Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Archives de Tag: Henry Gidel

La colère m’anime

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Il y a longtemps que j’avais envie d’écrire sur la colèreGrâce à une amie artiste plasticienne, Aurélie Lasvaux,  mon inspiration a retenti ce matin.

Aurélie m’a fait découvrir chez elle à Rocamadour, ses dessins réalisés aux Beaux-Arts et ses tableaux-matières où elle intègre des matériaux comme le bois, la laine et confère à ses tableaux une nouvelle mesure, entre peinture et sculpture. Une médiation des arts plastiques. Une artiste en plusieurs dimensions comme ce tourbillon. Site d’Aurélie :  http://www.artmotnid.com/

Je lui signifie que deux de ses oeuvres ont du être réalisés sous l’effet de la colère. Aurélie est stupéfaite de ma réaction en me confirmant sa colère quand elle les a réalisées… Les artistes créent souvent sous l’effet de la colère et tant mieux, sinon ils auraient été comme beaucoup, des moutons  !!!

Nu d’Aurélie aux Beaux-Arts en 2006

Je suis en colère depuis enfant, parce qu’il y a de multiples occasions tous les jours de l’être avec ce qui se passe autour de nous et dans ce monde de brutes.

J’ai sans doute plus de chance d’être satisfait de cette colère qui m’anime sans pour cela être un rebelle ou un révolutionnaire, ce n’est pas le même chapitre, je le laisse aux autres… et pour les colériques : allez chez un psychiatre.

La colère déclenche en soi une mobilisation de l’organisme entier et l’esprit est plus concentré, la colère fournit l’énergie pour vaincre les obstacles qui se dressent devant nous. Une saine gestion de la colère va de pair avec l’attitude qui consiste à porter la responsabilité de sa vie. Il est donc faux d’affirmer que la colère est  » mauvaise conseillère « . La colère est une émotion légitime pour tout être humain et ça fait du bien !!!

La psychologie a bien montré, et expérimente chaque jour, les effets nocifs de la censure de la colère, qui enferme l’individu dans des zones de non-dits et parasite la relation aux autres.  La colère fait quand même partie des sept péchés capitaux avec la luxure qui m’entoure également :

Je fais ce que je veux, où je veux, quand je veux, avec qui je veux… Même Bill Gates et le Pape ne peuvent pas le faire !!! La liberté coûte cher, je l’ai eu à juste prix. dédé. Copyright 2010 ©   

La colère, ma colère est mon ADN pour réfléchir, m’enthousiasmer, dialoguer, m’exprimer… Je suppose que sans cette colère, je n’aurais sûrement pas été le même et je n’aurais pas eu le même parcours. Je vous remercie colère de m’avoir transmis ce privilège…

La première fois que j’ai conversé avec ma femme, elle m’a dit :  » Vous avez les yeux d’un homme en colère « . Elle ne s’est pas trompée…

Et vous, êtes-vous en colère ?

Cet après-midi, j’ai pris un café comme souvent avec mon ami Henry Gidel , le célèbre écrivain qui a reçu en 1995, le Prix Goncourt de la biographie et le Grand Prix international de la critique littéraire pour l’ensemble de son oeuvre, comme les biographies sur Feydeau, Guitry, Cocteau, Coco Chanel, Picasso, Sarah  Bernhard, Marie Curie et Jackie Kennedy, bientôt sur Pompidou.

Sur le coin de la table, il sortit un bout de papier, et m’écrivit ceci après avoir lu le billet sur la colère :

André a su admirablement montrer qu’à côté de la colère destructrice – péché capital – il existe une saine colère, une colère parfaitement maîtrisée grâce à laquelle les rapports sociaux, loin de se détériorer, pourront au contraire s’améliorer considérablement. Osons la qualifier de  » colère progressiste ».

Merci Henry d’avoir apaisé ma colère un instant. dédé

Une saine colère est une colère à laquelle on renonce une fois qu’elle a rempli son office. La colère fait partie de la Vie.

Voici ce qu’écrit Ron et Pat Potter-Efron, psychothérapeutes dans le Wisconsin¨. Ils se sont spécialisés dans la gestion de la colère.

 Leur dernier livre  » Que dit votre colère ?   » est paru aux éditions Eyrolles.  Si vous êtes en colère, courrez vite l’acheter !!!

téléchargement
Que vous soyez un colérique masqué, explosif ou chronique et en colère, les auteurs nous proposent un ensemble d’exercices à pratiquer la tête froide. Ils vous permettront de vous énerver plus sereinement, dans le respect d’autrui et de vous-même.