Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Archives de Tag: Gainsbourg

Kate Barry, mon amie

Il y a un an, le 11 novembre, Kate Barry, la fille de Jane Birkin et du compositeur britannique de musiques de films John Barry, est décédée après avoir chuté de son appartement parisien. Demi-soeur des comédiennes Charlotte Gainsbourg et Lou Doillon, elle était une figure reconnue de la photographie, choisissant dans son métier comme dans la vie le clair-­obscur, qui permet aux discrètes de voir sans être vues.

 

Je suis très triste, c’était mon amie. Kate, tu me manques beaucoup dans ce monde de brutes !

Kate-Barry-l-horrible-drame_article_landscape_pm_v8

« La chose difficile dans la photographie de célébrité d’aujourd’hui est le manque de liberté dans le choix, et le genre…

« Entre ce que la personne va aimer, ce que je vais aimer et ce que la rédaction va aimer, il y a trois avis où le photographe gagne de moins en moins. On veut que tu mettes tel bijou, telle robe en avant. On demande une belle photo plus qu’un portrait ; J’ai toujours été mauvaise pour réaliser des couvertures de magazine. J’ai foiré quasiment à chaque fois, dès qu’on me le demande… Cela date de l’école ; si je dois m’adapter, je n’y arrive pas, je perds mes moyens. Mais ça va, je continue de travailler. » Kate Barry

Voici un livre co-signé avec Jean Rolin, présentant les photographies qu’elle avait réalisées à Dinard, essai d’autobiographie immobilière,  aux éditions de la Table Ronde.

téléchargement

Nous nous rencontrions de temps à autre au Wepler, place Clichy ou dans un rade à côté de chez elle, rue Boursault, pour parler d’un projet en commun : un livre d’art, avec mes pôtes, photographiés par Kate dans les bars en bas de chez-eux et légendés par Philippe Djian.

Dédé, Je pense que pour taper dans l’oeil d’un éditeur, et à la fois montrer le sens du projet, peut-être que dans ces hommes il faut bien choisir … En revanche, je ne connais pas le parcours de Xavier Emmanuelli, ni celui de Mocky .Je serai vraiment heureuse si ce projet se réalisait ! On se voit vite pour notre projet de livre, Philippe Djian est d’accord. Mille bises. Je t’embrasse. Kate

Elle me soutenait dans mes combats envers la jeunesse et me demandait souvent des conseils au sujet de son fils… et sur les jeunes.

Voici le dernier message que j’ai reçu en juillet 2013, avec son soutien pour la sauvegarde de l’atelier Picassso

https://soufflezsurlesbraises.com/2013/07/13/nous-avons-besoin-de-vous-pour-sauver-le-grenier/

Mon dédé,

Je t’embrasse et te souhaite tout le courage nécessaire pour ce nouveau combat !!!

Kate Barry

Kate adorait cette citation que j’ai écrite pour le  » Festival d’une seule photo  » : Le photographe est l’oeil de la vie pour nous ouvrir les yeux …

Seulement pour elle, je lui dédicace avec Amour et Amitié, le  » Festival d’une seule photo  » que je vais organiser à Shanghai en 2015.

kate-berry-enfant-avec-jane-birkin-et-son-compagnon-de-l-epoque-serge-gainsbourg_4554750

Kate sur les épaules de Serge Gainsbourg et Charlotte sur celles de Jane Birkin. Photo AFP

A la demande de ELLE, Charlotte Gainsbourg posait pour sa sœur, une façon aussi pour Charlotte de rendre hommage au travail de sa sœur. Ce fut leur dernière rencontre

Gainsbourg_Charlotte_K_6_Kate-Barry_H-k_reference

De ces photos émane une douceur. Une impression d’intimité.

Copie de Gainsbourg_

Publicités

Les graffitis du mur de Gainsbourg ont disparu…

Bonjour M’ssieurs, Dames,

Vendredi matin, j’ai vu un peintre sur une échelle enlever les graffitis sur le mur de la maison de Gainsbourg, au 5 Bis rue de Verneuil, 40 ans de graffitis enlevés par des coups de truelles et de grattoirs.  Ce peintre devrait entrer dans le livre des records de la connerie.

Dieu, pardonne-leurs, ils ne savent pas ce qu’ils font !!!  

et les initiateurs non plus !!!

gainsb_v01

Comme pour l’atelier Picasso, mon autre combat, quand allons-nous laisser comme témoignage l’histoire des lieux ou se sont réalisés des créations  ? Je suis en colère car mes enfants, nos enfants ne sauront et ne verront pas que leurs parents ont vécu une époque formidable avec des grands artistes comme l’était Gainsbourg.

gainsbourg_mur

L’art contentpourien, c’est déjà quelque chose. Copyright dédé de Montreuil

L’art doit être aussi dans la rue et pas seulement dans les musées, Serge était très fier des graffitis sur son mur quand nous rentrions d’une bonne nuit d’ivresse et de poésie. J’étais présent quand César a fait un graffiti pour Serge à 6 h du mat en sortant du Don Camillo.

Aujourd’hui, c’est un mur mort dont voici le requiem

http://www.youtube.com/watch?v=7vJvwD3XADc

Mur

En voyant cette interdiction crétine et provocante, des graffitis vont renaître cette nuit.  je l’espère…

Ne pas écrire

Serge avait déjà repeint en blanc le mur de sa façade, ça n’avait duré que quelques jours !!! comme le montre ce beau projet d’animation réalisé par Arnaud Jourdain, qui retrace l’accumulation des graffitis sur ce mur pendant cinq ans. A voir absolument !

Voici deux livres sur ce sacré mur :

LE MUR DE GAINSBOURG  Par Samuel Tastet (Ed. Est, Paris-Bucarest, 1992) 

1550805111

Le mur de l´hôtel particulier de Serge Gainsbourg aura vu défiler bon nombre de ses “fanatiques”. Chacun laissant en guise de témoignage troublant, un mot, une phrase, un graffiti. 56 photos illustrent cette étape obligée du pélérinage du souvenir.

RUE GAINSBOURG  Par Jean-Claude Maillard. (Editions Alternatives, 1998)

Adieu

La bible des amoureux du mur de Gainsbourg !

En mars 1990, Jean-Claude Maillard, reporter de La 5, interroge Serge Gainsbourg lorsqu’il sort de chez lui rue de Verneuil, et lui demande de commenter la façade graffitée de son hôtel-particulier. Il reconnaîtra que toutes les phrases écrites sont bonnes et qu’il en avait trouvée une très jolie: “Ici cogite une âme slave”.