Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Archives de Tag: Eyrolles

Ma fille Stéphanie aux Galeries Lafayette – Maison et au BHV

Bonjour M’ssieurs-Dames, Bonjour mes amis,

Vous allez bientôt faire vos cadeaux de Noël, alors, je vous donne une belle idée pour décorer vos tables et celles de vos amis :
ayant monté une opération aux Galeries Lafayette – Maison pour ma fille Stéphanie,  je vous invite à venir la rencontrer
le samedi 8 décembre de 11 h à 13 h et de 15 h à 17 h.
Stéphanie vous dédicacera son nouveau livre  et vous présentera  spécialement pour cet événement une table décorée pour les fêtes.
Voici le lien sur le site des Galeries Lafayette Haussman.

http://haussmann.galerieslafayette.com/fr/dedicace/

Elle sera également au BHV,  le samedi 15 décembre de 11 h à 13 h et de  15 h à 17 h.

Je tiens à remercier toute l’équipe et la direction des Galeries Lafayette et du BHV pour leur réactivité et leur efficacité ainsi que les éditions Eyrolles.

Pour soutenir la création et la passion, je compte sur vous pour aller faire une bise à Stéphanie. 
Au succès de Stéphanie
Publicités

Les nouvelles tables de Stef

Bonjour M’ssieurs-Dames,

En Avant-Première. Le nouveau livre de ma fille Stéphanie  » Les nouvelles tables de Stef   » sera en librairie le 25 octobre.

Le livre idéal pour recevoir dans les règles de l’art… de la table !

Après le succès de son premier livre  » Les tables de Stef « , les éditions Eyrolles et Marie Allavena renouvellent leur confiance à Stéphanie et à son talent.

Passionnée d’arts de la table depuis plusieurs années, Stéphanie Cardinali, transmet ses astuces et conseils pour faire de jolies tables avec trois fois rien !

Stéphanie vous livre en vingt-trois tables inédites, mille et une idées de déco, astucieuses, originales et économiques, qui feront de vos repas des moments de dépaysement assuré auprès de votre famille et de vos amis, sans oublier les enfants.

Ses conseils et ses idées pour harmoniser les couleurs, s’inspirer des tendances ou détourner les objets permettent de laisser libre cours à son imagination, et ouvrent le champ des possibles en matière de décoration originale et créative.

Selon que l’on fête un évènement solennel ou que l’on invite des amis pour le plaisir, Les nouvelles tables de Stef se révéleront une source précieuse d’inspiration pour tous ! Et un beau cadeau à offrir…

Mon autre fille Jennifer a réalisée tous les travaux de couture sur les tables de Stef.

Je compte sur vous, pour vite aller l’acheter dans les bonnes librairies. La création et la passion finissent toujours par payer.

En attendant le 25 octobre,  je vous invite sur son blog http://lestablesdecorativesdestef.over-blog.com/

Ma fille, à la réussite de ton nouveau livre, continue ta passion pour nous donner envie de recevoir et de faire la fête.

LE CRAZY HORSE CHEZ CASTEL

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Hier soir, j’étais invité par les éditions Eyrolles, chez Castel, tenu par mon ami, Tony Gomez, le Seigneur de la nuit, des nuits parisiennes… Que vous soyez seul, accompagné, avec des stars ou avec des clients, Tony est toujours le même, la classe quoi !!!

Jean Castel serait fier de Tony, il avait l’oeil sur les gens de n’importe quel milieu et sur les professionnels.

Cette soirée était organisée pour la sortie d’un superbe livre  avec une reliure de velours rouge:

CRAZY par Antoine Kruk

Le Crazy Horse comme vous ne l’avez jamais vu !

En une centaine de magnifiques aquarelles, Antoine Kruk lève le voile sur les danseuses sensuelles et glamour du plus avant-gardiste des cabarets parisiens. Un bel hommage rendu au Crazy Horse qui fêtait en 2011 ses 60 ans.

Créateur de nombreux costumes pour le Crazy Horse, notamment ceux de la revue « Forever Crazy » en 2007, l’auteur a eu le très rare privilège d’accéder aux coulisses et aux loges des danseuses. Plongé dans ce sanctuaire de féminité, témoin fasciné de la métamorphose de ces jeunes femmes en icônes d’un soir, l’artiste y a puisé l’inspiration de portraits saisissants de sensualité et de grâce.

Il a construit son livre en 3 actes, sur le tempo d’une soirée de cabaret : la préparation, le show et l’après spectacle. Purement esthétiques ou un brin frivoles, les dessins transcrivent à merveille ces variations et mêlent avec une belle liberté diverses techniques à celle de l’aquarelle.

Les dessins, légendés avec beaucoup d’humour, en français et en anglais, nous racontent la préparation du spectacle : les répétitions, les pesées, les techniques de maquillage hypersophistiquées ou encore les séances d’habillage.

Sur scène, on admire leurs performances d’actrices dans des tableaux étincelants. On est surpris par les effets de lumières qui habillent leurs silhouettes parfaites, on devine l’accessoire léger posé sur la pointe de leurs seins, on s’émerveille de leurs souliers haute couture.

Pour Antoine Kruk, il n’est pas de nudité si savamment habillée de lumière, au velouté de peau si particulier. Et de rappeler la définition qu’Alain Bernardin, fondateur du cabaret, donnait de l’érotisme : « une frustration totale, à la fois tout voir et ne rien voir du tout. ». http://www.lecrazyhorseparis.com/

Originale et provocante, la préface porte l’empreinte des lèvres de chacune des Crazy girls. Un petit bijou de livre qui restitue avec humour et tendresse l’atmosphère effervescente et sexy du célèbre cabaret.

© Antoine Kruk, éditions Eyrolles.

Connaissez-vous le profil d’une Crazy girl ?

Taille : entre 1,68 et 1,72 m

Jambes : deux fois la taille du buste

Mesure entre les pointes de seins : 21 cm

A propos de l’auteur, Antoine Kruk est un artiste franco-japonais né à Kyoto. Fashion designer pour de nombreuses maisons de couture, Antoine est aussi costumier pour le Crazy Horse ce qui lui inspire ce nouveau livre.

Antoine m’a offert cette photo prise hier soir chez CasteL, rien que pour nous…

Au moment de récupérer mon manteau au vestiaire, deux superbes Crazy girl prenaient le leur, un petit mot d’échange entre-nous, un sourire, c’est ça aussi le Crazy en dehors de l’avenue George V, elles représentent bien la France, les femmes et l’esthétisme. Quelle belle soirée parisienne. 

Stéphanie, la passionnée

Salut M’ssieurs-dames,

On ne pourra pas me faire le reproche d’aider les autres sans m’occuper de mes enfants, qui sont avant tout ma priorité.

Une de mes filles, Stéphanie, passionnée des Arts de la table depuis une dizaine d’années, en plus de son boulot dans le bâtiment, a commencé en 2008 en créant un blog qui aujourd’hui recense plus de 2000 abonnés bloggeurs dans toute l’Europe.

 

Des personnalités et des sites de la décoration lui ont fait confiance tels que Cendrine Dominguez, Le Journal des Femmes, TF1/Plurielles, Marie-Claire.fr… Suivront aussi des médias : l’émission d’Estelle Denis pour « 100 % Mag » puis plusieurs parutions dans le magazine du « Dîner Presque Parfait » qui l’ont aidée à asseoir sa notoriété dans ce domaine.

Retrouvez-la sur son blog:http://lestablesdecorativesdestef.over-blog.com

Au départ, c’était pour s’amuser mais très vite « Face à l’immense succès des ses créations » , elle a réussi à développer sa passion en proposant des tables toutes plus originales les unes que les autres ! Avec une originalité : celle de proposer des tables avec un faible budget, accessible à tous pour recevoir ses parents et amis dans la joie, la beauté et la convivialité.

Etant chargé du développement du Salon Européen du livre de Dijon, je me suis mis à la recherche de lui trouver un éditeur pour inscrire toute sa passion dans un livre d’art.

Lors d’une soirée organisée au Musée Mayol par les éditions EYROLLES, Anne, ma femme, sa belle-mère, venta la passion et le mérite de Stéphanie à la Directrice Générale, Marie Allavena qui lui donna son accord de principe. Une rencontre ce soir-là pour éditer ce livre dont nous sommes tous fiers aujourd’hui.

 

L’éditrice Anne Garcia prit ensuite le relais pour mettre en place la stratégie autour de ce beau livre. Elle fut immédiatement enthousiaste de ce projet et la machine se mit en route.

Nous étions en 2010. Près de 6 mois après, le livre sortait des machines de l’imprimerie et était sur les têtes de gondoles dans les meilleures librairies de France. Même mon ami MC Solaar a participé (avec ses conseils) aux premiers entretiens avec Anne Garcia. Encore merci ,Anne, pour votre réactivité et votre efficacité.

Après un premier tirage de 4 000 exemplaires, une réédition de 3000 exemplaires a suivi.

L’éditeur est tellement ravi de la qualité du travail de Stéphanie, qu’une série d’éditions de livres par thème, va voir le jour prochainement.

Apprendre qu’une de ses filles est passionnée, est convaincant dans le combat que je mène depuis plusieurs années auprès de la jeunesse de notre pays. C’est notre devoir de les accompagner, sinon, à quoi sert-on ? La question est posée !!!

Je n’oublierai certainement pas les photos de grande qualité prises par Pascal, mon gendre, pour illustrer ce livre que je vous invite à découvrir.

C’est un livre à mettre seulement dans les mains des gens qui aiment la vie, il paraît qu’on les nomme les épicuriens !!! Continue Stéphanie à nous faire vivre ta passion…