH, elle a réalisée son rêve.
  • Alice, une jeune fille motivée et passionnée par son travail de Chef de rang, souhaite faire ses preuves à l’hôtel Lutécia, j’ai transmis sa demande auprès de la direction. L’hôtel Lutécia restauré par mon ami Jean-Michel Wilmotte ouvre ses portes début juin.

J’ai notamment créé et organisé le 1er défilé de mode après 17 années de guerre au Liban, avec 20 jeunes stylistes franco-libanais, diplômés de la Chambre Syndicale de la Haute-Couture, parrainé par dix couturiers, ce qui leur a permis d’avoir un premier emploi dans leurs maisons de couture.

Et aussi le 1er Défilé Européen de Mode « Cumulus Fashion Tour » au Carrousel du Louvre, à la Triennale di Milano, au London College of Fashion avec 42 stylistes de 20 pays européens. Le but était de les faire découvrir par les Grandes Maisons de Couture, les médias et les investisseurs. Pari osé et gagné.

Je pourrais encore vous en présenter…

« J‘ai eu beaucoup de chance lorsque j’étais jeune de rencontrer les bonnes personnes au bon moment, surtout des gens généreux qui m’ont porté, poussé, façonné, encouragé, ce qui m’a permis d’avoir un bon parcours dans plusieurs secteurs d’activités, alors que je n’avais que le diplôme de HEC (Hautes Etudes Communales ) et un CAP d’électricien aux Arts & Métiers.

 C’est mon devoir de ne pas oublier et de passer le relais.

 J‘ai donc eu l’idée de créer un réseau novateur sous le slogan « Un coup de fil pour un coup de pouce ». Le principe est simple : il suffit de contacter l’un de vos amis, partenaires, clients pour leur présenter votre jeune poulain.

« Vous imaginez le bonheur, pour un jeune qui démarre sa carrière, de savoir qu’il n’est pas tout seul, qu’un inconnu est prêt à lui donner un coup de main pour le motiver et l’aider à se construire ? ».

Depuis de nombreuses années, les annonces des gouvernements se succèdent en restant au stade de l’intention ! Voici une idée pour les jeunes chômeurs :

En France, il y a 3.400.000 entreprises. Si chaque entreprise avec l’aide de l’état employait un jeune, ce serait la fin du chômage pour eux.

Chaque entrepreneur serait le parrain du jeune qu’il emploie, en lui apportant son expérience et en lui donnant la première pierre de son parcours. Beaucoup d’entrepreneurs oublient qu’ils ont été aidés lorsque qu’ils étaient jeunes !

Je compte sur vous pour diffuser cette idée. Merci

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités