Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Archives de Tag: Artcurial

La Bonne Etoile. Johnny, un homme au grand coeur.

 

 

Bonjour M’ssieurs, Dames,

La 42ème édition du salon des voitures anciennes, Rétromobile, vient de fermer ses portes. La vente aux enchères qui s’est tenue, le 10 février, a été le clou de ce grand show sous le marteau de mon ami Hervé Poulain, Commissaire – Priseur d’Arcurial.

Pour la première fois, Johnny Hallyday, le rockeur préféré des Français, a mis aux enchères, deux de ses bolides. Une vente évènement dont les profits seront intégralement reversés à l’association La Bonne Etoile, créé par sa femme Laetitia et la chef étoilée Hélène Darroze, qui vient en aide aux enfants défavorisés du Vietnam.

Johnny, un homme au grand cœur !

harley

La star fait la surprise d’offrir aux enchères deux lots provenant de sa collection personnelle : son Harley-Davidson Softail Springer de 1989, mise à prix 20 000 euros, a atteint 280 000 euros. Une moto que reconnaitrons ses fans, puisqu’elle figure sur la pochette de son single « Possible en moto » sorti en 1989.

jh-cd

Mais également sa célèbre Cadillac série 62 cabriolet, mise à prix à 50 000 euros, s’est envolée à 270 000 euros. Cette voiture de 1953, achetée à Los Angeles, est aussi célèbre par son emblématique propriétaire que par son histoire. En effet c’est l’œuvre du pape du custom américain Boyd Coddington, une figure qui a révolutionné le genre aux Etats-Unis. C’est aussi le dernier exemplaire réalisé par l’artiste, aujourd’hui disparu. Peinture spéciale avec ghost flames, gros moteur V8, chromes rutilants, sellerie entièrement en cuir personnalisée aux initiales du rocker.

encheres-270-000-euros-pour-la-cadillac-de-johnny-hallyday

Cette fabuleuse Cadillac figure sur la pochette de l’album « L’Attente », sorti en 2012.

cadillac-jh

Une autre merveille au salon, une DS 23 Pallas. J’ai déshabillé une DS pour avoir une ID (19)

maxresdefault

 

J’ai fait rêver mon fils…

Salut M’ssieurs-Dames,

Le jour d’une journée pédagogique à son école, ( en quelque sorte la buissonnière), j’ai emmené mon fiston à Rétromobile, le salon des voitures anciennes et de rêves qui se tenait à la Porte de Versailles.

Quel grand moment de voir un môme émerveillé, c’est notre rôle de faire découvrir « le beau » aux mômes… Ils auront le temps de voir le môche !!!

Je vous invite à visiter le salon avec des yeux d’enfants…

Nous avons été invités par le Directeur de Rétromobile, François Melcion, un ami que je n’avais pas revu depuis une quinzaine d’années. Encore Merci François pour ton accueil.

Un de mes amis, Alain Schlesinger dirige l’écurie de course Courage dont l’objectif est de faire courir un prototype 100%  électrique aux 24 Heures du Mans. Alain installe Jean au volant d’une Chevron verte, et dans un châssis de prototype en aluminium. Jean est aux anges et aux volants…

Après cet arrêt amicale, la visite commence par des voitures de course comme la Ferrari F1 de Gilles Villeneuve, un de mes pilotes préférés qui est mort d’un accident à Zolder en 1982 au volant d’une Ferrari, un détour sur un stand de collectionneurs anglais avec des prototypes qui ont participé au Championnat du Monde de Sport Prototype, la F1 Ligier de Jacques Lafitte, une Alfa-Roméo orange exemplaire unique construite pour un riche collectionneur…

Petite halte au Club VIP pour se rafraîchir, les hôtesses craquent devant Jean, quel charmeur !!!

Le meilleur arrive dans l’espace d’Artcurial dont le big boss est le célèbre Commissaire -Priseur, Maître Hervé Poulain, un ami.

Une centaine de voitures prestigieuses sont exposées des années 1900 à nos jours, comme dans un Musée :

Voici un aperçu :

Delahaye «  Malmaison » 1948 ( année de ma naissance, ayant appartenu au Marquis de Cuevas, le célèbre chorégraphe)

DS 23 Pallas 1972 ( JJSS avait la même) que des bons souvenirs…Adjugée 180 000 euros

Delaunay  » Belleville » ayant appartenu à la famille Michelin, adjugée 490 000 euros

Mini Ferrari ( estimé 9000 euros) fabriqué par François Mortarini, à participer au Little Big Mans 2010

La star de l’exposition : la Ferrari California de Roger Vadim, celui qui a écrit et réalisé «  Et dieu …créa la femme «  il aurait du réaliser une suite avec «  Et Dieu… créa la Ferrari »

Il a du en séduire des filles, le Play -Boy de Saint – Tropez, avec cette «  Bella Machina « 

Lors de la vente aux enchères, le marteau de Maître Poulain a frappé très fort, elle a été vendue 4, 5 Millions d’euros

Ah, bon, il n’y a plus de fric, disent-ils ?

http://www.youtube.com/watch?v=YmFpOELW3R8

Ferrari, c’est pas une automobile, une caisse, une bagnole, c’est la voiture d’excellence, tout simplement.

Nous sortons de ce temple de la beauté mécanique, parce que Jean commence à fatiguer, passant devant une Jaguar Type E, il veut voir son moteur , et me dit «  Papa, quand je serais grand, j’aurais une Jaguar comme celle-là « …

C’était la fin de la visite et j’avais gagné mon pari «  il rêvait déjà à plus tard «  vous voyez c’est simple ..  Le rêve c’est gratuit, il vaut mieux rêver de Tahiti, qu’à la Porte d’Italie, c’est le même prix !!!

Sans oublier une petite visite à mon pote Nicolas Salomon, photographe de son métier, qui donne un coup de main au grand collectionneur-vendeur de petites voitures, des milliers… Michel Nicolay. Allez faire un tour dans sa galerie du jouet ancien,  (8, rue des Grands Augustins à Paris 6ème ) de ma part, vous serez les bienvenus.

Nous prîmes le métro avec ses trois petites voitures miniatures, Jean méritait bien ça…Il s’endormit avec des rêves plein les yeux.