Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Charles Aznavour, un grand Monsieur !

Salut M’ssieurs-Dames,

J’ai rencontré Charles Aznavour sur le tournage du film «Ennemis  Publics »  où il tenait le rôle d’un vieil arabe. Sur le tournage, Charles a montré son respect  envers les réalisateurs Karim Abbou et Kader Ayd et toute l’équipe du  film, toujours à l’heure, toujours disponible, toujours souriant, toujours à l’écoute,  toujours prêt, Toujours ce pourrait être le début d’une chanson pour Charles. Cyrielle Clair, Dolorès Chaplin, Richard Bohringer, Philippe Nahon, Armand Assente avaient répondu présent pour accompagner ce film.

Pour la promotion du film  » Ennemis Publics » dont j’étais chargé du développement, je lui ai demandé si je pouvais l’interviewer. Tout de suite, il m’a dit: « quand vous voulez à mon bureau ». J’organisai aussitôt ce grand rendez-vous avec cameraman, photographe, maquilleuse et ma pomme. Je n’oublierai jamais cet échange et cette complicité entre nous. Parlant de la banlieue, de la langue française et de nos origines, etc.. L’interview exclusive que vous allez découvrir est un message d’un dernier Grand…

https://www.youtube.com/watch?v=FhuxwuziSrI&feature=youtu.be

Charles Aznavour, c’était la France internationaliste, terre d’accueil, qui sait enseigner aux enfants de la République les valeurs fondamentales, mais aussi le charme, le romantisme sexy et une sorte de légèreté en constant équilibre entre le Nord introverti et le Sud extravagant. Charles Aznavour fut d’ailleurs l’idole d’une nouvelle génération issue de l’immigration.

A la fin de cette séance, je lui ai proposé de l’inviter au Festival de Cannes pour présenter la bande-annonce du film. Encore une fois, il me donna son accord et me glissa qu’il allait fêter ses 81 ans ce jour-là. Ce n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd ni d’un muet !  J’intervins auprès de Bernard Brochand, Maire de Cannes, pour savoir s’il  accepterait de rendre hommage à Charles, en lui remettant les clés de la ville. Monsieur Brochand fit mieux, il lui remit la Palme d’Or de la Ville et le nomma Citoyen d’Honneur !

Bernard Brochand me proposa d’organiser une grande fête à la Villa Domergue, lieu de réception prestigieux de la Ville de Cannes. J’en profitais pour inviter les médias, le CNC, le milieu du cinéma présent au Festival, les acteurs, les sponsors, les notables de la Ville et la Communauté arménienne très représentée à Cannes.

Charles était enchanté et me remercia chaleureusement. Grâce à cette belle fête, j’ai retrouvé des cousins et amis arméniens de sa jeunesse. Il était très troublé et ému. J’avais compris ce jour-là la fraternité qui liait les Arméniens.

Mais j’avais encore des surprises pour Charles, afin de clôturer son anniversaire en fanfare. J’ai sollicité Monsieur Gilles Jacob, Président du Festival de Cannes, pour la Montée des Marches avec Charles et toute l’équipe du film. M. Jacob m’autorisa même à venir en Cadillac (mon partenaire), en bas des Marches, alors que Renault était le Partenaire Officiel du Festival. Le service communication de Renault était furieux. Mais ils avaient simplement oublié que Cadillac et Corvette étaient les voitures du film. J’ai osé et j’ai gagné…

3 et deux, ça fait 5

 Ce n’était pas fini !  J’ai demandé à Michel Denisot, s’il voulait bien recevoir en « Guest » Charles et les deux réalisateurs, pour parler du film en direct dans « Le Grand Journal ». J’organisai une surprise pour Charles, faire chanter «La bohème » en rap par les rappeurs de Barbès, la « Scred Connexion». Charles versa une larme… J’étais aussi heureux de voir les fruits de mon travail pour la promo de la bande-annonce du film «Ennemis Publics». Mai 2005.

Lettre Scred Connexion

Merci Monsieur Aznavour, chapeau bas et haut. J’aime votre fils Mischa mon ami et toujours à mes côtés quand il le faut. Mischa je t’embrasse.

Le film pour des raisons raciales et antisémites entre le producteur juif et les réalisateurs rebeux n’a pas vu le jour !!! Quel gâchis.

Depuis, ce jour-là, je ne ferais plus rien pour les rebeux. D’ailleurs, mon amie Aïcha Belaïdi avec qui nous collaborions ensemble au festival du cinéma urbain  » Les pépites du cinéma » m’avait dit  » dédé laisse tomber, ils sont trop cons «  . Aïcha est décédée , elle me manque beaucoup, elle a tant travaillé pour faire briller la banlieue, qu’elle en ai morte!! C’était la soeur de Yasmina Benguigui.

Lettre Aïcha-Belaïdi

Salut l’artiste !

7 réponses à “Charles Aznavour, un grand Monsieur !

  1. Alexandra Dadier 1 octobre 2018 à 15 h 16 min

    ❤️🌹🙏

    Envoyé de mon iPhone, Alexandra.

  2. Audbourg Antoine 2 octobre 2018 à 8 h 35 min

    Bravo Mon DD, bel hommage
    Antoine qui pense bien souvent à Toi.

  3. Dédé de Montreuil 2 octobre 2018 à 13 h 13 min

    André,

    Oui, j’ai lu ton papier sur ton blog hier dans le train..!!

    Oui il semblerait que c’était un grand homme (petit par la taille qu’il évoque à plusieurs reprises lui même….)

    Ce que je retiens c’est qu’il avait l’air éternellement ouvert d’esprit, tolérant sans stigmatiser quiconque..

    On boira un verre à son souvenir dans la semaine…

    Tu vas aux obsèques ?

    Bisous – Sophie

  4. Dédé de Montreuil 2 octobre 2018 à 13 h 14 min

    Je suis triste aussi cher Dédé.
    Cependant je suis persuadée qu’il virevolte dans les ✨étoiles ✨et cela soulage mon chagrin…
    Jean Pierre se joint à moi pour t’embrasser chaleureusement.
    Grâce de Capitani

  5. Dédé de Montreuil 2 octobre 2018 à 13 h 15 min

    Oui mon cher Dédé,
    Moi aussi je suis triste…
    La dernière fois que je l’ai entendu chanter c’était au palais des sports
    Et puis, n’est-ce pas sur ce film « ennemis publiques » que nous nous sommes rencontrés ?
    Je t’embrasse,
    Cyrielle Clair

  6. Dédé de Montreuil 2 octobre 2018 à 13 h 16 min

    On est tous tristes mon Dédé….André Bercoff

  7. Dédé de Montreuil 2 octobre 2018 à 13 h 18 min

    Hello my Dédé,

    Je suis également bien triste du départ de cet immense artiste, je l’adorais et le pensais, comme beaucoup, éternel.
    Il le sera à travers ses chansons. Tu as eu beaucoup de chance de le connaître et de l’apprécier.
    Juliane Delsol

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :