Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Archives de Catégorie: Projet

dédé dans Clés

Bonjour mes amis,

Voici mon portrait dans le magazine Clés du mois d’octobre dans la rubrique  » Défricheurs du XXIème siècle  »  ( page 23 ) http://www.cles.com/flipbook

« J‘ai eu beaucoup de chance  lorsque j’étais jeune, sortant de la banlieue », « en rencontrant les bonnes personnes au bon moment, surtout, des gens généreux et responsables qui m’ont porté, poussé, façonné, encouragé comme mon pygmalion Jean-Jacques Servan-Schreiber pendant vingt ans. 

C’est mon devoir de ne pas oublier et de passer le relais.». 

C’est pour cela, qu’à mon tour depuis vingt ans, j’apporte mon expérience aux jeunes talents de demain. C’est ma passion, voir même du civisme.

Voici un exemple concret : j’ai créé et organisé le 1er défile européen de mode “ Cumulus Fashion Tour” à Paris, Milan et Londres avec la participation de 54 stylistes du réseau Cumulus venant de 20 pays européens.

Podium du défilé Cumulus Fashion Tour à Londres en 2003

Ce défilé est avant tout, un message d’espoir pour la jeunesse afin de les faire découvrir auprès des professionnels.

Le Général George Patton citait “ Rien n’est imposible à condition d’utiliser l’audace ” je rajouterai  » et la passion  »

Ecoutez le jingle de Cumulus Fashion Tour qui a fait danser plus de 600 personnes lors du défilé à London.

Black Jack est l’un des papa du rap.

 

 

Publicités

Cocktail  » le blog « 

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Hier, avec mon pote Bertrand Dussauge, nous avons créé, suite à la syntèse de la première année de mon blog,

une idée de cocktail «  Le blog « 

Avec ou sans alcool

Barcadi – Limon – Orange – Gin

Crème de Banane – Limonade – Orange – Grenadine

Demandez un blog dans votre bar préféré et buvez un blog à notre santé en vous bloguant sur mon blog , hic !!!

Ce matin, à la première heure, j’ai été déposer le nom et l’idée à INPI.

Alain Casabona, le lion de Saint-Germain…

Bonsoir M’ssieurs-Dames,

Mon ami, Alain Casabona nous a quitté après une longue maladie, avec laquelle il s’est battu avec un courage exemplaire.

Alain Casabona fait partie de ces hommes qui rendent la vie plus belle.

Unanimement reconnu pour son humanisme, ses passions artistiques, son enthousiasme qui vous anime ou vous ranime dès que vous le rencontrez. Nous avions le même point commun, celui de vouloir aider les jeunes. C’est notre devoir,  voir du civisme. C’est un privilège !

« Un jour tu verras, on se rencontrera… » Comment ne pas évoquer cette chanson de Mouloudji.

C’est ce qui c’est passé, le premier jour ou je l’ai rencontré à l’atelier Picasso, rue des Grands-Augustins.

Alain se consacre aux autres pour en valoriser tous les talents et éclairer le quotidien à la splendeur de la fraternité.

Né au xxème siècle, ancien élève de l’école publique, Alain Casabona est un pianiste incroyable et l’un des plus grands romanciers actuels, encensé par la critique.

Depuis 1980, il est administrateur bénévole du CNEA ( Comité National pour l’Education Artistique). En 2005, il est nommé Secrétaire général du Haut-Conseil de l’Education Artistique, qu’il dirige avec Didier Lockwood, le violoniste de jazz. On lui doit notamment la loi sur les enseignements artistiques, l’organisation de sommets internationaux sur ce sujet et, l’an dernier, la création d’un nouvel enseignement d’Histoire des arts à l’école et au collège, avec inscription obligatoire de cette discipline au brevet des collèges. Une avancée sans précédent sous la Vème République.

Passionné de conservation du patrimoine,  c’est lui qui a réhabilité en 2002, le mythique Grenier des Grands-Augustins, l’ancien atelier de Jean-Louis Barrault et de Pablo Picasso, où fut créé Guernica.

Ouvert au public, le grenier a accueilli plus de 400 écoles, collèges et lycées dans le cadre d’ateliers pédagogiques et Alain organise, avec les nombreux bénévoles qui l’entourent, des manifestations culturelles de premier plan : concerts, lectures, expositions dont la dernière, pour la Prévention du cancer du sein «  Tâtez-vous », avec une vente aux enchères d’oeuvres orchestrée par Maître Pierre Cornette de Saint-Cyr, au cours de laquelle a été présentée l’affiche créée par Alain et Marie-Laure Rabé, sur mon idée «  Notre Festival d’une photo », a connu un succès considérable.
Toutes ces activités sont gratuites, et reconnues par les plus hautes instances internationales. C’est ainsi que Madame Irina Bokova, la Directrice générale de L’Unesco, lui avait adressé ce message :
« Permettez-moi de vous féliciter pour votre engagement concret en faveur d’une cause et d’un combat qui sont au cœur de nos préoccupations… Une fois encore, je vous congratule pour ce que vous défendez avec passion et conviction. Je souhaite que ce message soit entendu et lu par le plus grand nombre « .
Casa, comme le surnomment ses amis est au cœur de l’art comme avocat de la cause de l’éducation artistique et culturelle des jeunes générations. Casa a gardé de l’enfance une espèce de vitalité communicative avec un goût prononcé pour la blague de potache. Pas de politiquement correct chez lui !
Grand Chancelier de l’Académie Alphonse-Allais, Casa, manie l’humour comme personne. Ne pouvant tenir en place, sauf devant un piano, Casa évoque ses souvenirs par petites touches furtives. Ce faux vantard est un vrai modeste au cœur pur. Il m’avait nommé Ambassadeur de l’Académie  » en quête des profils louches  » Académie que nous allons défendre pour sa mémoire et ses engagements.

« Avec Casa, pas d’austère Liszt « 

J’avais posé quelques questions à Alain autour d’un verre, plusieurs …

Qui es-tu Alain  ?
Ca dépend de l’instant. Impression par moments d’appartenir à plusieurs siècles. C’est peut être pour cette raison que dans mes romans, on passe allègrement d’une époque à une autre, sans pour autant que ces récits soient autobiographiques – karmatique, isn’t it ?
Photo de Virginie Clériot
 Raconte-moi ton parcours
Atypique. Pianiste ( j’ai commencé très tard et abordé la scène très tôt, carrière interrompue par un accident de moto ). Enseignant. Conseiller culturel, haut fonctionnaire… J’adore faire la cuisine, et on m’a proposé à plusieurs reprises d’ouvrir un restaurant.
 Et tes passions ?
La vie !
 Parle-moi de tes vrais amis
Toujours présents, célèbres ou anonymes.
Perdu hier une merveille d’homme, un des plus grands pianistes du XXème siècle, aussi, Alexis Weissenberg. Il m’a appris une chose: on ne découvre pas la musique; on se découvre en musique.
 Alexis Weissenberg .dr
As-tu des messages à faire passer ?
On ne changera pas l’école tant que l’on ne donnera pas une place de premier plan à  l’Art dans nos établissements scolaires, qu’il s’agisse de son histoire, mais surtout de ses pratiques. Ainsi les enfants prendront conscience de la richesse qu’ils portent en eux. Sans doute notre civilisation titanesque, préoccupée avant tout de dominer physiquement la nature, accorde-t-elle plus de prix aux savoirs opératoires qu’aux savoirs spéculatifs. La chimie ou l’informatique, si nécessaires par elles-mêmes, semblent donner plus de prise sur la réalité que la musique ou les arts plastiques. Mais cette réalité est tronquée: l’échec scolaire en est un signe. Beaucoup d’enfants ne s’adaptent guère à une activité intellectuelle exclusivement tournée vers la puissance démonstrative et qui fait peu de cas non seulement des vertus de l’introspection, mais encore des merveilles de l’ineffable. Notre système éducatif est boiteux. Il n’est pas douteux que l’action publique, dans ce domaine, relaie puissamment les chances personnelles de l’enfant. Si l’on s’obstine à donner aussi peu d’importance aux savoirs artistiques à l’école, on agravera la fracture scolaire et la fracture sociale. L’éducation artistique est aussi un élément majeur dans le cadre de la construction d’une politique de la paix parce qu’elle élargit la vision du monde de celui qui la reçoit.
Parle-moi d’amour
Le mécréant que je suis croit à la grâce.
C’est quoi la grâce ?
Je serais bien incapable de t’en donner une définition, mais au moins, à l’appui de celle-ci, je suis persuadé d’une chose: l’Amour est une grâce.
Amour de mes deux filles Marie et Madeleine.
Et l’Académie Alphonse Allais, dont tu es le Grand chancelier ?
Une bande de joyeux drilles.
Ne pas confondre avec  « Les amis d’Alphonse Allais », de moins bonne fréquentation…dédé
 L’Académie a sorti son dictionnaire, aux éditions du Cherche midi, peux-tu nous donner une de tes définitions ? 
MARSUPIALE n.f. Air particulièrement apprécié par les didelphes (koalas, opossums et autres sarigues…). Ainsi est-il d’usage, en Australie, quand deux kangourous se marient, d’exécuter en leur honneur la Marsupiale de Mendelssohn.
Sigi, le compositeur désabusé dans ton nouveau roman  » Le dernier lion de Castelnau  » (éditions Calmann-Lévy), serait-ce toi ?
Désabusé, certainement pas. En panne d’inspiration, plutôt… enfin, par moments.
Quels sont tes projets ?
Un film, adapté de l’Eventail de Saturne, avec le même acteur dans les rôles de Beethoven et de Goya…mais chut !
Une pièce, aussi, sur le Grenier.
 Son titre ?
«  HISTOIRE D’ICI ». ICI : C’est en effet par ces trois lettres, écrites à la craie sur la porte du Grenier, que Picasso définissait l’accès à l’antre du minotaure.
Tu as permis à beaucoup d’artistes, célèbres ou inconnus de s ‘exprimer dans ce lieu magique. Jean-Louis Barrault et Picasso seraient certainement fiers de ton action et de celle de tes collaborateurs, tous bénévoles. Il faut savoir aussi que vous ne recevez aucune subvention, ni de l’état, ni des collectivités.
Viens, Alain, on va boire un Casa à Nice
Plutôt à Ajaccio…
Alain a écrit deux autres romans :  Le Grenier aux merveilles (Ed Du Rocher) et l’Eventail de Saturne (Ed Calmann-Lévy), ainsi qu’un recueil de nouvelles ( Histoires à dormir Dubout  ), qui a obtenu le prix Alphonse-Allais (Ed Du Rocher)  
Je ne t’oublierai jamais, cher Alain, dédé

Bonne année à tous

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Sylvie Fourcade, Philippe Monnet et moi-même, vous souhaitons une grande année 2012 avec bonheur, santé et réussites dans vos projets.

Amitié, créativité, efficacité, réactivité, crédibilité, 2012 sera notre année.

Photo réalisée par Nicolas Salomon


LE GRAND HUIT

Philippe Monnet «  Le messager des enfants de la mer « 

un héros qui transmet…

ACTIONS 2011, organisé et initié par André Cardinali. Chargé du développement & des partenariats

avec la collaboration de Sylvie Fourcade, chargée de la communication et des médias

Festival de la Plaisance à Cannes du 6 au 11 septembre

Philippe Monnet. Invité d’Honneur

Mercredi 7 septembre . 50 jeunes de Cannes, La Bocca, Mandelieu, La Napoule, Le Cannet ont assistés à la conférence de presse au Yacht Club de Cannes et ont ensuite été embarqués sur le bateau Uunet pour une ballade dans la baie de Cannes.

Sécurité en mer assurée par la SNSM de Cannes

Retombées : Une de Nice Matin et une page intérieure, le le 08/09/11

1 page dans Direct matin, le 09/09/11

            A l’occasion des Voiles de St Tropez du 24 septembre au 2 octobre

           Mercredi 28 septembre. 50 jeunes de Draguignan et du Club nautique de Sainte-Maxime ont assistés à la conférence de                 presse au Club Nautique de Sainte-Maxime et ont ensuite été embarqués sur le bateau Uunet pour une ballade dans la baie de St    Tropez.

Sécurité en mer assurée par la SNSM de Sainte-Maxime

Retombées : JT FR3 19/20 régional en direct le 28/09/11

Une et dernière page de Var Matin, le 29/09/11

Une double page dans Var Matin sur les coulisses des Voiles le 02/10/11

         Sportel à Monaco du 10 au 13 octobre

         Philippe Monnet. Membre du jury des podiums d’Or

Mercredi 19 octobre. 50 jeunes de l’International School of Monaco et la section sportive du Yacht Club de Monaco ont        assistés à la conférence de presse au YCM et ont ensuite été embarqués sur le bateau Uunet pour une ballade dans la baie de Monaco.

Sécurité en mer assurée par la SNSM de Menton.

Retombées :2 fois une page dans 2 des 3 n° de Sportel News (quotidien du salon)

1 page dans la Gazette de Monaco, le 04/11/11

1 page dans Avenir Côte d’Azur, le 30/09/11

           Salon Nautique de Paris du 3 au 11 décembre

            Philippe Monnet. Invité d’Honneur

       Jeudi 8 décembre. 150 jeunes de Paris 6ème et 16ème, Pierrefitte, Saint-Denis, Saint Germain en Laye ont été invités    gratuitement au salon nautique et ont assistés à la conférence de Philippe sur la scène nautic. Grâce de Capitani et Aimé ( slameur) ont interprétés un poème et un slam.

Philippe Monnet a annoncé qu’il sera le Parrain des jeunes participants de la Seine-Saint- Denis au Trophée des Bahuts qui aura lieu les 4 – 5 – et 6 mai en Bretagne sud

Retombées : Dépêche Agence France Presse reprise dans Ouest France, Le Point, L’Express, Les Echos, Libération, La Croix

         Création de l’Hymne du Tour du Nouveau Monde

composé par Dan Mitrecey et interprété par Les Petits Chanteurs d’Asnières – Les poppys

Gustave Eiffel, le génie

Salut M’ssieurs-Dames,

Un jour, sur ma route de recherche d’hommes et femmes intelligents, j’ai rencontré Philippe Guerrier, un architecte hors-normes.

Eduqué par Renzo Piano, ami de Jean Rouch, Henry Langlois et des intellos du cinéma, édition, architecture, etc.. Il a créé les éditions Multi-médias avec des coffrets comprenant : un livre d’art, de la musique, de la vidéo : Marguerite Duras, Paul Delvaux, Alain Robbe-Grillet, et le dernier avec Jean Rouch « Brise-Glace » commandité par le Ministère des Affaires Etrangères.

C’est à ce moment précis, que j’ai rencontré Philippe Guerrier, j’étais chargé des Relations presse et Publiques de Brise-Glace.

Nous sommes devenus vite amis et complices…

Nous avions imaginé un coffret sur le Centenaire de Roland Garros et sur le Centenaire de la Tour Eiffel.

En 1989, je me pointe donc dans les locaux de la Société d’exploitation de la Tour Eiffel, je rencontre Madame Sonneville qui m’informe, après m’avoir écouté longuement, qu’elle n’aura pas de budget pour réaliser le coffret sur Eiffel…

Par contre, droit debout à côté de son bureau, elle me présente deux énormes livres avec les travaux de Eiffel. Elle me dit « si vous trouvez un éditeur, je veux bien vous missionner  pour les rééditer» !!! Quelle preuve de confiance … et quel souvenir inoubliable.

Je pris les deux livres grandioses comme un bébé dans ma bagnole et j’allais directement voir mon ami Jean-François Guyot, 8, rue de Mézières. Jean-François avait plusieurs casquettes : imprimeur, éditeur, tête chercheuse de nouveaux artistes et surtout un grand mécène. C’est lui qui a édité : Les objets du Titanic, « La mémoire des abimes ».

En deux secondes, il prit les deux livres et décida de les imprimer et de rééditer l’ouvrage de Gustave Eiffel «La Tour de trois cent mètres » publié en 1900 à 50 exemplaires numérotés. J’aime beaucoup cette citation de Le Corbusier : «Ses calculs étaient inspirés et conduits par un instinct admirable de la proportion. Son désir était l’élégance ».

IMG_4015 

Quelle chance ! Comment peut-on  trouver un éditeur-imprimeur en même temps ? Je pense qu’il doit être le seul !

Madame Sonneville a sauté de joie et me remercia, elle avait flairé mon efficacité et ma réactivité…

Jean-François Guyot m’offrit les deux livres « 100 ans de la Tour » dans un étui en aluminium fabriqué par lui dans sa Forge du Héron avec cette mention : Le présent exemplaire N° VI a été spécialement imprimé pour Monsieur André Cardinali .

Lettre témoin de Jean-François Guyot

Depuis ce jour-là, il a toujours répondu présent à mes actions culturelles comme au Salon des Artistes Décorateurs en 1990 où j’étais chargé des Relations presse avec l’agence Protocole et aussi des relations Publiques. Je suis intervenu auprès du Président du SAD, Jean-Pierre Khalifa, afin que Jean-François obtienne un stand au Grand Palais pour rendre hommage à Gustave Eiffel. En 1995, à la sortie de 17 années de guerre au Liban, sur ma proposition, il a installé deux forges au Centre Culturel Français à Beyrouth pour aider les libanais à reconstruire leur pays. Pour la remise du Prix Alphonse Allais en 2014, je l’ai encore sollicité pour créer le trophée du Prix, remis à Jean-Pierre Mocky.

Pour la sortie de cette nouvelle édition  » Les 100 ans de la Tour « , une fête était organisée au 1er étage de la Tour Eiffel avec  Catherine Deneuve, Marraine du livre, . La Tour Eiffel a tremblé sous les applaudissements et par le bruit des bouchons de champagne.

Un peu plus tard, nous sommes allés offrir une édition spéciale à François Mitterrand à L’Elysée.

Gustave Eiffel est relié à mon destin :

Par cette œuvre rééditée, grâce à ma réactivité et à mon enthousiasme.

J’ai eu la chance de visiter son bureau-observatoire dans l’hôtel particulier de Rafic Hariri, 5, place Iéna.

L’arrière grand-père de ma femme, un bourguignon était un de ses meilleurs amis. Eiffel est né à Dijon.

Je connais ses arrières – arrières petites-filles, Corinne et Virginie Couperie.

Pendant les répétitions d’un concert de Johnny, Jacques Rouveyrollis, le célèbre scénographe lumières, m’a donné l’occasion à 5 heures du matin d’illuminé la Tour Eiffel en toutes les couleurs. Quel flash !…

La Tour Eiffel, un des monuments le plus visité au monde, pourrait-elle être construite aujourd’hui avec tous les interdits et le manque d’initiative des décideurs ?

J’assimile Gustave Eiffel à Steve Jobs, deux génies du xxème siècle.


Salon Nautique de Paris

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Sur mon initiative et celle de  Alain Pichavant, le guirlo du Salon Nautique de Paris, 150 mômes des Hauts de Seine le 92 sont invités à visiter le salon et à assister à la présentation du Tour du Nouveau Monde de Philippe Monnet.

Le Tour du Nouveau Monde » est destiné à la jeunesse pour leur faire aimer, découvrir leur planète et instruire

Attirer et enthousiasmer les jeunes, par le rêve et l’émerveillement, en suivant les aventures d’un « héros » sur toutes les mers du Monde, puis, leur faire découvrir l’histoire et la construction de notre Monde actuel. Et enfin leur apporter des réponses intègres et apolitiques, aux grandes questions du futur de leur monde.

Un périple pour leur montrer et leur faire aimer la planète afin qu’ils la respectent ; leur donner les bases du désir, de l’effort, du courage et la connaissance.

En Avant-Première, Les petits Chanteurs d’Asnières – Les Poppys  interpréteront L’Hymne du Tour du Nouveau Monde

Philippe Monnet,  » Le Messager des enfants de la mer » , un héros qui transmet…

Salut M’ssieurs-dames,

Sur une idée originale d’André Cardinali, le jeudi 8 décembre 2011, au Salon Nautique de Paris, 150 enfants franciliens de tous les milieux sociaux venant de Saint-Germain en Laye, Paris 6ème et 16ème, Pierrefitte, Saint-Denis et la Bourgogne ont visité le salon avec un parcours préparé spécialement pour eux, afin de les faire rêver un instant.

150 mômes devant la scène nautic, ça parle !!! 

Philippe Monnet, le messager de tous les enfants…

Programme :

Ballade entre les voiliers, les pneumatiques, démonstration de surf, exposition de photos en relief, visite à la SNSM ( Sauveteurs en mer) à la Marine Nationale avec une présentation de la Capitaine du porte-avions Charles-de-Gaule, et sur le stand du Ministère de l’Ecologie.

Ils rêvent déjà !!! C’est notre but…

Présentation du Tour du Nouveau Monde sur la scène nautic avec en Avant-Première «  L’Hymne du Tour du Nouveau Monde «  composé par mon ami Dan Mitrecey, interprété par les Petits Chanteurs d’Asnières ( Les Popppys) suivi d’un film sur Philippe Monnet, un slam de Aimé, (le slameur 2 cœur) et un poème sur un vaisseau raconté par mon amie Grâce de Capitani avant l’arrivée triomphante sur scène de Philippe Monnet appelé par les enfants «  Philippe, Philippe, Philippe « Leurs cris ont résonné jusqu’à l’autre bout du salon.

Philippe leur a parlé de sa passion, de ses rêves d’enfants, de son parcours et de son nouveau challenge «  Le Tour du Nouveau Monde ».

Après Cannes, Sainte-Maxime, Monaco et Paris , nous allons encore et encore faire partager la passion de deux hommes à travers la France dans les prochains mois.

Le Tour du Nouveau Monde 

2 hommes, 2 passions, une mission commune !

Deux hommes réunis pour une aventure humaine, scientifique et sportive.

Philippe Monnet. Un héros qui transmet…

Célèbre navigateur, unanimement reconnu pour ses performances et ses records sur terre et sur mer depuis plus de vingt ans dans plusieurs disciplines de haut-niveau.

« Je veux tout simplement transmettre à la jeunesse d’aujourd’hui, par l’intermédiaire de cette campagne de 5 ans, les raisons qui m’ont emmener à sillonner le monde: le rêve, l’audace, le courage, l’histoire, ainsi que les observations techniques et scientifiques liées à l’évolution de notre planète »

Une suite logique de la Calypso…

André Cardinali. Sa mission : aider la jeunesse de demain…

Collaborateur de Jean-Jacques Servan-Schreiber pendant 20 ans « son Pygmalion ».

Sa passion et son combat permanent est d’aider les jeunes à s’accomplir, c’est son devoir …

Car, il n’oubliera jamais sortant de la banlieue que des adultes responsables l’ont fait pour lui, lorsqu’il était jeune, ce qui lui a permis d’avoir un parcours atypique dans plusieurs secteurs d’activités. 

« Le Tour du Nouveau Monde » est destiné à la jeunesse, pour faire découvrir, aimer, et instruire…

Attirer et enthousiasmer les jeunes, par le rêve et l’émerveillement, en suivant les aventures d’un « héros » sur toutes les mers du Monde, puis, leur faire découvrir l’histoire et la construction de notre Monde actuel. Et enfin leur apporter des réponses intègres et apolitiques, aux grandes questions du futur de leur monde.

Un périple pour leur montrer et leur faire aimer la planète afin qu’ils la respectent ; leur donner les bases du désir, de l’effort, du courage et la connaissance.

Le Tour du Nouveau Monde, ASE et L’UNESCO ( United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization) ont la même philosophie.

Nos valeurs : La passion – le goût de la performance – l’esprit d’initiative – le respect de nos engagements.

Comment aider ?

Communiquer le projet à vos contacts professionnels et amis via Facebock et Twitter

Apporter votre domaine de compétence

Devenir  » Supporter du  » Tour du Nouveau monde  » en apportant un soutien financier

Par avance, je vous remercie de votre soutien précieux.

Vous serez fiers d’avoir contribué à cette grande aventure humaine.

dédé

Monaco, ville étape.

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Me voilà de retour à Paname, ça me manquait, cette ville est infernale, on l’aime et on la déteste en même temps.

Opération réussie au Sportel * de Monaco ( article dans le  Sportel News 1 écrit par Gérard Clétil, un vrai journaliste intelligent à l’écoute des autres, c’est tellement rare !!! )

Sportel. Marché International des Programmes Sportifs pour la Télévision et les Nouveaux Médias, créé en 1991 par Georges Bertellotti, un ami avec qui j’ai organisé La Nuit des Sports au Sporting de Monaco. Une pensée et respect à ce Grand Homme qui voulait que je sois à ses côtés pour créer des événements.

Sur mon initiative auprès de Adolphe Drhey, Philippe Monnet était Membre du jury des Podiums d’Or 2011

Le Prince Albert II avec les membres du jury des Podiums d’Or – Georges Bertellotti

YACHT CLUB DE MONACO

D’après une idée originale de André Cardinali, Chargé du développement et des partenariats du Grand Huit, Philippe Monnet « Le Messager de la mer » a présenté son nouveau projet : Le GRAND HUIT, le Mercredi 19 octobre à 14 heures au Yacht Club de Monaco devant 50 enfants de L’International School, de la Section Sportive du YCM, de la Fédération Monégasque  de natation et trois enfants du Burkina Faso avec l’appui de Nicole Bertellotti.

 Le Tour du Nouveau Monde enthousiasme déjà les jeunes !

Le Tour du Nouveau Monde appartient aux jeunes générations.

Pour redonner aux jeunes l’envie de rêver et les initier à l’exploit humain, au dépassement de soi, à la Connaissance, à l’émerveillement et à l’effort, Philippe Monnet propose un périple ambitieux pour leur montrer et les rendre amoureux de la planète, afin qu’ils respectent leur Monde.

Après la présentation du GRAND HUIT, les jeunes ont embarqués à bord du bateau de course avec Philippe Monnet à la barre, qui a réalisé le record du Tour du Monde à l’envers en 2000. Après les enfants de Cannes et de Sainte-Maxime où l’équipe du GRAND HUIT a gagné son pari : « Celui d’enthousiasmer et faire rêver des jeunes de 5 à 17 ans », les enfants monégasques pourront dire qu’ils sont les pionniers d’une grande aventure humaine.

Un PC – Course animé et géré seulement par les jeunes et pour eux pourrait être créé et installé à Monaco, c’est une Première dans le monde de la voile qui sera suivie dans les 23 ports où Philippe Monnet fera escale pour le Tour du Nouveau Monde, deuxième circumnavigation du GRAND HUIT après le Tour du monde à l’envers en solitaire en multicoque. Ce projet unique à dimension internationale environnementale, sociétale et pédagogique est l’un des plus ambitieux jamais réalisés à la voile.

Les succès de Philippe Monnet, unanimement reconnu pour ses performances et ses records depuis plus de vingt ans sont un gage de réussite.

Monaco est une étape, très importante pour LE GRAND HUIT, le départ du Tour du Nouveau Monde partira de Monaco, fin 2012.

Philippe Monnet, l’ange blond des océans

Portrait qui résume bien mon pote Phiphi
Le doigt sur l’imposante mappemonde, qu’il va parcourir. Photo Marc Mehran
C’est vrai qu’il a la gueule de l’emploi, Philippe Monnet. Bernard Spindler, président du Monaco press club, le lui a gentiment rappelé hier matin. Le navigateur, celui que Bruno Peyron qualifiait de « Rambo des mers », pour sa faculté à repousser les limites, était l’invité du « Press club », au sein du prestigieux Yacht club de Monaco (1).

Une bonne gueule de marin, il faut le reconnaître. Une tignasse de cheveux blonds et fins aussi désordonnée qu’une mer croisée dans le golfe de Gascogne. Des yeux bleus et rieurs éclairant un visage savamment buriné par les années, les embruns. Philippe Monnet est comme chez lui à Monaco. Dans ce yacht club où il a toujours réussi à trouver des appuis, une écoute, des financements parfois. Amarré juste devant les baies vitrées du club, l’ex « UUnet », le bateau avec lequel il a battu en 1994 le record du tour du monde en solitaire d’est en ouest, sans escale ni assistance, semble à son aise. Débarrassé de tous attributs publicitaires, le 60 pieds open se joue la joue anonyme, sous son nom de baptême de Gonnagitcha II. Seuls quelques avertis repèrent sur le quai le voilier qui a permis d’écrire une page de l’histoire de la navigation.

Face aux journalistes, Philippe Monnet a pu dérouler hier ses souvenirs de baroudeur. Et pas que des mers. Car l’homme est exceptionnel. Un sportif complet, jugez en plutôt : skieur acrobatique ; cavalier émérite ; excellent nageur, capable de plonger de 33 mètres de haut ; vainqueur du Paris Dakar et du rallye de l’Atlas avec Jean-Louis Shlesser. Et surtout une bonne tête de pioche. « Une barre en acier dans la tête, avec une résistance physique et mentale hors du commun », s’amusait Philippe de Kersauson en évoquant Monnet.

« ça canardait, un coup un ouragan, un coup un cyclone »

Des qualités indispensables pour réussir son record de janvier 2000. Doigt sur l’imposante mappemonde du yacht club, Philippe Monnet a retracé quelques-uns des grands moments de son record taillé au travers des océans. « Aller où les autres n’étaient pas allés depuis longtemps » : c’était sa motivation première confie-t-il. « Le problème, c’est que j’y suis allé l’année où ça canardait niveau météo. Un coup un ouragan, un coup un cyclone, sans discontinuer. Des vents à 50, 60, 80 noeuds. Dans ces cas-là, ça ne sert à rien de savoir faire du bateau. Il faut avoir de la chance. Tu es entouré par les glaces, la première terre habitée est à 3 000 kilomètres, et encore… par des phoques et des ours ! »

Philippe Monnet est un bon narrateur. Indispensable qualité appréciée des sponsors, qui l’aide dans sa reconversion actuelle. L’homme n’a pas abandonné toute idée d’exploit. Il aimerait repartir à l’assaut des vents et des courants, pour un tour du monde, mais sur un multicoque cette fois. Insensé ? Pas pour ce digne héritier de Moitessier. Aujourd’hui, il gère avec Xavier David une société, « Posseidon », basée à Monaco. Fait dans le « brokerage » de yachts anciens, mais aussi de bateaux à moteur (!), donne des conférences ici et là. Mais, dans l’oeil, le large est là, prêt à l’emporter. Antoine de Saint-Exupéry avait une belle phrase, qui résume peut-être son parcours : « Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. »

Hé, les mômes, le rêve est à vous et gratuit, profitez-en… on se bat pour vous … Phiphi et dédé


Première Opération réussie du Grand Huit à Cannes

Bonjour M’sieurs-Dames,

Je vous présente en exclusivité l’événement que je viens de finaliser pour Philippe Monnet à Cannes le 7 septembre.

Sur mon initiative, Philippe était l’invité d’Honneur du Festival de la Plaisance à Cannes. J’ai profité de cette opportunité pour inviter une quarantaine d’enfants de 5 à 17 ans de trois MJC de Cannes, La Bocca, Mandelieu ainsi que des jeunes du Cannet et de l’école de voile du Yacht Club de Cannes et de Cannes Jeunesse à embarquer sur le bateau de Philippe avec lequel il a réalisé le record du Tour du Monde à l’envers.

Tous ces jeunes ont assisté à la Première Conférence de Presse du Grand Huit que j’ai organisé au Yacht club de Cannes, Il fallait voir leur regards émerveillés quand Philippe leur raconta son parcours et son nouveau projet  » Le Grand Huit  »

J’ai annoncé une grande Première : Un PC – Course géré par des enfants pendant tout le périple ( 4 ans ) Cannes sera la ville pionnière de cette idée, nous la proposerons à des jeunes de Monaco au mois d’octobre pendant le Sportel et dans les 15 pays ou Philippe fera escale.

Grâce à la SNSM ( Les sauveteurs en Mer) la sécurité des enfants était assurée pendant les trois heures qu’ils ont passés en mer dans la Baie de Cannes.

Les médias ont répondu présent grâce au travail acharné de Sylvie Fourcade  (Responsable du Press- Office du Grand Huit)

Article Nice Matin

Je compte sur vous pour parler du Grand Huit à vos amis

Philippe et dédé sur le bateau du record du Tour du Monde à l’envers en solitaire en 2000

Mon ami, Jacques Séguéla, mon mentor * a trouvé un nouveau titre aux 8 records de Philippe Monnet  » Le Tour du Nouveau Monde « 

* par assimilation, un mentor est un conseiller auquel on fait entière confiance.

LE GRAND HUIT. Un Défi Français

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Il y a un mois, mon amie Sylvie Fourcade, http://www.what-s-next.com m’a proposé de collaborer sur un projet grandiose, LE GRAND HUIT de Philippe Monnet, le navigateur aux nombreux exploits à skis, à cheval, en rallyes-raids et surtout à la voile sur tous les océans de la planète.

Ce projet unique à dimension universelle est l’un des plus ambitieux jamais réalisés à la voile. Les succès de Philippe Monnet sont un gage de réussite.
En 2000, Philippe Monnet est le Premier homme à réaliser le tour du monde à l’envers en monocoque par le passage du Sud de l’Antarctique. Il établit le record à 151 jours, 19 heures et 54 minutes.
Il est le premier et le seul navigateur à être descendu en course jusqu’à 66,5 degrés sud, au niveau du Cercle Polaire.
Totalement fasciné, je donnais immédiatement mon accord devenant Chargé du
Développement avec comme mission, la recherche de partenaires (et non pas de sponsors), de parrains prestigieux, de Fondations et de mécènes.
J’ai construit une stratégie avec la création d’ un Club des Partenaires qui accompagnera cette grande aventure en apportant leurs technologies, la communication et leurs services au périple de Philippe :
Informatique, Banques de données, Télécommunications, Assurances, Transports, Communication, Finances, Hôtels, Environnement, etc. mettront leur savoir-faire, leur expérience au service du bateau de Philippe, un laboratoire et une vitrine pour leurs enseignes.
Si vous voulez devenir un soutien à cet exploit humain plus que sportif, communiquez cette information à vos contacts professionnels et amicaux.
C’est avant tout un extraordinaire défi français : la France et les Français doivent participer à cet événement unique et exceptionnel en soutenant haut et fort  » LE GRAND HUIT  » dans le sillage des précurseurs, des grands découvreurs et explorateurs  comme Magelan, Colomb et Vasco de Gama, etc.
Nous ne manquerons pas d’associer la jeunesse à travers l’Unesco, l’Education Nationale… afin de leur donner du rêve pour atteindre leurs objectifs et participer à cette grande aventure en soutenant Philippe à travers le monde.
 » Faire que le rêve dévore ta vie, afin que la vie ne dévore pas ton rêve » 
Antoine de Saint-Exupéry.

Philippe Monnet, l’homme des Mers.

Dans ce monde de bruts, heureusement, il y a des vrais mecs, des gadjos, mon pote, Philippe Monnet en fait parti.

Venez avec moi le rejoindre dans son nouveau défi  » LE GRAND HUIT  » à ses côtés, devenons ses équipiers en étant courageux et aventuriers. Sortez vos carnets d’adresses endormis, pour suivre sa nouvelle navigation des Temps Modernes pour porter votre vision du Monde. Vous en serez fiers et vous pourrez le raconter à vos mômes.

LienLe-Grand-Huit-Philippe-Monnet

Un coup de fil pour un coup de pouce

UN COUP DE FIL POUR UN COUP DE POUCE

d’après une idée originale de André Cardinali
Je multiplie les actions depuis plus de vingt ans pour encourager les jeunes talents. Mon objectif, servir d’interface entre des jeunes passionnés qui ont une idée, un projet, et les personnes qui pourraient les aider.

Un coup de fil pour un coup de pouce

« Dernièrement, Cédric, un jeune qui venait de créer une boîte de courses est venu me voir. Il avait une telle énergie, c’était fantastique ! J’ai appelé deux trois contacts, en unejournée, il avait ses premiers clients. »

« Une jeune femme, Karine remplie de volonté représente en France la maison familiale en Espagne de fabrication artisanale de charcuterie Pata Negra, un must. Elle a fait le choix que ses produits soient sur les tables de lieux prestigieux à Paris : L’Elysée, le Ministère des Affaires Etrangères, l’Assemblée Nationale, Air France, les hôtels Ritz, Crillon et dans les restaurants de Joël Robuchon, Alain Ducasse, les Costes, etc. Elle souhaitait être présente aux Galeries Lafayette ; ni une ni deux, j’envoyais un mail au Directeur Commercial qui connaît ma passion, Karine a eu RDV avec les deux Directeurs de l’alimentaire, sans mon intervention, elle aurait dû attendre plusieurs mois et peut-être une fin de non-recevoir… »

«  Un autre exemple : un jeune réalisateur, Julien Colonna me présenta son premier court-métrage : «CNC ». Etant Vice-Président du Festival de cinéma urbain « Les pépites du cinéma », j’ai programmé son film. Grâce au Festival, plusieurs producteurs l’ont contactés, il prépare actuellement son premier long-métrage. »

« Et aussi, Alexandra, auteur et metteur en scène de théâtre. Ayant vécu des années en Italie, elle parle et écrit l’italien couramment. Pour des raisons alimentaires et aussi par amour pour la langue italienne, elle cherchait à faire des traductions. Le lendemain de notre première rencontre, j’avisais le Premier Secrétaire de l’Ambassade d’Italie, un ami et un des plus grands cabinets de traduction à Paris, le Cabinet Kantor. Une semaine après, Mr Kantor qui est mon voisin, lui proposait une traduction importante, ma mission était accomplie. »

« J‘ai eu beaucoup de chance  lorsque j’étais jeune», « en rencontrant les bonnes personnes au bon moment, surtout, des gens généreux qui m’ont porté, poussé, façonné, encouragé comme mon pygmalion Jean-Jacques Servan-Schreiber pendant vingt ans. C’est mon devoir de ne pas oublier et de passer le relais.»

J‘ai donc eu l’idée de créer un réseau novateur sous le slogan « Un coup de fil pour uncoup de pouce ». Le principe est simple : il suffit de me contacter pour me donner vos coordonnées en m’indiquant vos principaux réseaux et domaines de compétences. De mon côté, je me charge de la communication pour toucher les jeunes.

« Vous imaginez le bonheur pour un jeune qui démarre, de savoir qu’il n’est pas tout seul, qu’un inconnu est prêt à lui donner un coup de main s’il est vraiment motivé ? ».

Pour indication, voici un projet en cours :Festival 7 Dép’Arts, un nouveau révélateur de talents.

En créant un festival de films de jeunes talents d’Ile de France, le Festival 7 Dép’Arts. Avec comme Mot d’ordre : « Le cinéma à la portée de tous, pour découvrir les jeunes talents de demain et leur donner la possibilité de découvrir les métiers du cinéma de A à Z.»

Ce nouveau festival, va aider des jeunes à réaliser leur premier court métrage, les présenter au Festival de Cannes, puis doter le gagnant d’une aide et d’un

accompagnement à la réalisation de son premier long métrage.

Ambitieux ? Audacieux ? OUI, c’est Jamais trop !!! Ce n’est pas mon premier gros coup, j’ai notamment créé et organisé le 1er Défilé Européen de Mode « CumulusFashion Tour » au Carrousel du Louvre, à la Triennale di Milano, au London College of Fashion avec 42 stylistes de 20 pays européens. Le but était de les faire découvrir par les Grandes Maisons de Couture, les médias et les investisseurs. Pari osé et gagné.

Comment aider ?

être prêt à conseiller un jeune porteur de projet et à lui donner un coup de pouce

donner ses coordonnées et son domaine de compétence

participer à la communication du projet

apporter un soutien financier ou réseau à l’opération

Pour plus d’informations :

Me contacter : André Cardinali par mail : dcardinali@hotmail.comou

sur mon portable : 06 20 51 71 63