Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Archives de Tag: Charles Aznavour

Des Premières !

Une première !

Initier des Premières est toujours source de créativité et d’audace qui soient ancrées dans le réel !.

Vous allez découvrir toutes les réalisations accomplies sur mon initiative dans plusieurs secteurs d’activités :

Créativité – Efficacité – Réactivité – Amitié – Telle est ma devise !.   

Le Général George Patton citait “ Rien n’est impossible à condition d’utiliser l’audace ” j’y rajouterai  » La passion «                

1990. Première réédition de l’œuvre de Gustave Eiffel depuis la construction de la Tour Eiffel

  • Livre « Les 100 ans de la Tour » Editions Jean-François Guyot.

1992. Première arrivée d’un motard Philippe Rahmani sur la ligne de départ de la Formule 1 à Monaco avec le Prince Albert et 52 enfants.

1994. Première entrée d’un motard avec sa moto dans la Cour de l’Elysée reçu par François Mitterrand à l’occasion de son arrivée du Tour du Monde.

1994. Première fois que les 4 Formule 1 d’Alain Prost sont réunies pour la fin de sa carrière au Pavillon d’Armenonville

1995. Premier défilé de mode “ SAD 95 “ place des Martyrs à Beyrouth, après 17 années de guerre, avec 20 jeunes stylistes franco-libanais, diplômés de la Fédération de la Haute-Couture et de la Mode.

Article dans L’Orient le Jour : L’Orient – le – Jour

Lettre Charles-Hervé Faucon Centre Culturel Français du Liban

1995 – Première. Installer une forge au Centre Culturel Français à Beyrouth pour apprendre aux jeunes libanais à reconstruire leur pays meurtri.

1997. Premier Festival Jacques Prévert à l’étranger avec 3 arts majeurs aux Beaux-Arts d’Istanbul et à l’Institut d’Etudes Françaises d’Istanbul.

  • Récital de Cora Vaucaire “La Dame blanche de Saint-Germain-des-Prés “ devant 1000 jeunes francophones.
  • Exposition collages de Jacques Prévert & photos de Ara Güler. Collaboration Fondation Maeght.
  • Projection 4 films de Jacques Prévert
  • La seule ambition d’un créateur doit être de créer, le reste, c’est de la Merde… Ernest Hemingway

1997. Première fois que les portes de La Cité des Etoiles,, acceptent un repérage de Relations Publiques, grâce aux Cosmonautes Jean-Loup Chrétien et Vladimir Titov. La Cité des Etoiles est le Centre d’entraînement des cosmonautes à 25 km de Moscou.

Devant une capsule Soyouz. de gauche à droite: Jean-Loup Chrétien, dédé, Jean-Baptiste Chrétien, Vladimir Titov et le Commandant en Chef de la Cité des Etoiles

Dans le cockpit de la station MIR. « J’ai la tête dans les étoiles »

1999 – Première opération de Relations Publiques pour Shell, (sponsor de Ferrari F1), sur le circuit privé de Ferrari à Fiorano, grâce à Jean Todt.

René Arnoux (ancien pilote F1 de Ferrari) a fait vibrer au volant d’une Ferrari 358, 50 grands clients de Shell à plus de 200 km.

2002-2003. Premier défilé de mode européen “Cumulus Fashion Tour“. parrainé par Michel Rocard, avec la participation de 44 stylistes venant de 20 pays européens présentés à :

Il n’y a rien de pire que les gens qui ne sont pas passionnés. Karl Lagerfeld

2005 – Festival de Cannes. Présentation du film Ennemis Publics.

Créer est aussi difficile que d’être libre… Elsa Triolet

2007-2008-2009. Salon du livre Dijon.

  • 1er Salon du livre européen avec la Belgique et l’Italie
  • 1er Prix du Premier Roman au Salon du livre de Dijon

2011 – Philippe Monnet. Navigateur

Première fois que 150 enfants des milieux bourgeois, des cités et du rural, sont réunis autour d’un héros, au Salon Nautique de Paris.

Première: 50 enfants à bord du bateau du Tour du Monde de Philippe Monnet, à Sainte-Maxime, Cannes et Monaco.

2014. Premier Festival d’Une photo,

L’affiche et la photo originale de Marie-Laure Rabé ont été mises aux enchères à l’atelier Picasso par Maître Pierre Cornette de Saint-Cyr, pour la prévention du cancer du sein.

2014. Premier Ambassadeur de Jean-Michel Wilmotte en Chine. Ambassadeur Jean-Michel Wilmotte

2014. Premier Comité de soutien pour sauver l’Atelier Picasso, Charlotte Rampling, Didier Lockwood et Alain Casabona.

2014. Premier Club de Saint-Germain-des-Prés à Shanghai.

2016. Premier Grand Prix de Formule 1 de mon fils à Shanghai.

Reportage Formula One Canal +. Voici le récit de son rêve https://soufflezsurlesbraises.com/2016/04/18/mon-1er-grand-prix-de-formule-1/

L’idée est concrète, chacune d’elles, une fois émise, correspond à une création ! Robert Desnos.

2017. Première exposition depuis 900 ans dans les ruines de l’Abbaye de Chaalis – Institut de France avec l’artiste peintre Natalia Bikir.


Préface Cornette de Saint-Cyr

  • Lettre Jean-Pierre Babelon. Membre de L’Institut  de France. Conservateur de L’Abbaye de Chaalis.

2017. Premier jumelage Saint-Germain-des-Prés – Chengdu Chine. Lettre Jean-Pierre Lecoq. Maire du 6ème arr.

Le jumelage a reçu 9 Prix et nomination pour son innovation à : Hong-Kong (4), Bangkok, Shanghai, Chengdu, Londres et à Cannes.

2018. Premier Café de Flore éphémère dans le Mall IFS à Chengdu. Chine

2017. Première action caritative chinoise en France Opération panda avec la donation d’une sculpture d’un panda en résine réalisée par Richard Orlinski pour l’hôpital Necker-Enfants-malades et de la vente de peluches panda ( 34 000 euros) place Saint-Germain-des-Prés.

 Panda mis en place définitivement dans la nouvelle aire de jeux de l’hôpital Necker

2017. Premier Ambassadeur de Saint-Germain-des-Prés

2018. Premier Tag de l’artiste allemande de Street Art Madc jumelé à un calligraphe chinois ( 80 m ) à  Chengdu

2019. Premier Comité Paris-Rive-Gauche. Président. 

L’intelligence, c’est la capacité d’agencer des idées de manière généreuse et créative afin de contribuer au monde. David Servan-Schreiber

A diffuser. Je vous en remercie.

 

Charles Aznavour, un grand Monsieur !

Salut M’ssieurs-Dames,

J’ai rencontré Charles Aznavour sur le tournage du film «Ennemis  Publics »  où il tenait le rôle d’un vieil arabe. Sur le tournage, Charles a montré son respect  envers les réalisateurs Karim Abbou et Kader Ayd et toute l’équipe du  film, toujours à l’heure, toujours disponible, toujours souriant, toujours à l’écoute,  toujours prêt, Toujours ce pourrait être le début d’une chanson pour Charles. Cyrielle Clair, Dolorès Chaplin, Richard Bohringer, Philippe Nahon, Armand Assente avaient répondu présent pour accompagner ce film.

Pour la promotion du film  » Ennemis Publics » dont j’étais chargé du développement, je lui ai demandé si je pouvais l’interviewer. Tout de suite, il m’a dit: « quand vous voulez à mon bureau ». J’organisai aussitôt ce grand rendez-vous avec cameraman, photographe, maquilleuse et ma pomme. Je n’oublierai jamais cet échange et cette complicité entre nous. Parlant de la banlieue, de la langue française et de nos origines, etc.. L’interview exclusive que vous allez découvrir est un message d’un dernier Grand…

https://www.youtube.com/watch?v=FhuxwuziSrI&feature=youtu.be

Charles Aznavour, c’était la France internationaliste, terre d’accueil, qui sait enseigner aux enfants de la République les valeurs fondamentales, mais aussi le charme, le romantisme sexy et une sorte de légèreté en constant équilibre entre le Nord introverti et le Sud extravagant. Charles Aznavour fut d’ailleurs l’idole d’une nouvelle génération issue de l’immigration.

A la fin de cette séance, je lui ai proposé de l’inviter au Festival de Cannes pour présenter la bande-annonce du film. Encore une fois, il me donna son accord et me glissa qu’il allait fêter ses 81 ans ce jour-là. Ce n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd ni d’un muet !  J’intervins auprès de Bernard Brochand, Maire de Cannes, pour savoir s’il  accepterait de rendre hommage à Charles, en lui remettant les clés de la ville. Monsieur Brochand fit mieux, il lui remit la Palme d’Or de la Ville et le nomma Citoyen d’Honneur !

Bernard Brochand me proposa d’organiser une grande fête à la Villa Domergue, lieu de réception prestigieux de la Ville de Cannes. J’en profitais pour inviter les médias, le CNC, le milieu du cinéma présent au Festival, les acteurs, les sponsors, les notables de la Ville et la Communauté arménienne très représentée à Cannes.

Charles était enchanté et me remercia chaleureusement. Grâce à cette belle fête, j’ai retrouvé des cousins et amis arméniens de sa jeunesse. Il était très troublé et ému. J’avais compris ce jour-là la fraternité qui liait les Arméniens.

Mais j’avais encore des surprises pour Charles, afin de clôturer son anniversaire en fanfare. J’ai sollicité Monsieur Gilles Jacob, Président du Festival de Cannes, pour la Montée des Marches avec Charles et toute l’équipe du film. M. Jacob m’autorisa même à venir en Cadillac (mon partenaire), en bas des Marches, alors que Renault était le Partenaire Officiel du Festival. Le service communication de Renault était furieux. Mais ils avaient simplement oublié que Cadillac et Corvette étaient les voitures du film. J’ai osé et j’ai gagné…

3 et deux, ça fait 5

 Ce n’était pas fini !  J’ai demandé à Michel Denisot, s’il voulait bien recevoir en « Guest » Charles et les deux réalisateurs, pour parler du film en direct dans « Le Grand Journal ». J’organisai une surprise pour Charles, faire chanter «La bohème » en rap par les rappeurs de Barbès, la « Scred Connexion». Charles versa une larme… J’étais aussi heureux de voir les fruits de mon travail pour la promo de la bande-annonce du film «Ennemis Publics». Mai 2005.

Lettre Scred Connexion

Merci Monsieur Aznavour, chapeau bas et haut. J’aime votre fils Mischa mon ami et toujours à mes côtés quand il le faut. Mischa je t’embrasse.

Le film pour des raisons raciales et antisémites entre le producteur juif et les réalisateurs rebeux n’a pas vu le jour !!! Quel gâchis.

Aucun respect pour mon travail en apportant des partenaires financiers et à la présence des comédiens qui ont participé gracieusement au film : Charles Aznavour, Cyrielle Clair, Dolorès Chaplin, Richard Bohringer, Philippe Nahon.

Depuis, ce jour-là, je ne ferais plus rien pour les rebeux. D’ailleurs, mon amie Aïcha Belaïdi ( soeur de Yasmina Benguigui ) avec qui nous collaborions ensemble au festival du cinéma urbain  » Les pépites du cinéma » m’avait dit  » dédé laisse tomber, ils sont trop cons «  . Aïcha est décédée , elle me manque beaucoup, elle a tant travaillé pour faire briller la banlieue, qu’elle en ai morte!!!

Lettre Aïcha-Belaïdi

Salut l’artiste !

Salut l’artiste !

Salut M’ssieurs-Dames,

Alphonse Allais a écrit un jour  » ne me demandez pas mon âge, il change tout le temps « . Cette réplique pourrait s’appliquer à Charles Aznavour qui a déclaré récemment :  » j’ai décidé de ne plus fêter mon anniversaire avant 100 ans « .

Raymond Devos, à l’occasion de ses soixante dix ans s’était fendu d’un :  » fini les anniversaires : j’arrête définitivement de vieillir !  »

Sacré trio.

Ok, Charles, on ne va pas vous pister pour vous apporter un Daring Bakers avec 90 bougies, tel l’entarteur planqué dans les allées du festival de Cannes et s’apprêtant à perpétuer ses horribles forfaits ( si vous voulez savoir le nom de la prochaine victime, vous pouvez m’inviter chez Ducasse ).

Non, je voulais tout simplement profiter de ce non-événement pour vous dire qu’on pense à vous et qu’on vous aime.

Charles a tenu son premier rôle au cinéma dans un film de Jean-Pierre Mocky, il tiendra bientôt son dernier rôle au cinéma dans un film de Mocky, c’est normal … ce sont deux grandes pointures.

J’ai rencontré Charles Aznavour sur le tournage du film «Ennemis  Publics « où il tenait le rôle d’un vieil arabe. Sur le tournage, Charles a montré de suite, son respect  envers les réalisateurs et toute l’équipe du  film : toujours à l’heure, toujours disponible,  toujours souriant, toujours à l’écoute, toujours, toujours, et toujours (  ce pourrait être le titre d’une chanson ).

 

Pour la promotion du film dont j’étais chargé du développement, je lui ai demandé si je pouvais l’interviewer, de suite il me dit: « quand vous voulez à mon bureau ». J’organisais aussitôt ce grand rendez-vous avec caméraman, photographe, maquilleuse et ma pomme. Je n’oublierai jamais cet échange et cette complicité entre nous. Parlant de la banlieue, de la langue française de nos origines, etc.. l’ interview que vous allez découvrir est le message d’un dernier Grand…

A la fin de cette séance, je lui ai proposé de l’inviter au Festival de Cannes pour présenter la bande-annonce du film,  il me donna son accord et me glissa qu’il allait fêter ses 81 ans ce jour-là. Ce n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd ni d’un muet! j’intervenais auprès de Bernard Brochand, Maire de Cannes, pour savoir s’il  accepterait de rendre hommage à Charles, en lui remettant les clés de la ville. Monsieur Brochand fit mieux, il lui remit la Palme d’Or de la Ville et le nomma Citoyen d’Honneur !

Une grande fête à la Villa Domergue, lieu de réception prestigieux de la Ville de Cannes a été organisé. J’en profitais pour inviter les médias, le CNC, le milieu du cinéma présent au Festival, les acteurs, les sponsors, les notables de la Ville et la Communauté arménienne très représentée à Cannes.

Charles était enchanté et me remercia chaleureusement, grâce à cette belle fête, il avait retrouvé des cousins et amis arméniens de sa jeunesse. Il était très troublé et ému. J’avais compris ce jour-là la fraternité qui liait les arméniens entre-eux.

Mais j’avais encore des surprises pour Charles afin de clôturer son anniversaire en fanfare. J’ai sollicité, auprès de Monsieur Gilles Jacob Président du Festival de Cannes, la Montée des Marches avec Charles et toute l’équipe du film. M. Jacob m’autorisa même à venir en Cadillac (mon partenaire), en bas des Marches, alors que Renault était le Partenaire Officiel du Festival. Le service communication de Renault était furieux. Mais ils avaient simplement oublié que Cadillac et Corvette étaient les voitures du film. J’ai osé et j’ai gagné…

3 et deux, ça fait 5

Attendez, ce n’est pas fini!!!  j’ai demandé à Michel Denisot s’il voulait bien recevoir en  » Guest  » Charles et les deux réalisateurs, pour parler du film en direct dans Le Grand Journal. J’organisais une surprise pour Charles, faire chanter en rap «La bohème » par les rappeurs de Barbès la « Scred Connexion». Charles versa une larme…

Lettre de la Scred Connexion

On en reparlera en 2024, ne serait-ce que pour faire mentir le dicton :  » ce sont les meilleurs qui partent les premiers « .