Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Le Prix Alphonse Allais 2016 remis à Charlotte Rampling

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Charlotte Rampling a reçu la comète de Allais au théâtre des Deux Anes, intronisée par Alain Casabona, Grand Chancelier, Jacques Mailhot, Camerdingue de l’Académie Alphonse Allais et Francis Perrin, Garde du Sceau et détenteur de la comète de Allais. Jean-Pierre Mocky, précédent lauréat, a remis, le trophée spécialement conçu pour l’académie par Jean-François Guyot ( La Forge du Héron ) devant une salle comble.

photo-remise

De gauche à droite : Francis Perrin, Jean-Pierre Mocky, Charlotte Rampling, Alain Casabona, Jacques Mailhot, Irène Jacob, André Cardinali.

On ne présente plus Charlotte Rampling. Toutefois, il n’est pas inintéressant de savoir que l’impétrante, qui se définit comme  » acteur britannique d’expression anglaise et française », elle parle un français impeccable – a été élevée en France à l’âge de huit ans; ce qui peut expliquer sa collaboration ultérieure avec de nombreux réalisateurs français tels que François Ozon, Michel Blanc, Mathieu Kassowitz ou encore Yves Boisset.

Inconditionnelle d’Alphonse Allais, Charlotte Rampling nous réserva quelques surprises.

Parmi les pensées et aphorismes préférés de notre actrice métissée anglo-saxon, relevons ceux qu’elle nous a livrée à l’emporte-pièce :

  • Shakespeare n’a jamais existé. Toutes ses pièces ont été écrites par un inconnu qui porte le même nom que lui.
  • Shakespeare, quel horrible nom: ça sonne comme un auvergnat en train de perdre la vie.
  • Je lâcherai tout, même la proie, pour Londres.

Pour terminer, Charlotte Rampling nous régala avec la lecture, en duo avec Irène Jacob, de quelques textes d’Alphy.

img_6440

Cet événement culturel a été mis en place par mon ami Alain Casabona. Merci Alain.

img_6419

Alain Casabona, Président de l’Académie Alphonse Allais.

Parmi les nombreuses réactions et articles relatifs à cet événement, citons le délicieux billet publié par Bertrand de Saint Vincent dans le Figaro du samedi 7 janvier.

Lien : Article Le Figaro

Lien : Paris-Match parismatchrampling

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :