Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Archives de Catégorie: Projets en cours

Ma fille Stéphanie aux Galeries Lafayette – Maison et au BHV

Bonjour M’ssieurs-Dames, Bonjour mes amis,

Vous allez bientôt faire vos cadeaux de Noël, alors, je vous donne une belle idée pour décorer vos tables et celles de vos amis :
ayant monté une opération aux Galeries Lafayette – Maison pour ma fille Stéphanie,  je vous invite à venir la rencontrer
le samedi 8 décembre de 11 h à 13 h et de 15 h à 17 h.
Stéphanie vous dédicacera son nouveau livre  et vous présentera  spécialement pour cet événement une table décorée pour les fêtes.
Voici le lien sur le site des Galeries Lafayette Haussman.

http://haussmann.galerieslafayette.com/fr/dedicace/

Elle sera également au BHV,  le samedi 15 décembre de 11 h à 13 h et de  15 h à 17 h.

Je tiens à remercier toute l’équipe et la direction des Galeries Lafayette et du BHV pour leur réactivité et leur efficacité ainsi que les éditions Eyrolles.

Pour soutenir la création et la passion, je compte sur vous pour aller faire une bise à Stéphanie. 
Au succès de Stéphanie

dédé dans Clés

Bonjour mes amis,

Voici mon portrait dans le magazine Clés du mois d’octobre dans la rubrique  » Défricheurs du XXIème siècle  »  ( page 23 ) http://www.cles.com/flipbook

« J‘ai eu beaucoup de chance  lorsque j’étais jeune, sortant de la banlieue », « en rencontrant les bonnes personnes au bon moment, surtout, des gens généreux et responsables qui m’ont porté, poussé, façonné, encouragé comme mon pygmalion Jean-Jacques Servan-Schreiber pendant vingt ans. 

C’est mon devoir de ne pas oublier et de passer le relais.». 

C’est pour cela, qu’à mon tour depuis vingt ans, j’apporte mon expérience aux jeunes talents de demain. C’est ma passion, voir même du civisme.

Voici un exemple concret : j’ai créé et organisé le 1er défile européen de mode “ Cumulus Fashion Tour” à Paris, Milan et Londres avec la participation de 54 stylistes du réseau Cumulus venant de 20 pays européens.

Podium du défilé Cumulus Fashion Tour à Londres en 2003

Ce défilé est avant tout, un message d’espoir pour la jeunesse afin de les faire découvrir auprès des professionnels.

Le Général George Patton citait “ Rien n’est imposible à condition d’utiliser l’audace ” je rajouterai  » et la passion  »

Ecoutez le jingle de Cumulus Fashion Tour qui a fait danser plus de 600 personnes lors du défilé à London.

Black Jack est l’un des papa du rap.

 

 

L’Arena, un rêve partagé…

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Dans ce temps de crise, il y a heureusement des entrepreneurs qui investissent dans ce pays meurtri par la peur du lendemain.

Jacky Lorenzetti  après avoir vendu Foncia a décidé de réaliser et financer une grande et belle ambition : construire à Nanterre – La Défense, L’Arena la plus moderne d’Europe … 100 % privé, particularité unique en France. Budget estimé : 320 Millions d’Euros.

Plaquette Arena http://www2.sgti.fr/infos/arena92/Plaquette%20Arena92.pdf

Ce sera un lieu unique où alterneront avec le même niveau de confort les chocs des matchs de rugby, les rythmes d’un concert rock, les travaux studieux d’une convention d’entreprise et les envolées lyriques d’un opéra classique. Ce rêve est un espace résolument magique, au coeur du Manhattan français. Un rêve partagé…

Jacky Lorenzetti à quatre  » métiers  passion  » : la viticulture, l’immobilier, la gestion financière et le sport. C’est en reprenant  le Racing-Métro 92, le plus vieux club de l’ élite du rugby français, que lui vient l’idée de construire un stade pour le club afin d’assurer son avenir et son autonomie financière, de développer son économie à travers l’organisation de manifestations de toute nature, et de devenir leader du rugby européen.

Quand Apple s’est développée, Steve Jobs a considéré qu’il avait atteint son niveau d’incompétence en tant que manager. Pendant un an, il  a cherché le manager. En 1984, il a convaincu John Sculley, Président de Pepsi-Cola en lui disant : ” Tu ne vas vendre toute ta vie des bulles, viens diffuser l’intelligence.

Combien de personnes s’accrochent à leur pouvoir, alors qu’elles sont devenues illégitimes… ?

Jacky Lorenzetti en a fait de même, en allant chercher Pascal Simonin, ancien directeur du Stade de France et ancien de Bouygues Construction.  Les succès du Stade de France, c’est lui, il a tout compris avant les autres.

J’ai eu la chance de rencontrer plusieurs fois, Pascal Simonin grâce à mon pote Thierry Saint-Antoine. . Pascal est un homme intelligent, développeur, sachant déléguer et surtout en restant humble et humain, comme tous les grands d’ailleurs !!!

Ce ne sont pas les galons qui l’animent, mais le travail d’équipe, la solidarité comme il l’a apprise dans le bâtiment.

Pascal Simonin, défendant l’Arena !!!

Vingt-sept cabinets internationaux d’architectures ont participé à ce concours d’architecture avec des projets ambitieux et de qualité, c’est finalement Christian de Portzamparc qui a remporté le marché. Bonne chance.

Mon pote Jean-Michel Wilmotte était co-lauréat avec trois autres cabinets. J’aurais tant aimé qu’il remporte cette réalisation, son projet était génial avec un édifice culturel et un élément de dynamisation.

Lors d’une tournée des équipements sportifs et culturels européens et américains, Jacky Lorenzetti et Pascal Simonin font très rapidement un constat : la France ne dispose pas de salles couvertes accueillant plus de 15 000 personnes. L’Arena comble donc ce manque en Europe et permet de rattraper le retard de la France . Grâce à une modularité et une flexibilité exceptionnelles, l’Arena est un produit complet et polyvalent. La structure est entièrement flexible grâce à un toit rétractable et à des tribunes amovibles. 40 000 personnes en mode concert, 30 000 en mode stade.

Sur le modèle des stades anglais, les tribunes sont construites en conséquence : verticalité importante et distance minimale entre les premiers rangs et la ligne de touche. Enfin, on va vivre des moments merveilleux ! Proches des joueurs. La livraison de la réalisation est prévue pour 2014 : grues, buldozers,marteau-piqueurs… faites vite, afin de nous faire vivre des grands moments précieux de joie et de découvertes.

Merci Monsieur Lorenzetti et Amitié fidèle à Pascal Simonin. 

PS : si vous avez besoin de mes conseils, n’hésitez pas à me contacter.

Dernière Heure… Flash
Je viens d’apprendre que malheureusement le projet est en danger parce qu’il y a des intellectuels irresponsables qui sont prêts à sacrifier des centaines d’emplois et mettre au chômage les 100 personnes qui bossent déjà sur le chantier, parce que le projet ne respecterait pas leur vision de l’urbanisme !

Ils attaquent vendredi 6 avril le permis de construire ce qui va bloquer l’opération !!!

La rage, alors qu’ils avaient le soutien de prêt de 80% de la population de Nanterre selon deux sondages indépendants ! Et  l’adhésion de toutes les résidences les plus proches !

Quand allons-nous arrêter le pouvoir de tous ces incapables planqués dans des couloirs poussiéreux ? C’est trop facile pour eux puisqu’ils n’entreprennent rien.

Quand je pense que 80 % des jeunes Français souhaitent, selon les instituts de sondage, devenir fonctionnaires. 

Notre pays est mort – vivant !

Tous garantis à vie, tous protégés par l’Etat-providence dont on ne veut en aucun cas admettre la langueur pourtant mortelle qui l’étreint depuis des décennies.

Slogan général : nous voulons tout.

Alors, plus de risques, plus d’aventures, plus de rêves ? France réveille toi, sinon, ils vont te bouffer !!! Je suis en colère …

Et vive le Racing – Métro 92

Jacques Rougerie, le génie des mers

Bonjour M’ssieurs-Dames,
Quelle chance, hier, j’ai rencontré avec Philippe Monnet, Jacques Rougerie, le génie des mers, l’Architecte Visionnaire, l’Académicien. Un homme humble à l’écoute des autres. Un lien commun entre-nous trois, nous a unis l’espace d’ un moment : nos yeux bleus, la couleur des océans et nos parcours différents avec comme objectif, celui de donner du rêve aux enfants de notre planète… C’est notre devoir et notre mission,  sinon, à quoi sert-on ?
Jacques est dans la lignée  de Jules Verne, du Commandant Cousteau, du Professeur Jacques Piccard, de Steve Jobs, des grands, quoi !!!
Le départ de ce nouveau vaisseau mérien aura lieu à Monaco, par tous les moyens, j’y serais, je ne veux pas louper cet événement planétaire, comme quand j’étais môme ou j’ai vu marcher les terriens sur la lune, à la télévision en noir & blanc.
Jacques nous a offert son livre  » De vingt mille lieues sous les mers à SeaOrbiter « , préfacé par son ami Jean-Loup Chrétien édité aux éditions Democratic Books, je vous conseille de l’acheter, c’est une oeuvre des temps modernes (www.democratic-books.com), j’aime beaucoup sa citation au début du livre  » J’ai regardé la mer et j’ai rêvé des possibles  » et celle-çi :  » De Vingt mille lieues sous les mers à SeaOrbiter, ce livre est dédié aux femmes et aux hommes explorateurs des dernières frontières qui offrent aux enfants de demain les outils de leurs propres découvertes afin qu’ils bâtissent un futur à la mesure de leurs rêves. « 
Nul autre mieux que Jules Verne, n’aurait su caractériser le lien qui unit Jacques Rougerie à cet  » infini vivant  » qu’est l’océan.
Ce qui prouve cette autre réflexion de Jacques  » C’est de l’océan que naîtra le destin des civilisations à venir. « 
Mes amis, mon blog sert aussi à vous faire découvrir des hommes et femmes exceptionnels pour nous évader un instant de ce Monde de bruts. Jacques, je vous remercie de nous apporter du bonheur et d’espérer un monde meilleur pour nos enfants.
A demain…Cher Ami. dédé
SeaOrbiter - Jacques Rougerie - chapeau

SeaOrbiter sera un outil d’exploration scientifique d’exception. La première maison nomade entourée du plus grand des jardins : l’océan. Véritable base océanographique mobile, ce navire vertical dérivera au gré des courants avec, à son bord, 18 membres d’équipage qui vivront et travailleront au cœur du monde marin et sous-marin. Pour plongeur.com j’ai rencontré son géniteur, Jacques Rougerie. Suivez-moi dans son sillage.
Il a conçu Galathée, Hippocampe, Aquabulle, Aqualab, Aquascope… et bien d’autres. Il détient — avec Rik Presley et Yann Koblik — le record du monde du plus long séjour dans une maison sous-marine (71 jours à bord de Chaloupa, en 1992 au large de Key Largo). Océanopolis à Brest, Nausicaa à Boulogne-sur-Mer, le Pavillon de la mer d’Osaka, c’est encore lui et le futur Musée d’Archéologie sous la mer de la baie d’Alexandrie (Egypte), ce sera toujours lui. Tout cela n’est qu’un petit éventail de ses réalisations. Mais l’extraordinaire avec ce grand Monsieur (au propre et au figuré ; il mesure pas loin du 1m 90) inspiré par la mer, c’est qu’il n’y a jamais de fin à sa créativité.

SeaOrbiter - Jacques RougeriePhoto 1 : © Jacques Rougerie Architecte

Normal, il est Immortel. Le 3 juin 2009 il a été reçu à l’Institut de France au sein de l’Académie des beaux-arts. Cette nomination fut un choc et cette reconnaissance de son œuvre, qu’il a fini par accepter avec humilité, lui a donné l’occasion de prononcer de très belles paroles lors de son discours d’installation sous la Coupole, et notamment celle-ci : « Le rebelle a rendu les armes, mais il a gardé l’épée. Peut-être pour se défendre un jour d’en avoir accepté les honneurs ? »
Justement, son épée d’académicien qu’il a lui-même dessinée – et qui a été réalisée par le sculpteur Manuel Sauvage – évoque des symboles forts. Elle rappelle par sa forme le projet SeaOrbiter.
Au cœur de cette épée Jacques Rougerie a placé une perle noire du Pacifique, tel un œil qui observe pour savoir si nous protègerons la mer et il y a gravé ce message : « C’est de l’Océan que naîtra le destin des civilisations à venir ».

SeaOrbiter - Jacques Rougerie et son épée
Photo 2 : © Jacques Rougerie Architecte

Photos 1 et 2 – Portrait : « A une époque j’ai hésité entre la musique et la mer, se souvient Jacques Rougerie. Mais mon destin c’était de continuer avec la mer, de lui rester fidèle et c’est pour ça que j’ai mener de front des études d’océanographie et d’architecture. Parce que j’aimais cette notion de bâtir… bâtir pour les générations futures ».

SeaOrbiter - Jacques Rougerie - logo

SeaOrbiter serait-il le projet « fou » d’un homme « sage » ?

Non, c’est tout simplement la continuité du travail d’un visionnaire réaliste, une sorte de Léonard de Vinci du XXIe siècle, un architecte de la mer qui pense que « le devenir de l’homme est sur la terre, mais la connaissance est sous la mer » et en digne admirateur de Jules Verne, que « tout ce qu’un homme peut imaginer, d’autres hommes sont capables de le réaliser ». Tout de même, un navire vertical de 51 mètres de hauteur ; 31 mètres immergés et 20 mètres émergés !!!

SeaOrbiter - Jacques Rougerie - Éclaté du SeaOrbiter
Photo 3 : © Jacques Rougerie Architecte

Les premières esquisses de SeaOrbiter datent de 1998. Marchant un jour, au bord du lac Léman, avec son ami le professeur Jacques Piccard ce dernier lui dit : « Jacques il faudrait absolument qu’on essaye de revenir dans le Gulf Stream, il s’y passe beaucoup de choses… il faut qu’on invente un engin extraordinaire pour de nouvelles explorations, mais ça ne peut pas être un bateau, ça ne peut pas être un sous-marin, il faut trouver une autre idée ».

SeaOrbiter - Jacques Rougerie - Éclaté du SeaOrbiter
Photo 4 : © Jacques Rougerie Architecte

Photos 3 et 4 – Éclaté du SeaOrbiter : Vivre sous la mer : l’originalité de l’assemblage de modules pressurisé et en pression atmosphérique.
SeaOrbiter comporte un module en pression atmosphérique sur plusieurs niveaux, et un module pressurisé. Ouvert sous la mer, ce dernier permet aux aquanautes de vivre en permanence au cœur des océans et d’avoir un accès immédiat au monde sous-marin. Le sas de décompression communique avec les ponts supérieurs en pression atmosphérique qui assurent la logistique et l’intendance des aquanautes.

Cette plateforme futuriste qui explorera la planète Mer au grès des courants océaniques lui est apparue comme une évidence. Il avoue modestement que SeaOrbiter est l’aboutissement de trente ans de parcours, le sien, bien-sûr, mais y sont associés aujourd’hui des grands noms de la mer, de l’espace et de la science : Michel Thodoroff (Manager de SeaOrbiter),Jean Loup Chrétien (astronaute), Henri-Germain Delauze (président de la Comex), Scott Carpenter (un des premiers astronautes et aquanautes américain), Bill Todd (directeur du programme d’entraînement sous-marin NEEMO de la NASA), Kjell Holden (spécialiste des océans et vice président du Marintek), pour ne citer qu’eux et, sans oublier Jacques Piccard, le pionnier des grands fonds et Lucien Laubier, entre autre directeur de l’Institut Océanographique de Paris (tous deux décédés en 2008).

SeaOrbiter - Jacques Rougerie - maquette
Photo 5 : © Jacques Rougerie Architecte

Comme tout projet d’envergure et innovant, SeaOrbiter a eu, a et aura des détracteurs. Maisune maquette au 1/15e vient d’effectuer de nombreux tests au Marintek de Trondheim, le plus grand centre d’essais en bassin de carènes européen, installé en Norvège. Ils sont concluants et prouvent qu’une mer déchaînée ne trouble ni la stabilité, ni le fonctionnement de la structure.

SeaOrbiter - Jacques Rougerie - Essai en bassin de carènes
Photo 6 : © Jacques Rougerie ArchitecteSeaOrbiter - Jacques Rougerie - Essai au Marintek
Photo 7 : © Jacques Rougerie Architecte

Photos 6 et 7 – Une maquette au 1/15e du SeaOrbiter a effectué des essais en bassin de carènes à l’institut norvégien de recherche en technologie marine de Trondheim (le Marintek). Tous les tests sont concluants, même dans des éléments déchaînés SeaOrbiter tient la mer.

Vous l’aurez compris, moi je suis « fan » et j’attends avec la plus grande impatience sa première mise à l’eau, prévue pour 2011 en Méditerranée. Ensuite, ce sera huit mois d’essais et une première mission de quatre mois.

SeaOrbiter - Jacques Rougerie - maquettePhoto 8
SeaOrbiter - Jacques Rougerie - maquetteSeaOrbiter - Jacques Rougerie - maquette10SeaOrbiter - Jacques Rougerie - maquette11SeaOrbiter - Jacques Rougerie - maquette
12

Photos 8 à 12 : © Jacques Rougerie Architecte

La construction du premier SeaOrbiter permettra d’optimiser celle de plusieurs « sister ships » qui couvriront l’ensemble des océans et constitueront un réseau mondial de sentinelles.

Et vous serez à bord, Jacques ?

« Ah oui, bien-sûr. SeaOrbiter est prévu pour 18 personnes dont 8 aquanautes en zone de saturation. Parce que la particularité de SeaOrbiter, c’est de voir, avec ses yeux grands ouverts, en continuité 24 heures sur 24 sous la mer et d’écouter grâce aux instruments qui sont à bord. Et surtout de sortir à l’extérieur quelles que soient les conditions de mer. On pourra plonger grâce à tout un équipement spécialement adapté à cette problématique, sortir de façon extra véhiculaire et travailler sur un grand plateau de 30 mètres de diamètre extérieur ».

SeaOrbiter - Jacques Rougerie - maquette
Photo 13
SeaOrbiter - Jacques Rougerie - maquette
14  SeaOrbiter - Jacques Rougerie - maquette15  SeaOrbiter - Jacques Rougerie - maquette16

Photos 13 à 16 : © Jacques Rougerie Architecte

Ses yeux pétillent. Il n’en parle pas au futur mais au présent. Il navigue déjà à bord de SeaOrbiter. Alors, j’aurais pu vous assommer avec des centaines de détails techniques ainsi que vous décrire la philosophie du projet, mais les sites nommés en fin d’article sont très complets et le feront mieux que je n’aurais pu l’écrire. J’ai juste voulu vous faire découvrir la fabuleuse aventure de ce défi technique et humain.

Et comme le dit Jacques Rougerie : « Bah ! Une fois qu’on aura trouvé le chantier tout ira vite… finalement ce n’est qu’un tout petit bateau de 51 mètres ».
Donc on en reparlera très prochainement.

SeaOrbiter - Jacques Rougerie - maquette
Photo 17
SeaOrbiter - Jacques Rougerie - maquette18SeaOrbiter - Jacques Rougerie - maquette19SeaOrbiter - Jacques Rougerie - maquette20SeaOrbiter - Jacques Rougerie - maquette21
Photos 17 à 21 : © Jacques Rougerie Architecte

Pour tout connaître sur le sujet :
• SeaOrbiter (le projet, la visite virtuelle, les vidéos, etc…) ;
• Le Gulf Stream ;
• Les réalisations de l’Agence d’architecture Jacques Rougerie ;
• La Fondation Jacques Rougerie ;
• Jacques Piccard ;
• Lucien Laubier.

SeaOrbiter - Jacques Rougerie - maquette
Photos 22 : © Jacques Rougerie Architecte

Photos 5 et 8 à 22 – Maquettes du seaOrbiter : SeaOrbiter est un vaisseau unique dont la technologie permet à l’homme de vivre au cœur des océans, de les parcourir sur les grands courants, de les observer et d’accéder à tout moment au milieu marin.
Observer :
 de grandes baies panoramiques et des capteurs acoustiques. SeaOrbiter est un vaisseau d’exploration qui permet une observation au-dessus et en-dessous de la surface des océans. La partie émergente reçoit les équipements de navigation et de communication. Elle se caractérise par un pont ouvert aérien, permettant l’observation des cétacés et le repérage des espèces migratrices. La partie immergée, solidaire de la partie émergée, est un observatoire mobile. Au-delà de ses larges hublots, cet observatoire possède de larges baies panoramiques qui créent une relation privilégiée et permanente avec la vie marine. Le faible niveau de pollution acoustique du vaisseau permet en outre une observation fine des sons sous-marins.
Les principales missions scientifiques prévues s’articulent autour de :
– L’homme sous la mer : études en parallèle avec les agences spatiales sur la physiologie et la psychologie des équipages en milieu confiné sur de longues durées;
– Monitoring des pollutions : aérosols, processus de bio accumulation des polluants;
– Etudes de la biodiversité : oasis de vie au milieu des océans grâce au phénomène d’agrégation lié aux structures dérivantes, gestion des ressources, exploration des monts sous-marins;
– Etudes du climat à travers les observations faites dans les courants : températures, impact du CO2, échanges gazeux, calibrages de mesures satellitaires.

Les frangins

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Encore une belle rencontre pour vous la faire partager et apprécier.

On sonne à la porte, un beau matin d’octobre, un technicien de Culligan ( adoucisseur d’eau ) se présente avec un sac de sel sur l’épaule, ( ne pas confondre avec Bernard Kouchner et son sac de riz )

Ali Slama vérifie le bon fonctionnement de l’eau purifié et de la teneur en calcaire, au bout d’un moment, il me parle de son petit frère rappeur Maher et de son premier album auto-financé par la famille et les amis.

Voici un bon exemple de la vraie fraternité ( pas celle écrite sur les pontons des mairies) Ali, se bat tous les jours, malgré son boulot, pour faire reconnaître le talent et les textes de son petit frère avec sincérité, bonté, enthousiasme et persuasion.

Les bons frangins Maher et Ali, originaires de Champigny sur Marne

De suite, comme toujours, je veux leur apporter mon soutien, je laisse un message à Mokless du groupe de rap de Barbès «  Scred Connexion » pour qu’il les reçoivent et leur donne de bons conseils.

NB : La Scred aussi, je leur ai fait profiter de mon soutien pendant le festival de Cannes en 2005.

Lettre de remerciements de la Scred Connexion

J’interpelle également une amie qui est attachée de presse chez Sony Music pour leur communiquer des bons plans dans les médias qui seront le relais pour faire connaître les textes de Maher, écrits avec cœur et son expérience de la vie.

Premier couplet en bonus de la chanson :

 » Je suis en vie  »
Tant que le soleil brille/
Tant que la terre tourne/
Toi qui n’en connais l’prix/
Tant que ton cœur boum/
Ruya lève toi bat toi/
Ne laisse pas tes rêves pourrir ou partir pour l’abatoir crois moi/
Tout est possible/rien n’es impensable/
Rien n’est inaccessible/rien n’es insuportable/
Rien n’es insurmontable/
Même les montagnes d’ obstacles deviennent des châteaux d’ cartes ou
d’sable/
Nourri tes espoirs/écris ton histoire/
C’est chacun sa voie/mais ça faut
L’savoir/
Faut croire en son étoile/
Ne pas souffler sur sa flamme/
Mais plutôt dans sa voile/
Il faut garder la foi/
Les jours les plus difficiles/
Quand le moral tombe/
La volonté est une bombe/
Le courage est un missile/
Pour chaque bouffée d’air/
Pour chaque seconde/
Remercie l’ciel car après toi c’est la fin du monde/

La personnalité de  Maher

Introverti dans la vie de tous les jours et extraverti au studio

en radio et sur scène.

Plusieurs rôles à jouer dans une même vie pour un seul acteur.

Le rap est l’exutoire qui lui a permis de s’exprimer en toute

liberté, de se contenir et de ne pas se perdre.

Motivé et déterminé, il est persuadé qu’il faut avant tout croire

en soi pour réussir.

En retour, Ali et son petit frère m’ont offert en exclusivité et pour vous, leur clip tout frais payé de leurs poches, cela prouve que c’est des artistes et pas des subventionnés, je suis certain que leur persévérances récompensera la patience et leur goût de la vie et des autres.

Clip en exclusivité : http://www.youtube.com/watch?v=OpkFjy5JsbQ

Prochainement, je veux essayer une idée qui trotte dans ma tête depuis le Salon du livre de Dijon : celle de réunir, un poète, un slameur et un rappeur sur les mêmes textes, un nouvel élément culturel « le RSP » avec mes amis : Grâce de Capitani, Aimé et Maher, j’aimerais que cette première se fasse dans l’ancien atelier de Picasso et de Jean-Louis Barrault, lieu de création et de découvertes, tenu de mains de Maître par mon ami, Alain Casabona.

Bonne année à tous

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Sylvie Fourcade, Philippe Monnet et moi-même, vous souhaitons une grande année 2012 avec bonheur, santé et réussites dans vos projets.

Amitié, créativité, efficacité, réactivité, crédibilité, 2012 sera notre année.

Photo réalisée par Nicolas Salomon


LE GRAND HUIT

Philippe Monnet «  Le messager des enfants de la mer « 

un héros qui transmet…

ACTIONS 2011, organisé et initié par André Cardinali. Chargé du développement & des partenariats

avec la collaboration de Sylvie Fourcade, chargée de la communication et des médias

Festival de la Plaisance à Cannes du 6 au 11 septembre

Philippe Monnet. Invité d’Honneur

Mercredi 7 septembre . 50 jeunes de Cannes, La Bocca, Mandelieu, La Napoule, Le Cannet ont assistés à la conférence de presse au Yacht Club de Cannes et ont ensuite été embarqués sur le bateau Uunet pour une ballade dans la baie de Cannes.

Sécurité en mer assurée par la SNSM de Cannes

Retombées : Une de Nice Matin et une page intérieure, le le 08/09/11

1 page dans Direct matin, le 09/09/11

            A l’occasion des Voiles de St Tropez du 24 septembre au 2 octobre

           Mercredi 28 septembre. 50 jeunes de Draguignan et du Club nautique de Sainte-Maxime ont assistés à la conférence de                 presse au Club Nautique de Sainte-Maxime et ont ensuite été embarqués sur le bateau Uunet pour une ballade dans la baie de St    Tropez.

Sécurité en mer assurée par la SNSM de Sainte-Maxime

Retombées : JT FR3 19/20 régional en direct le 28/09/11

Une et dernière page de Var Matin, le 29/09/11

Une double page dans Var Matin sur les coulisses des Voiles le 02/10/11

         Sportel à Monaco du 10 au 13 octobre

         Philippe Monnet. Membre du jury des podiums d’Or

Mercredi 19 octobre. 50 jeunes de l’International School of Monaco et la section sportive du Yacht Club de Monaco ont        assistés à la conférence de presse au YCM et ont ensuite été embarqués sur le bateau Uunet pour une ballade dans la baie de Monaco.

Sécurité en mer assurée par la SNSM de Menton.

Retombées :2 fois une page dans 2 des 3 n° de Sportel News (quotidien du salon)

1 page dans la Gazette de Monaco, le 04/11/11

1 page dans Avenir Côte d’Azur, le 30/09/11

           Salon Nautique de Paris du 3 au 11 décembre

            Philippe Monnet. Invité d’Honneur

       Jeudi 8 décembre. 150 jeunes de Paris 6ème et 16ème, Pierrefitte, Saint-Denis, Saint Germain en Laye ont été invités    gratuitement au salon nautique et ont assistés à la conférence de Philippe sur la scène nautic. Grâce de Capitani et Aimé ( slameur) ont interprétés un poème et un slam.

Philippe Monnet a annoncé qu’il sera le Parrain des jeunes participants de la Seine-Saint- Denis au Trophée des Bahuts qui aura lieu les 4 – 5 – et 6 mai en Bretagne sud

Retombées : Dépêche Agence France Presse reprise dans Ouest France, Le Point, L’Express, Les Echos, Libération, La Croix

         Création de l’Hymne du Tour du Nouveau Monde

composé par Dan Mitrecey et interprété par Les Petits Chanteurs d’Asnières – Les poppys

Salon Nautique de Paris

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Sur mon initiative et celle de  Alain Pichavant, le guirlo du Salon Nautique de Paris, 150 mômes des Hauts de Seine le 92 sont invités à visiter le salon et à assister à la présentation du Tour du Nouveau Monde de Philippe Monnet.

Le Tour du Nouveau Monde » est destiné à la jeunesse pour leur faire aimer, découvrir leur planète et instruire

Attirer et enthousiasmer les jeunes, par le rêve et l’émerveillement, en suivant les aventures d’un « héros » sur toutes les mers du Monde, puis, leur faire découvrir l’histoire et la construction de notre Monde actuel. Et enfin leur apporter des réponses intègres et apolitiques, aux grandes questions du futur de leur monde.

Un périple pour leur montrer et leur faire aimer la planète afin qu’ils la respectent ; leur donner les bases du désir, de l’effort, du courage et la connaissance.

En Avant-Première, Les petits Chanteurs d’Asnières – Les Poppys  interpréteront L’Hymne du Tour du Nouveau Monde

Philippe Monnet,  » Le Messager des enfants de la mer » , un héros qui transmet…

Salut M’ssieurs-dames,

Sur une idée originale d’André Cardinali, le jeudi 8 décembre 2011, au Salon Nautique de Paris, 150 enfants franciliens de tous les milieux sociaux venant de Saint-Germain en Laye, Paris 6ème et 16ème, Pierrefitte, Saint-Denis et la Bourgogne ont visité le salon avec un parcours préparé spécialement pour eux, afin de les faire rêver un instant.

150 mômes devant la scène nautic, ça parle !!! 

Philippe Monnet, le messager de tous les enfants…

Programme :

Ballade entre les voiliers, les pneumatiques, démonstration de surf, exposition de photos en relief, visite à la SNSM ( Sauveteurs en mer) à la Marine Nationale avec une présentation de la Capitaine du porte-avions Charles-de-Gaule, et sur le stand du Ministère de l’Ecologie.

Ils rêvent déjà !!! C’est notre but…

Présentation du Tour du Nouveau Monde sur la scène nautic avec en Avant-Première «  L’Hymne du Tour du Nouveau Monde «  composé par mon ami Dan Mitrecey, interprété par les Petits Chanteurs d’Asnières ( Les Popppys) suivi d’un film sur Philippe Monnet, un slam de Aimé, (le slameur 2 cœur) et un poème sur un vaisseau raconté par mon amie Grâce de Capitani avant l’arrivée triomphante sur scène de Philippe Monnet appelé par les enfants «  Philippe, Philippe, Philippe « Leurs cris ont résonné jusqu’à l’autre bout du salon.

Philippe leur a parlé de sa passion, de ses rêves d’enfants, de son parcours et de son nouveau challenge «  Le Tour du Nouveau Monde ».

Après Cannes, Sainte-Maxime, Monaco et Paris , nous allons encore et encore faire partager la passion de deux hommes à travers la France dans les prochains mois.

Le Tour du Nouveau Monde 

2 hommes, 2 passions, une mission commune !

Deux hommes réunis pour une aventure humaine, scientifique et sportive.

Philippe Monnet. Un héros qui transmet…

Célèbre navigateur, unanimement reconnu pour ses performances et ses records sur terre et sur mer depuis plus de vingt ans dans plusieurs disciplines de haut-niveau.

« Je veux tout simplement transmettre à la jeunesse d’aujourd’hui, par l’intermédiaire de cette campagne de 5 ans, les raisons qui m’ont emmener à sillonner le monde: le rêve, l’audace, le courage, l’histoire, ainsi que les observations techniques et scientifiques liées à l’évolution de notre planète »

Une suite logique de la Calypso…

André Cardinali. Sa mission : aider la jeunesse de demain…

Collaborateur de Jean-Jacques Servan-Schreiber pendant 20 ans « son Pygmalion ».

Sa passion et son combat permanent est d’aider les jeunes à s’accomplir, c’est son devoir …

Car, il n’oubliera jamais sortant de la banlieue que des adultes responsables l’ont fait pour lui, lorsqu’il était jeune, ce qui lui a permis d’avoir un parcours atypique dans plusieurs secteurs d’activités. 

« Le Tour du Nouveau Monde » est destiné à la jeunesse, pour faire découvrir, aimer, et instruire…

Attirer et enthousiasmer les jeunes, par le rêve et l’émerveillement, en suivant les aventures d’un « héros » sur toutes les mers du Monde, puis, leur faire découvrir l’histoire et la construction de notre Monde actuel. Et enfin leur apporter des réponses intègres et apolitiques, aux grandes questions du futur de leur monde.

Un périple pour leur montrer et leur faire aimer la planète afin qu’ils la respectent ; leur donner les bases du désir, de l’effort, du courage et la connaissance.

Le Tour du Nouveau Monde, ASE et L’UNESCO ( United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization) ont la même philosophie.

Nos valeurs : La passion – le goût de la performance – l’esprit d’initiative – le respect de nos engagements.

Comment aider ?

Communiquer le projet à vos contacts professionnels et amis via Facebock et Twitter

Apporter votre domaine de compétence

Devenir  » Supporter du  » Tour du Nouveau monde  » en apportant un soutien financier

Par avance, je vous remercie de votre soutien précieux.

Vous serez fiers d’avoir contribué à cette grande aventure humaine.

dédé

L’Hymne du Tour du Nouveau Monde pour Philippe Monnet

Salut M’ssieurs-dames,

L’hymne du Tour du Nouveau Monde, a été enregistré par Les Petits Chanteurs d’Asnières, le mardi 1er novembre 2011 dans le studio  » L’embarcadère  » à Asnières. (92)

L’Hymne du Tour du Nouveau Monde  pour Philippe Monnet

Le messager des enfants de la mer

 Composé par

Dan MITRECEY

 Sur une idée originale de André CARDINALI

 Interprété par les Petits Chanteurs d’Asnières – Les Poppys

sous la direction de Christian Germain


Ecoutez et dîtes-moi ce que vous en pensez ?

Ainsi, tous les enfants du monde fredonneront cet hymne universel et vous aussi j’espère …

Cet hymne va parcourir le monde, lors du périple du célèbre navigateur Philippe Monnet

Les Petits Chanteurs d’Asnières ( Les Poppys) sont les pionniers de cette grande aventure humaine, ils seront fiers d’avoir participé au lancement de cette œuvre qui sera à nouveau fredonnée par des enfants d’autres chorales des 15 pays traversés.

Le but de cette Première dans le monde du sport, va servir de jingle pour les documentaires, conférences, passage TV, à chaque fois vous entendrez cet hymne, nous reconnaîtrons la signature Philippe Monnet.

Lors d’une émission de Patrick Sébastien, ils ont quand même fait pleurer le Grand Serge, en interprétant  » On est venu te dire » , un moment d’émotion, Serge la canaille, n’a pas résisté…

http://www.pcaif-poppys.com/index.php?option=com_content&view=article&id=135&Itemid=119

Venez voir les PCAIF – Poppys sur la scène de L’Olympia, le dimanche 8 janvier à 17 heures pour un concert exceptionnel.


Monaco, ville étape.

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Me voilà de retour à Paname, ça me manquait, cette ville est infernale, on l’aime et on la déteste en même temps.

Opération réussie au Sportel * de Monaco ( article dans le  Sportel News 1 écrit par Gérard Clétil, un vrai journaliste intelligent à l’écoute des autres, c’est tellement rare !!! )

Sportel. Marché International des Programmes Sportifs pour la Télévision et les Nouveaux Médias, créé en 1991 par Georges Bertellotti, un ami avec qui j’ai organisé La Nuit des Sports au Sporting de Monaco. Une pensée et respect à ce Grand Homme qui voulait que je sois à ses côtés pour créer des événements.

Sur mon initiative auprès de Adolphe Drhey, Philippe Monnet était Membre du jury des Podiums d’Or 2011

Le Prince Albert II avec les membres du jury des Podiums d’Or – Georges Bertellotti

YACHT CLUB DE MONACO

D’après une idée originale de André Cardinali, Chargé du développement et des partenariats du Grand Huit, Philippe Monnet « Le Messager de la mer » a présenté son nouveau projet : Le GRAND HUIT, le Mercredi 19 octobre à 14 heures au Yacht Club de Monaco devant 50 enfants de L’International School, de la Section Sportive du YCM, de la Fédération Monégasque  de natation et trois enfants du Burkina Faso avec l’appui de Nicole Bertellotti.

 Le Tour du Nouveau Monde enthousiasme déjà les jeunes !

Le Tour du Nouveau Monde appartient aux jeunes générations.

Pour redonner aux jeunes l’envie de rêver et les initier à l’exploit humain, au dépassement de soi, à la Connaissance, à l’émerveillement et à l’effort, Philippe Monnet propose un périple ambitieux pour leur montrer et les rendre amoureux de la planète, afin qu’ils respectent leur Monde.

Après la présentation du GRAND HUIT, les jeunes ont embarqués à bord du bateau de course avec Philippe Monnet à la barre, qui a réalisé le record du Tour du Monde à l’envers en 2000. Après les enfants de Cannes et de Sainte-Maxime où l’équipe du GRAND HUIT a gagné son pari : « Celui d’enthousiasmer et faire rêver des jeunes de 5 à 17 ans », les enfants monégasques pourront dire qu’ils sont les pionniers d’une grande aventure humaine.

Un PC – Course animé et géré seulement par les jeunes et pour eux pourrait être créé et installé à Monaco, c’est une Première dans le monde de la voile qui sera suivie dans les 23 ports où Philippe Monnet fera escale pour le Tour du Nouveau Monde, deuxième circumnavigation du GRAND HUIT après le Tour du monde à l’envers en solitaire en multicoque. Ce projet unique à dimension internationale environnementale, sociétale et pédagogique est l’un des plus ambitieux jamais réalisés à la voile.

Les succès de Philippe Monnet, unanimement reconnu pour ses performances et ses records depuis plus de vingt ans sont un gage de réussite.

Monaco est une étape, très importante pour LE GRAND HUIT, le départ du Tour du Nouveau Monde partira de Monaco, fin 2012.

Philippe Monnet, l’ange blond des océans

Portrait qui résume bien mon pote Phiphi
Le doigt sur l’imposante mappemonde, qu’il va parcourir. Photo Marc Mehran
C’est vrai qu’il a la gueule de l’emploi, Philippe Monnet. Bernard Spindler, président du Monaco press club, le lui a gentiment rappelé hier matin. Le navigateur, celui que Bruno Peyron qualifiait de « Rambo des mers », pour sa faculté à repousser les limites, était l’invité du « Press club », au sein du prestigieux Yacht club de Monaco (1).

Une bonne gueule de marin, il faut le reconnaître. Une tignasse de cheveux blonds et fins aussi désordonnée qu’une mer croisée dans le golfe de Gascogne. Des yeux bleus et rieurs éclairant un visage savamment buriné par les années, les embruns. Philippe Monnet est comme chez lui à Monaco. Dans ce yacht club où il a toujours réussi à trouver des appuis, une écoute, des financements parfois. Amarré juste devant les baies vitrées du club, l’ex « UUnet », le bateau avec lequel il a battu en 1994 le record du tour du monde en solitaire d’est en ouest, sans escale ni assistance, semble à son aise. Débarrassé de tous attributs publicitaires, le 60 pieds open se joue la joue anonyme, sous son nom de baptême de Gonnagitcha II. Seuls quelques avertis repèrent sur le quai le voilier qui a permis d’écrire une page de l’histoire de la navigation.

Face aux journalistes, Philippe Monnet a pu dérouler hier ses souvenirs de baroudeur. Et pas que des mers. Car l’homme est exceptionnel. Un sportif complet, jugez en plutôt : skieur acrobatique ; cavalier émérite ; excellent nageur, capable de plonger de 33 mètres de haut ; vainqueur du Paris Dakar et du rallye de l’Atlas avec Jean-Louis Shlesser. Et surtout une bonne tête de pioche. « Une barre en acier dans la tête, avec une résistance physique et mentale hors du commun », s’amusait Philippe de Kersauson en évoquant Monnet.

« ça canardait, un coup un ouragan, un coup un cyclone »

Des qualités indispensables pour réussir son record de janvier 2000. Doigt sur l’imposante mappemonde du yacht club, Philippe Monnet a retracé quelques-uns des grands moments de son record taillé au travers des océans. « Aller où les autres n’étaient pas allés depuis longtemps » : c’était sa motivation première confie-t-il. « Le problème, c’est que j’y suis allé l’année où ça canardait niveau météo. Un coup un ouragan, un coup un cyclone, sans discontinuer. Des vents à 50, 60, 80 noeuds. Dans ces cas-là, ça ne sert à rien de savoir faire du bateau. Il faut avoir de la chance. Tu es entouré par les glaces, la première terre habitée est à 3 000 kilomètres, et encore… par des phoques et des ours ! »

Philippe Monnet est un bon narrateur. Indispensable qualité appréciée des sponsors, qui l’aide dans sa reconversion actuelle. L’homme n’a pas abandonné toute idée d’exploit. Il aimerait repartir à l’assaut des vents et des courants, pour un tour du monde, mais sur un multicoque cette fois. Insensé ? Pas pour ce digne héritier de Moitessier. Aujourd’hui, il gère avec Xavier David une société, « Posseidon », basée à Monaco. Fait dans le « brokerage » de yachts anciens, mais aussi de bateaux à moteur (!), donne des conférences ici et là. Mais, dans l’oeil, le large est là, prêt à l’emporter. Antoine de Saint-Exupéry avait une belle phrase, qui résume peut-être son parcours : « Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. »

Hé, les mômes, le rêve est à vous et gratuit, profitez-en… on se bat pour vous … Phiphi et dédé


Première Opération réussie du Grand Huit à Cannes

Bonjour M’sieurs-Dames,

Je vous présente en exclusivité l’événement que je viens de finaliser pour Philippe Monnet à Cannes le 7 septembre.

Sur mon initiative, Philippe était l’invité d’Honneur du Festival de la Plaisance à Cannes. J’ai profité de cette opportunité pour inviter une quarantaine d’enfants de 5 à 17 ans de trois MJC de Cannes, La Bocca, Mandelieu ainsi que des jeunes du Cannet et de l’école de voile du Yacht Club de Cannes et de Cannes Jeunesse à embarquer sur le bateau de Philippe avec lequel il a réalisé le record du Tour du Monde à l’envers.

Tous ces jeunes ont assisté à la Première Conférence de Presse du Grand Huit que j’ai organisé au Yacht club de Cannes, Il fallait voir leur regards émerveillés quand Philippe leur raconta son parcours et son nouveau projet  » Le Grand Huit  »

J’ai annoncé une grande Première : Un PC – Course géré par des enfants pendant tout le périple ( 4 ans ) Cannes sera la ville pionnière de cette idée, nous la proposerons à des jeunes de Monaco au mois d’octobre pendant le Sportel et dans les 15 pays ou Philippe fera escale.

Grâce à la SNSM ( Les sauveteurs en Mer) la sécurité des enfants était assurée pendant les trois heures qu’ils ont passés en mer dans la Baie de Cannes.

Les médias ont répondu présent grâce au travail acharné de Sylvie Fourcade  (Responsable du Press- Office du Grand Huit)

Article Nice Matin

Je compte sur vous pour parler du Grand Huit à vos amis

Philippe et dédé sur le bateau du record du Tour du Monde à l’envers en solitaire en 2000

Mon ami, Jacques Séguéla, mon mentor * a trouvé un nouveau titre aux 8 records de Philippe Monnet  » Le Tour du Nouveau Monde « 

* par assimilation, un mentor est un conseiller auquel on fait entière confiance.

LE GRAND HUIT. Un Défi Français

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Il y a un mois, mon amie Sylvie Fourcade, http://www.what-s-next.com m’a proposé de collaborer sur un projet grandiose, LE GRAND HUIT de Philippe Monnet, le navigateur aux nombreux exploits à skis, à cheval, en rallyes-raids et surtout à la voile sur tous les océans de la planète.

Ce projet unique à dimension universelle est l’un des plus ambitieux jamais réalisés à la voile. Les succès de Philippe Monnet sont un gage de réussite.
En 2000, Philippe Monnet est le Premier homme à réaliser le tour du monde à l’envers en monocoque par le passage du Sud de l’Antarctique. Il établit le record à 151 jours, 19 heures et 54 minutes.
Il est le premier et le seul navigateur à être descendu en course jusqu’à 66,5 degrés sud, au niveau du Cercle Polaire.
Totalement fasciné, je donnais immédiatement mon accord devenant Chargé du
Développement avec comme mission, la recherche de partenaires (et non pas de sponsors), de parrains prestigieux, de Fondations et de mécènes.
J’ai construit une stratégie avec la création d’ un Club des Partenaires qui accompagnera cette grande aventure en apportant leurs technologies, la communication et leurs services au périple de Philippe :
Informatique, Banques de données, Télécommunications, Assurances, Transports, Communication, Finances, Hôtels, Environnement, etc. mettront leur savoir-faire, leur expérience au service du bateau de Philippe, un laboratoire et une vitrine pour leurs enseignes.
Si vous voulez devenir un soutien à cet exploit humain plus que sportif, communiquez cette information à vos contacts professionnels et amicaux.
C’est avant tout un extraordinaire défi français : la France et les Français doivent participer à cet événement unique et exceptionnel en soutenant haut et fort  » LE GRAND HUIT  » dans le sillage des précurseurs, des grands découvreurs et explorateurs  comme Magelan, Colomb et Vasco de Gama, etc.
Nous ne manquerons pas d’associer la jeunesse à travers l’Unesco, l’Education Nationale… afin de leur donner du rêve pour atteindre leurs objectifs et participer à cette grande aventure en soutenant Philippe à travers le monde.
 » Faire que le rêve dévore ta vie, afin que la vie ne dévore pas ton rêve » 
Antoine de Saint-Exupéry.

Philippe Monnet, l’homme des Mers.

Dans ce monde de bruts, heureusement, il y a des vrais mecs, des gadjos, mon pote, Philippe Monnet en fait parti.

Venez avec moi le rejoindre dans son nouveau défi  » LE GRAND HUIT  » à ses côtés, devenons ses équipiers en étant courageux et aventuriers. Sortez vos carnets d’adresses endormis, pour suivre sa nouvelle navigation des Temps Modernes pour porter votre vision du Monde. Vous en serez fiers et vous pourrez le raconter à vos mômes.

LienLe-Grand-Huit-Philippe-Monnet