Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Archives de Tag: BHL

Eric Dupond-Moretti, un cador !

Bonjour M’ssieurs, Dames,

Dans notre époque rempli de bobos, de faibles, de bonnes consciences, de barpat ( bon à rien, prêt à tout), un mec qui ouvre sa gueule et qui a des couilles, ça fait du bien !.

Avec 144 acquittements obtenu devant une cour d’assises, Eric Dupond-Moretti est surnommé « Acquittator » dans les prétoires. Son aversion contre une certaine magistrature, « institution de faux-culs, petit monde de l’entre-soi et de l’irresponsabilité » et le rapport de force qu’il engage avec les magistrats lors des procès font que certains d’entre eux voient en lui un « terroriste des prétoires »

Eric Dupond-Moretti aime rappeler son origine plébéienne, fils unique de Jean-Pierre Dupond, ouvrier métallurgiste, et d’Elena Moretti, femme de ménage d’origine italienne. Ses grands-parents paternels, Achille et Louise, sont également ouvriers. 

Sa vocation d’avocat puise ses origines dans une histoire familiale, son grand-père maternel, immigré italien, est retrouvé mort en 1957 dans des conditions suspectes, le long d’une voie ferrée. Son oncle porte plainte afin qu’une enquête soit ouverte mais rien n’est fait.

Cette injustice, un mystère de plus, le décidera à choisir la voie du droit. Dupond-Moretti dira : « Je pense que c’est à l’origine de cette vocation. Cela y participe à l’évidence », comme plusieurs grands pénalistes orphelins de père (Robert Badinter, Georges Kiejman, Hervé Temime), son enfance est marquée par ce sentiment d’injustice.

Mais le véritable déclic a lieu à 15 ans, lorsqu’il entend à la radio l’annonce de l’exécution de Christian Ranucci. Il est devenu avocat par « détestation de la peine de mort ». Alors que sa mère est devenue femme de ménage, il effectue plusieurs petits boulots pour financer ses études : fossoyeur, maçon, ouvrier à la chaîne, déchargeur de sacs de sable, serveur dans des boîtes de nuit ou serveur de restaurant, pion. À l’issue de ses études de droit, il est reçu premier au concours d’entrée, et lauréat ex aequo du Concours déloquence.

En 2013, il refuse la Légion d’Honneur.

En 1993, il se dit victime d’un « coup fourré » de la part du procureur José Thorel, qui aurait tenté de le faire tomber dans un dossier de stupéfiants, des traces de cocaïne ayant été retrouvées dans sa berline. Il subit alors une perquisition et une garde à vue, qui auraient pu mettre fin à sa carrière.

En mai 2015, Éric Dupond-Moretti se déclare publiquement partisan de l’interdiction du Front National, tout en précisant que « c’est compliqué car après, il y a reconstitution de ligue dissoute »

Le philosophe Bernard-Henri Lévy a critiqué dans une longue tribune dans Le Point du 13 novembre 2017,  l’excès de vanité et l’attitude narcissique d’Eric Dupond-Moretti, avocat de la défense lors du procès d’Abdelkader Merah.

La réponse ne s’est pas fait attendre,avec la verve habituelle de ce ténor du barreau :

A part ça, il vient de sortir Le dictionnaire de ma vie aux éditions Kero.

Indigné, impertinent, insolent, Éric Dupond-Moretti est assurément un des avocats les plus brillants du barreau français, il nous raconte ses grands procès et dévoile sa vérité sur le système judiciaire. Il dénonce les attaques contre la présomption d’innocence, la pression de l’opinion publique ou des réseaux sociaux, la magistrature paralysée par le corporatisme… On découvre également un homme haut en couleur, d’une grande générosité, qui voue un véritable culte à sa mère, qui aime la vie et ses plaisirs et, en passant, nous livre sa recette de spaghettis. Il partage depuis avril 2016 sa vie avec la chanteuse Isabelle Boulay.
Publicités

N’appelez plus Calais la «jungle» !

La Jungle

Arrêtons de dire «  La jungle de Calais »  ce ne sont pas des animaux !

Un lieu de vie et de passage est mieux !

L’appellation est devenue un moyen quotidien et courant de qualifier le campement de réfugiés à Calais qui déshumanise ses habitants.

Dans un article du Guardian daté du 7 mars, l’éditorialiste Joseph Harker questionne l’emploi du terme «jungle» rattaché à Calais pour parler des campements de ces mêmes réfugiés: «Quel genre de personnes vit dans une jungle? Sont-ils civilisés? Sont-ils respectables? Partagent-ils nos valeurs?» 

Pour Harker, que l’on soit pour ou contre l’accueil des réfugiés, «toute personne qui estime qu’ils sont humains, avec des espoirs et des aspirations comme nous, et que leur vies est toute aussi précieuse que les nôtres devrait cesser d’utiliser un tel langage, qui leur refuse cette humanité».

Le phénomène n’est pas exclusivement français. Le 3 novembre 2015, le dessinateur Stanley McMurtry publie un dessin dans le Daily Mail. Il représente les réfugiés de Calais dans une jungle., comme des indigènes.

  • Que fait Monsieur Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur, pour ne pas leur offrir des cases neuves dans la jungle ?
  • Que font les Bourgeois de Calais ? et les bobos ? ils pensent surtout à se caler la panse !
  • Que font les cathos qui ont défilé contre le mariage pour tous ? ils sont moins gais !
  • Que font tous les scouts de France ? ils vont à Compostelle !
  • Que fait l’Europe pour empêcher de mettre des fils barbelés aux frontières européennes ? ne pas déranger, elle est en réunion !
  • Que fait François Hollande pour dire aux anglais «  Messieurs les anglais, ne nous prenez pas en otage, ils veulent entrer chez vous au Royaume-Uni » ?
  • Que font BHL, Finkielkraut et les intellectuels ? Ils réfléchissent au Café de Flore et à l’Institut de France !
  • Que fait Brigitte Bardot pour ne pas s’occuper de ces animaux-là ?   Invitez-les à la Madrague à St – Tropez !
  • Que font les musulmans français pour ne pas porter secours à leurs frères ? ils sont au bal mosquée !
  • Que font toutes les mères pour ne pas porter du lait aux enfants 
  • Que fait Nicolas Hulot pour faire une COP 2016 pour réchauffer leur sol dans le bourbier du Nord ? Il préfère l’Elysée, c’est bien chauffé !
  • Que font les humanistes Badinder, Kouchner, Debray ? Ils dorment !
  • Que fait-on pour dire à Marine Le Pen d’arrêter de faire ses choux gras sur la misère humaine et le populisme ? comme ses amis d’Autriche, de Hongrie, de Suède, de Finlande, du Danemark, de Grèce…

Que fait la Fondation Nobel et le Parlement suédois, pour ne pas donner le Prix Nobel de la Paix au Liban qui à donné refuge à « plus de 1,5 million de Syriens ? Ils ferment leurs frontières aux migrants !

  • Que font Monsieur Pinault et Arnault pour ne pas être mécènes de ce musée de l’horreur ? Merci patrons !
  • Que fait Manuel Valls pour ne pas se souvenir que 450.000 Espagnols sont entrés en France fuyant le franquisme et la guerre ? il s’occupe du code du travail pour trouver du boulot aux migrants !
  • VALLS-MERKEL-550 (1)
  • Que font « Les enfoirés et TF1 »  pour ne pas faire un concert à Calais pour récolter des fonds pour les migrants ? Coluche, lui, l’aurait fait !
  • Que fait Obama, pour arrêter cette putain de guerre ?  Rien, ce n’est pas l’Amérique !
  • Que font tous les  « Charlie » ?, pour empêcher les médias de dire « La jungle de Calais »
  • André Cardinali, fils de migrants italiens ayant fui le fascisme et la famine avec 800 000 italiens venus en France.

Zone de Montreuil

J’ai connu les bidonvilles dans mon enfance à Montreuil et revoir cette image à Calais, NON !

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS POUR SAUVER L’ATELIER PICASSO

APPEL CULTUREL

Que va devenir le Grenier-atelier de Picasso à Paris ? Le Comité National pour l’Education Artistique (CNEA), qui l’anime, a reçu jeudi une ordonnance d’expulsion mais continue d’espérer une « solution amiable » avec le propriétaire.

 » Ce sont les montagnes russes, on ne sait pas très bien où l’on va. Nous voudrions avoir l’assurance solennelle que la Chambre des huissiers de justice de Paris ne va pas exécuter cette ordonnance », déclare à l’AFP Alain Casabona, délégué général du CNEA.

Situé au 7 rue des Grands-Augustins, l’Hôtel de Savoie qui abrite l’atelier où Picasso a peint « Guernica« , appartient aux huissiers de justice de Paris et de la Petite-Couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne).

Coups-de-theatre-au-Grenier-des-Grands-Augustins-ancien-atelier-de-Picasso_article_main

Le CNEA occupe à titre gracieux le grenier-atelier, au dernier étage, après avoir rénové à ses frais en 2002 cet espace laissé à l’abandon pendant des années. Il y organise des manifestations artistiques et des ateliers pour enfants.

Mais la Chambre des huissiers de justice de Paris a demandé fin 2012 au CNEA de quitter les lieux car elle entend trouver un « repreneur » qui rénoverait et louerait l’ensemble de l’immeuble.

Le CNEA refusant de partir, la Chambre des huissiers de Paris a saisi en urgence le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris. Le juge des référés a ordonné le 4 juillet l’expulsion de l’association sous quinze jours après notification de l’ordonnance. L’association a fait appel.

Décidé à résister, le CNEA a organisé jeudi une conférence de presse dans l’ancien atelier du maître, aux poutres apparentes, en présence de l’actrice Charlotte Rampling et du violoniste Didier Lockwood, qui participent aux activités de l’association.

Un comité de soutien animé par André Cardinali dit  » dédé de Montreuil « , lancé récemment, a réuni les signatures de personnalités comme Jacques Delors, Michel Rocard, Jean-Jacques Debout, Jacques Séguéla, Jean-Michel Wilmotte, Bernard-Henri Lévy. Marie-Christine Barrault, Eugénie Bachelot – Prévert, André Bercoff, Pierre Cornette de Saint-Cyr, Michèle Cotta, Jean Daniel, Jean-Jacques Debout, Jacques Mailhot, Christine Géricot, Serge Moati, François Morel, Patrick Poivre- d’Arvor, Grâce de Capitani, Pierre Santini, Cyrielle Clair, Jean-Pierre Mocky, Jean-Noël Jeanneney, Joël Martin ( La Comtesse du Canard ) Gilbert Grellet  ( AFP ), Hélène Nougaro, Pierre Terrasson, Bernard Lavilliers, Rona Hartner, Nicoletta, Kate Barry, Raghunath Manet, François Marthouret, Rick Odums, Patrick Rotman, Nicolas Stavy, Hermine de Clermont-Tonnerre, Pierre Lescure, Pierre Arditi, Olivier et Yara Lapidus, Aimé Nouma…

Nous avons reçu également le soutien de Jack Lang président de l’Institut du Monde Arabe

Photo Conférence

André Cardinali, Didier Lockwood, Charlotte Rampling et Alain Casabona au Grenier.

Charlotte Rampling a évoqué « les ondes » que diffuse ce lieu. Didier Lockwood voudrait que ce grenier mythique devienne « un phare » démontrant « l’importance de l’éducation artistique ».

Coup de théâtre

Le ton de la conférence était plutôt optimiste. « Depuis hier, une solution amiable a l’air de se dégager avec un héritier Picasso qui négocie actuellement avec la Chambre des huissiers de Paris », a annoncé M. Casabona.

Il ne révèle pas le nom de l’héritier concerné pour ne pas risquer de compromettre les discussions mais indique que l’idée serait de créer une fondation.

Cette solution devrait permettre au CNEA de rester dans les lieux et de poursuivre ses activités, ajoute-t-il.

Mais une fois la conférence de presse terminée – coup de théâtre – un huissier est venu remettre à M. Casabona l’ordonnance d’expulsion. « On a quinze jours pour quitter les lieux », constate le délégué général qui préfère penser que tout peut encore s’arranger.

Le CNEA se bat également pour que l’Etat classe ce grenier dans lequel Picasso a installé son atelier parisien de 1937 à 1955, avant d’en être expulsé. Auparavant, le grenier avait accueilli Jean-Louis Barrault, qui y a créé sa première compagnie (1934-1936). Et Balzac y a situé son « Chef d’oeuvre inconnu ».

Le Président de l’Académie des Beaux-Arts Lucien Clergue a écrit fin mars une lettre à François Hollande pour le sensibiliser à cette question du classement.

Lettre Lucien Clergue

Dans une lettre du 15 avril rendue publique par le CNEA, le chef de l’Etat a répondu au photographe qu’il avait demandé à la ministre de la Culture Aurélie Filippetti  » de se saisir prioritairement de ce dossier « .

Lettre François Hollande

Le ministère de la Culture a fait savoir qu’il avait commencé à se pencher sur la question du classement.

Lettre Ministère de la Culture

UNE DEMANDE DE CLASSEMENT ANNONCÉE

Afin d’empêcher tout projet de réaménagement par un promoteur privé, Jean-Pierre Lecoq, maire du 6e arrondissement de Paris, avait de son côté annoncé sa « demande de classement sur l’inventaire supplémentaire du Grenier » et disait vouloir « accélérer la procédure ». À la différence du « classement historique », cette démarche n’implique pas de participation financière de l’État.

« Mais il faut aller vite », a estimé  Jean-Pierre Lecoq, présent dans la salle lors de la conférence de presse, « c’est une question de volonté politique ». 

LETTRE Jean-Pierre Lecoq à Aurélie Fillippetti

En 1990, Jack Lang  sauve le Fouquet’s  d’un rachat par des financiers, désireux de transformer ce haut lieu parisien en galerie marchande, en l’inscrivant  à l’inventaire des Monuments historiques.

VENEZ-NOUS REJOINDRE

pour défendre ce lieu d’histoire, patrimoine de

la France et de l’Espagne

C’est notre devoir et du civisme

Reportage sur France 3 Ile de France

http://culturebox.francetvinfo.fr/latelier-parisien-ou-picasso-a-peint-guernica-est-menace-137587

Indignons-nous !!!

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Etant fils d’immigrés italiens, j’ai bien connu les bidonvilles – appelé aussi la zone – entre les portes de Montreuil et des Lilas dans les années 1955. Des italiens, espagnols, polonais, provinciaux, chiffonniers, biffins, manouches vivaient dans des baraques en tôle et en carton dans la boue.
Avec d’autres enfants, je jouais dans cet univers, ont s’appropriaient les terrains, ont couraient entre les gravats, morceaux de ferraille, etc… Ont inventaient des histoires et des jeux. Je venais de temps en temps en cachette, malgré l’interdiction de mes parents à cause des dangers permanents et des maladies comme la tuberculose. J’aimais beaucoup les habitants qui étaient très accueillants et souriant malgré leurs conditions de vie.
Couv_Memoires_d_exils

Bidonvilles en 1955 à Montreuil après la guerre de 1940

Bidon 13

Quel choc de revoir les mêmes camps en 2013 !!! je suis dans une grande colère et indignez ! 

Tout simplement comme un être humain…

EUROPE. Indigne-toi !!! tu es responsable de cette exode humain.

Le 14 septembre 2010, Viviane Reding, Commissaire Européenne à la Justice, aux Droits fondamentaux et à la Citoyenneté, fait part de son « intention de lancer deux procédures d’infraction contre la politique de la France à l’égard des Roms ». Un an après, Médecins du Monde déplore les conséquences sanitaires catastrophiques des Roms, publie une enquête sur la couverture vaccinale des populations roms et dénonce une mise en danger volontaire de personnes en grande précarité. Aujourd’hui, rien n’a été fait.

Indignez-vous ! Mesdames- Messieurs les humanistes : Elisabeth Badinter, Josiane Balasko, Emmanuelle Béart, BLH , Kouchner, Isabelle Adjani, etc…Nous vous invitons à venir avec nous dans un camp pour comprendre l’exode des Roms et leur avenir dans notre pays…La misère humaine est sur votre trajet quand vous vous rendez à Roissy pour défendre des causes à l’autre bout du monde, alors, arrêtez-vous un instant pour mieux comprendre ce peuple européen en exil dans notre pays.

DSC_0282 (1)

Cela ne se passe pas en Somalie, mais en France…

Indignez-vous ! Monsieur Delanoë,  Maire de la capitale la plus visitée au monde, qui attire près de 30 millions de touristes par an, dont 17 millions de touristes étrangers, qui ont dépensés en 2012, 13,8 milliards d’euros, selon une étude de MasterCard et près de 45 millions si l’on inclut la région Île-de-France et Eurodisney.

En se rendant à Paris et à Roissy au retour, les touristes peuvent voir les camps sur le bord de l’autoroute et au pied du Stade de France. Honte à la France !!!
Pub
La France est la première destination touristique au monde. Sa cuisine, son art de vivre et ses produits de luxe sont connus partout. Mais ce n’est pas pour cela qu’elle est connue et respectée dans le monde entier. En fait, c’est parce que la France est considérée comme la Patrie des Droits de l’Homme.

« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. » C’est à partir de cette phrase, de cette idée que toute la République Française a été créée. Elle pose les principes d’une société plus juste, où tout le monde se vaut, quelle que soit sa naissance, son origine, sa religion ou sa richesse.

Stéphane Hessel,  l’auteur de  » Indignez-vous !  » avait assisté aux séances de rédaction et à la signature du texte de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme en tant que diplomate en 1948. C’était sans nul doute un grand humaniste qui prenait position pour de nobles causes. Il avait aussi une vision très éclairée sur le monde mais aussi sur l’homme.

Stéphane Hessel est un riche enseignement pour nous tous, il nous incite à méditer et surtout oeuvrer pour la défense universelle des droits de l’homme dans le monde.

Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.   http://www.un.org/fr/documents/udhr/

Monsieur Manuel Valls, n’oubliez pas que des immigrés espagnols ont vécus dans les bidonvilles en France pour fuir la misère et le refus du franquisme !!!

Des enfants qui dorment dans la rue est inexcusable, on se croirait en 1954 avec L’Abbé Pierre …Son message avait été entendu de l’Assemblée Nationale et du Gouvernement qui avaient répondu avec générosité à son appel pour qu’aucun enfants ne dorment dans la rue. C’était une époque ou les politiques étaient à l’écoute des autres.

Indignez-vous ! Messieurs les footballeurs, lors de votre prochain match, regardez par la fenêtre du Stade de France et vous découvrirez un camp de la misère humaine au pied du stade ou la Coupe du Monde a été remportée par la France, ce coup d’oeil, vous servira à devenir humble et moins diva…

Stade de FRance

Indignez-vous ! Mesdames, Messieurs les artistes, nous vous invitons à découvrir une terre inconnue en bas de chez vous.

Adriana Karembeu, Gérard Jugnot, Zazie, Edouard Bear, Muriel Robin, Bruno Solo, Patrick Timsit, vous avez participé à cette émission pour découvrir des peuples avec leurs cultures à l’autre bout du monde. Vous avez été émerveillé, vous avez pleuré, vous avez été étonné, alors, soyez indignez en sachant qu’un peuple vit aux portes de Paris dans une misère que vous ne soupçonnez même pas.

Monsieur Frédéric Lopez, vous avez déclaré  »L’être humain est d’une vulnérabilité qui me plaît beaucoup» c’est pour cela que nous vous proposons un  » Rendez-vous en terre inconnue  » dans un camp de roms.

Voici l’idée : Nous vous donnons rendez-vous en terre inconnue, vous découvrirez la destination qu’une fois dans le taxi.

Rona Hartner et Tony Gatlif vous attendront quelque part dans un bidonville à 10 km de Paris, pour vous faire découvrir un autre mode de vie. Mettre en lumière et entendre la parole d’hommes , de femmes et d’enfants qui vivent dans des zones particulièrement reculées de notre société, comprendre leur culture, leur religion, partager leur vision optimiste du monde, telles sont les intentions de « Rendez-vous en terre inconnue ». La magie naîtra de cette rencontre improbable et de la connivence entre les êtres humains.

Les roms et la France, une vieille histoire…

Déjà, en France, dès 1666, Louis XIV décrète que tous les Bohémiens doivent être arrêtés et condamnés aux galères à perpétuité, leurs femmes rasées, et leurs enfants enfermés dans des hospices. Une peine était en outre portée contre les nobles qui donnaient dans leurs châteaux un asile aux Bohémiens ; leurs fiefs étaient frappés de confiscation.

La honte de l’Europe : 10 millions de Roms victimes de discriminations.

Je remercie Charles Rassaert de m’avoir accompagné et pour la réalisation photographique.

De Sierra Léone à l’Argentine en passant par le Brésil, j’ai pu constater les mêmes baraquements. Les favelas, les bidonvilles, nous paraissent malheureusement normal dans les pays en développement. Du moins c’est ce qu’on se dit quand la misère nous frappe. Quelle justification peut on trouver  au sujet des baraquements Roms en Europe ? Aucune. C’est une honte et les autorités européennes en seront les responsables. Charles Rassaert

FANNY ARDANT DIT « ASSEZ ! »

Fanny Ardant, marraine d’une campagne de soutien en faveur des Roms, a plaidé au Conseil de l’Europe devant les parlementaires réunis à Strasbourg. Objectif : une meilleure intégration de cette minorité.

Fanny-Ardant-Roms_articlephoto

Fanny Ardant en a «assez» des préjugés. Marraine de la campagne «Dosta !» («Assez !», en romani) lancée le 7 juin dernier en Italie, l’actrice et réalisatrice s’est exprimée au Conseil de l’Europe pour demander moins de préjuges à l’égard des Roms. Elle a plaidé la cause de cette minorité «rejetée en toute illégalité». «Ils n’évoluent pas dans nos codes serrés, mais ils ont droit aussi à un logement, une école ou un médecin», a-t-elle martelé. L’actrice n’a pas manqué d’ajouter : «Et je salue aussi ceux qui sont devant le match de football», remarquant que la moitié des élus avaient déserté l’hémicycle strasbourgeois, préférant se rendre au bar des parlementaires voisin, devant le match France-Afrique du Sud. Fanny Ardant a tenu à préciser qu’elle n’était «pas une femme politique», et même qu’elle n’aimait pas «les lois». C’était donc son cœur qui parlait.

Fanny Ardant à pris la parole, lors de la journée internationale des Roms organisée par Amnesty International France,  le Samedi 6 avril  à la Bastille.

Michel Billout, sénateur du Groupe communiste républicain et citoyen était le seul élu politique présent ???

Voici un rapport sur la situation dramatique à laquelle les Roms restent confrontés en Europe avec un appel urgent aux pouvoirs publics et aux organisations supranationales.

J’ai rencontré, Louis de Gouyon Matignon, petit-fils de marquis, il préside une association de défense de la culture tsigane. Avec  son costume noir et ses joues roses, il ressemble plus à un étudiant de Scienses-Po qu’à un militant d’Amnesty. Le voir à La Bastille avec le drapeau des tsiganes, se frayer un passage entre les Roms, les médias et le public, est surprenant !

Non seulement, il parle couramment le manouche, mais l’accent est impeccable.   » J’aime la façon dont les Tsiganes, eux, revendiquent leur liberté d’aller où ils veulent… » dit-il. 

DSC_0391

Un gadjo aristo.Un Marquis dans le Maquis

 

Casse-toi Libé !

Coup de gueule sur la Une de Libé. Lundi 10 septembre 2012.

Actionnaires de LibérationEdouard de Rothschild ( ancien membre du CNPF) Carlo Caracciolo (magnia de la presse italienne), Pierre Bergé, André RousseletBHL ( Tiens-tiens), Henry Seydoux , que des Milliardaires !!! Journalistes de Libé,s’ils se cassent qui payera vos salaires ? Pauvres cons !!!

Sans oublier Mediascap, société du groupe de   » La Libre Belgique  » !!!  Libé aussi profite de la Belgique ?

PS : Le Baron Edouard de Rothschild, principal actionnaire de Libé a apporté son soutien au journal tout en affirmant… qu’il paierait ses impôts  » de bon coeur  » ça ne m’a pas choqué. C’est tout à fait dans le style provocant de Libération et j’ai pensé que c’était une très belle opération marketing », a-t-il déclaré sur le plateau du  » Grand Journal  » de Canal+.

NB : Libé a été fondé sous l’égide de Jean-Paul Sartre qui disait dans Nekrassov «  L’argent n’a pas d’idées «

Conséquence de cette très belle opération marketing,  Monsieur Le Baron !!! Libération accuserait une perte sèche de quelques 500 000 euros de revenus publicitaires. En effet, des grands annonceurs ont pris la décision de suspendre ou d’annuler purement et simplement leurs campagnes en revisitant leurs plans média.

Le Baron a certes admis avoir obtenu la double nationalité franco-israélienne, mais pour  » pratiquer les sports équestres à haut niveau ». C’est chevaleresque

En plus, la rédaction et les commerciaux  ne sont même pas d’accord entre-eux !!!

http://www.liberation.fr/medias/2012/09/10/le-riche-con-provoque-du-buzz-et-une-plainte_845366

Combien de personnes s’accrochent à leur pouvoir alors qu’elles sont devenues illégitimes…Steve Jobs.

 

Le groupe LVMH emploie environ 20 000 personnes en France et 120 000 collaborateurs à travers le monde, participe à la création ou au maintien de dizaines de milliers d’autres via les sous-traitants… et donc des dizaines de millions d’euros en terme d’impôts récoltés par l’État. Sans parler des investissements réalisés en France.

Pourtant, ne serait-il pas plus judicieux de se poser les bonnes questions :

Combien de personnes emploient son groupe ?

Combien de sous-traitants / fournisseurs  travaillent pour le groupe ?

Combien d’employés travaillent pour ces sous-traitant/fournisseurs ?

Quel est le rayonnement des marques du groupe partout dans le monde ? et pour l’image de la France ?

D’ailleurs, pour éviter ce genre de retour de bâtons, certains entrepreneurs quittent la France au tout début de leur carrière et partent créer leur entreprise à l’étranger.

Peut-être serait-il temps de faire confiance à nos entrepreneurs pour rester en France en les soutenant plutôt qu’en les insultant !

Voici la Une du lendemain … qui les enfoncent encore plus dans la médiocrité. Libé , vous êtes démasqué !!! C’est lamentable…

Il y a quelques temps, j’ai écrit ce billet sur la presse. L’idéologie est froide.

https://soufflezsurlesbraises.com/2012/01/19/pour-qui-roulent-la-presse/

Le Président Hollande nous a demandé de faire des efforts, alors, commencez par vous, M’ssieurs – Dames,  les journalistes.

Au chapitre des «dépenses fiscales inutiles» : l’allocation pour frais d’emploi des journalistes, une niche fiscale … Depuis 1999, les journalistes sont autorisés à retrancher 7.650 euros de leur salaire imposable, au nom des frais professionnels non remboursés par leur employeurs. Un avantage fiscal conséquent.

L’idéologie est froide

Bonjour M’ssieurs-Dames,

<< Comptez l’argent pour rien, les places pour rien, la popularité pour rien ; c’est la presse qui est tout. Achetez la presse, et vous serez maîtres de l’opinion, c’est-à-dire les maîtres du pays. >> Isaac Moïse.

Les grands manias de la presse française gagnent des bénéfices dans leurs entreprises, pourquoi en perdent-ils autant dans les médias ? La question est posée …Sont-ils les maîtres du pays ? comme Google est, le maître-copieur des rédactions !!!

Le premier périodique imprimé au monde, un hebdomadaire de quatre pages, titré Relationfut lancé à Strasbourg en décembre  1605,  par Jean Carolus.

Le Monde. Actionnaires : Pierre Bergé (Héritier de Yves Saint-Laurent),Matthieu Pigasse ( homme d’affaires, propriétaire du magazine «  Les Inrockuptiles « ) et Xavier Niel ( Fondateur de Free)

Michel Legris publie en 1976 Le « Monde » tel qu’il est. D’après cet ancien journaliste du « quotidien de référence », derrière son apparente objectivité, Le Monde appliquerait de multiples procédés de désinformation mis au service de son engagement dans l’intelligentsia de gauche par une ligne éditoriale gauchisante.

En mai 2011, irrité par le contenu d’un article du Monde consacré à  François Mitterrand signé par l’historien François Cusset, l’actionnaire Pierre Bergé dira « regretter » d’avoir investi dans le quotidien. Il avance ainsi : « Je considère que contrairement … à ce qu’ils prétendent, les journalistes du Monde ne sont pas libres mais prisonniers de leurs idéologies, de leurs règlements de compte, et de leur mauvaise foi « .

Jean-Jacques Servan-Schreiber, responsable de la page de politique extérieure, quitte Le Monde au début des années cinquante en lui reprochant son neutralisme dans les relations Est-Ouest. 

Sous la Ve République, Le Monde soutient la politique étrangère du Général de Gaulle, tout en critiquant sa politique intérieure. Dans les années 1970, Le Monde s’oriente clairement vers un soutien à l’Union de la Gauche en soutenant la candidature de François Mitterrand à l’élection présidentielle de 1981.

En 2007, le directeur de la publication, Jean-Michel Colombani a lancé un appel à voter pour la candidate socialiste  Ségolène Royal.

NEWS. Anne Sinclair, à la tête du Hinffington  Post France ( site d’information américain, 37 millions de lecteurs /mois aux Etats-Unis ) financé par Le Monde et Matthieu Pigasse.

http://www.huffingtonpost.co.uk/

Libération. Actionnaires : Edouard de Rothschild ( ancien membre du CNPF) Carlo Caracciolo (magnia de la presse italienne), Pierre Bergé ( tiens-tiens) André Rousselet, BHL ( Tiens-tiens), Henry Seydoux et Pathé.

Libé à été fondé sous l’égide de Jean-Paul Sartre qui disait dans Nekrassov «  L’argent n’a pas d’idées «

Laurent Joffrin explique dans un courrier électronique :«La disparition de Libération ferait taire une voix importante dans la société française et exclurait de facto la gauche de la presse du matin » on comprend mieux pourquoi, Libé a fait appel au grand capital…

Le Point. Actionnaire : François Pinault ( homme d’affaires. PDG de la holding Artémis, très proche de Jacques Chirac.

Directeur de la publication Franz-Olivier Giesber, ancien directeur de la rédaction du Nouvel Observateur puis du Figaro ( de gauche à droite, en avant toute… )

Chroniqueurs : Claude Allègre, Alain Duhamel, Jean-Paul Enthoven, Bernard-Henri Lévy, Valéry Giscard D’Estaing, Patrick Besson.

Les Echos. Actionnaire : Bernard Arnault ( homme d’affaires. PDG de LVMH )

Selon l’ancien directeur de la rédaction, Jacques Barraux, « l’orientation du journal est d’essence libérale : nous défendons l’idée que le marché est supérieur au plan. En conséquence, nous pensons que l’entreprise privée est l’outil le plus performant, même si ce n’est pas le seul».

Les Echos ont été fondé par le père de JJSS, Monsieur Emile Servan-Schreiber

Hachette. Actionnaire : Arnaud Lagardère

Paris Match célèbre par sa devise : « Le poids des mots, le choc des photos ». En 2008,l’hebdomadaire adopte une nouvelle devise, « La vie est une histoire vraie » comme  par exemple :

Ségolène Royal serait intervenue auprès de Paris Match pour obtenir, même si elle n’avait aucune chance de l’obtenir, le renvoi d’une journaliste, Valérie Trierweiler, présentée comme l’« amie » de François Hollande…

Le Figaro. Actionnaire : Serge Dassault ( homme d’affaires. Sénateur UMP de l’Essonne )

d’après Figaro, le personnage de Beaumarchais, met en exergue la réplique :

« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur. » C’est du lourd !!!

La ligne éditoriale du Figaro est de droite ou de Centre-droit, selon le spectre politique français habituellement utilisé. ( d’après le vent, Monsieur dédé !!! )

Tout ceci montre que la presse est culturellement de gauche et de droite,puisque les journalistes défendent des idées libérales. Il eut été plus intéressant de se demander pourquoi, alors que la plupart des journalistes se considèrent comme de gauche.
Les recrutement se font par l’intermédiaire d’écoles de journalisme qui pratiquent une rééducation aussi féroce que celle des IUFM sur les jeunes journalistes. Les journalistes de gauche étant généralement bien plus sectaires que ceux de droite peuvent facilement briser la carrière de celui qui oserait affirmer des idées différentes. L’uniformité étant en place, celui qui ose sortir de sa tranchée est flingué de suite.
En privé, et entre eux, des journalistes peuvent dire exactement la même chose que Le Pen, mais sans l’avouer à leur lecteurs et se l’avouer à eux mêmes.

Le gauchisme culturel des journalistes est donc une structure culturelle et s’explique par leur volonté d’être dans le camp du bien, du côté des beaux mots généraux et généreux.

Ayant travaillé à L’Express, je suis bien placé pour savoir que la presse sert de tremplin et de propagandes à un homme politique ou à un parti :

JJSS et L’Express servait Pierre Mendès France contre l’OAS. La candidature de Gaston Defferre est notamment inspirée par la campagne de L’Express, étant le « Monsieur X », candidat idéal de l’opposition au gaullisme, sans oublier Giscard d’Estaing en 1974 pour la présidentielle, etc…

Pour qui roulent-ils aujourd’hui ? Tout dépend du sens du vent !!!

Et encore ?

Le meilleur politique-journalistique l’emporte toujours comme lors des débats : Giscard-Mitterrand, Sarkozy-Ségolène, Sarkozy-Hollande

Quelques citations à méditer :

JEAN-JACQUES SERVAN-SCHREIBER  » Dire la vérité telle que nous la voyons « . 

ARMAND (Louis)
<< Une démocratie est d’autant plus stable qu’elle peut supporter un plus grand volume d’informations de qualité. >>

BEAUMARCHAIS (Pierre Augustin Caron de)
<< Pourvu que je ne parle ni de l’autorité, ni du culte, ni de la politique, ni de la morale, ni des gens en place, ni des corps en crédit, ni de l’Opéra, ni des autres spectacles, ni de personne qui tienne à quelque chose, je puis tout imprimer librement, sous l’inspection de deux ou trois censeurs. >>

CHATEAUBRIAND (François René de)
<< J’ai aidé à conquérir celle de vos libertés qui les vaut toutes, la liberté de la presse. >>

CHATEAUBRIAND (François René de)
<< Plus vous prétendez comprimer la presse, plus l’explosion sera forte. Il faut donc vous résoudre à vivre avec elle. >>

GAULLE (Charles de)
<< La raison d’être du gouvernement, c’est qu’il gouverne, c’est qu’il prend des responsabilités. C’est qu’il fait des choix clairs. C’est qu’il est cohérent. C’est qu’il obéit à l’intérêt national, et non à la dernière pression qu’il a subie, à la dernière mode qui court dans les journaux. C’est qu’il n’est pas du sable entre les doigts. >>

HUGO (Victor)
<< La presse a succédé au catéchisme dans le gouvernement du monde. Après le pape, le papier. >>

JEFFERSON (Thomas)
<< Dans la presse, seules les publicités disent la vérité. >>

JEFFERSON (Thomas)
<< S’il m’était laissé de choisir si nous devons avoir un gouvernement sans journaux ou des journaux sans gouvernement, je n’hésiterais pas un instant à préférer le dernier choix. >>

KARR (Alphonse)
<< Il y a deux sortes de journaux : ceux qui approuvent et soutiennent le gouvernement quoi qu’il fasse, et ceux qui le blâment et l’attaquent quoi qu’il fasse. >>

MITTERRAND (François)
<< Le journaliste, lui peut écrire n’importe quoi et se tromper sur tout, cela ne change rien, ses journaux se vendent toujours aussi bien ou aussi mal. >>

RAFFARIN (Jean-Pierre)
<< On cherche toujours à annoncer la nouvelle la veille, et la dictature du scoop conduit l’homme politique à être préfabriqué. (…) La société de l’information adore annoncer une rentrée difficile, une année suivante forcément plus rude que la précédente. >>
SARKOZY (Nicolas)
<< Dans un pays où il n’y a plus d’opposition, la presse s’attribue la fonction d’opposition. >>

VIGNY (Alfred de)
<< La presse est une bouche forcée d’être toujours ouverte et de parler toujours. De là vient qu’elle dit mille fois qu’elle n’a rien à dire, et qu’elle divague souvent. >>

ZOLA (Émile)
<< La presse est le réceptacle de tous les ferments nauséabonds. Elle fomente les révolutions, elle reste le foyer toujours ardent où s’allument les incendies. Elle deviendra seulement utile le jour où l’on aura pu la dompter et employer sa puissance comme un instrument gouvernemental… >>

Et la meilleure pour la fin :

GANDHI (Mohandas Karamchand)
Philosophe et homme politique indien

<< La règle d’or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu’une partie de la vérité et sous des angles différents. >>
| Source : Tous les hommes sont frères

 C’est vraiment l’objet d’un débat. qu’en pensez-vous ?

Aussi imparfaite qu’est la presse, vaut-il mieux la conserver ainsi ou la réformer ?. Sa réforme, ses valeurs, ses responsabilités dans l’influence de l’opinion sont-elles en train d’évoluer avec la liberté d’expression des blogueurs, nouveaux témoins critiques de la société qui fabriquent leur propre audience organisée par les algorithmes des moteurs de recherche. Sans Google, que serait la presse aujourd’hui ?

Alors le Canard Enchainé, délivre-toi et devient Le Canard Déchainé…

Je terminerais par cette phrase que j’ai écrite sur les bords de la Mer Rouge en 1981 :

  » Quand on voyage, on s’aperçoit que les livres mentent  »  alors la presse !!! : No Comment