Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Archives de Tag: Dutter Cécilia

Cécilia Dutter, un plaisir de lire !

Bonjour M’ssieurs, Dames,

Hier soir, j’ai assisté à la remise du  » Prix Castel du roman de la nuit «  remis par PPDA. L’ambiance était chaleureuse, enfin, une soirée comme je les aime, ou chacun est à sa place et heureux.

Quel plaisir de revoir plusieurs amis dont mon amie écrivaine Cécilia Dutter qui sort son dernier livre  » La loi du père «  aux éditions Du Cerf. 18 €

À travers ce récit autobiographique bouleversant, Cécilia Dutter plonge dans ses souvenirs et relit son histoire familiale chaotique, marquée par la figure d’un père tyrannique décédé il y a trois ans, pour la comprendre et la réinterpréter à la lueur de la maturité de la cinquantaine.

Comment la petite fille de jadis s’est-elle construite sous la despotique loi du père ? Quelle force a-t-il fallu à l’adolescente, puis à la femme devenue, pour échapper à son emprise ? Quelle empreinte laisse ce père énigmatique et contrasté – aussi jovial à l’extérieur qu’oppressif au sein du huis-clos domestique – sur la femme, épouse et mère de deux filles, qui écrit ces lignes ?

De l’angoisse la plus noire jusqu’à la paix retrouvée grâce au pardon, ce témoignage universel, implacable mais non dépourvu de tendresse, met en lumière la force de la résilience et la transcendance sacrée de la vie.

Romancière, essayiste, critique littéraire, auteur d’une quinzaine d’ouvrages, Cécilia Dutter a publié, aux Éditions du Cerf, Flannery O’Connor, Dieu et les gallinacés (2016) et À toi, ma fille (2017). Elle a été lauréate du prix Oulmont de la Fondation de France pour son roman Lame de fond (2012).

Cécilia présentera son livre au Café de la mairie, place Saint-Sulpice le Mardi 26 mars 2019 – 20h30.  Venez nombreux.

 

 

Cécilia Dutter. Lame de fond

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Le roman  » Lame de fond  » de Cécilia Dutter vient d’être récompensé du Prix Oulmont de la Fondation de France 2012.

Maintenant, Cécilia, prend la Lame de la Vie pour aller à fond… dédé

Roman d’une fuite, roman sur le couple et l’effritement du désir, roman sur le renoncement et la difficulté à connaître ceux auprès desquels on vit … Cécilia nous invite à une traversée du miroir, une bouleversante quête de soi.

C’est le quatrième roman de Cécilia après : Une présence incertaine, La Dame de ses pensées et une biographie sur Etty Hillesum  » une voix dans la nuit ».

J’ai connu Cécilia lors du Salon Européen du livre à Dijon. La rencontre d’une femme attentive, joyeuse et curieuse.

Cécilia est également, Critique littéraire à La Revue Littéraire. Son site www.cecilia-dutter.fr

Je lui souhaite beaucoup de lecteurs et lectrices pour ce nouveau roman de fond, c’est une lame…de Vie.

La citation d’un de mes auteurs préférés inscrit dans son roman, est une marque d’intelligence de sa part.

 » Ce soir mon coeur fait chanter des anges qui se souviennent…

Une voix, presque mienne, par trop de silence tentée,

monte et se décide à ne plus revenir ;

tendre et intrépide, à quoi va-t-elle s’unir ?  »

Vergers,

Rainer Maria Rilke

NB : Si un jour, vous vous balladez dans le Valais en Switzerland, aller vous reposer un moment sur  la tombe de Rilke à Rarogne.

Vous en reviendrez serein et épanoui… Comme moi, je l’ai été.

Rilke a voulu inscrire cette poésie lyrique sur sa pierre tombale :

Rose, ô pure contradiction, désir de n’être le sommeil de personne sous tant de paupières.

Je vous conseille également d’aller visiter la Fondation Rainer Maria Rilke, à Sierre, vous serez bluffé !!! par la richesse intellectuelle de ce grand poète pragois .