Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Alain Rey, Le petit Robert

Bonjour M’ssieurs – Dames,

Alain Rey a été intronisé  le lundi 20 janvier par Alain Casabona, Grand chancelier à l’Académie Alphonse Allais.

téléchargement

En deux mots … on peut tout dire ! Adepte de la concision…Paul Eluard.

Alain Rey est un linguiste et lexicographe, rédacteur en chef des publications des Editions Le Robert. Il est un observateur de l’évolution de la langue française. Il incarne une langue française en perpétuelle évolution ( à la différence de Madame Hélène Carrrère d’Encausse, mèrepétuelle de l’Académie française ) n’hésitant pas à inclure dans ses dictionnaires du verlan ou des régionalismes.

 Je dédie cette citation au Maître des mots : 

Alphone-ALLAIS-Alain-REY

Il nous faut peu de mots pour exprimer l’essentiel. Paul Eluard

Mon ami Joël Martin ( La Comtesse de l’Album du Canard Enchainé ) lui a concocté quelques contrepèteries :

Alain Rey a l’airain : un laid râle (Un râlait)… Ah, les reins !

Ne pas confondre Allais pinté et Alain pété.

Alain a toujours aimé l’essai, Allais a toujours aimé les seins.

Alain ne s’est pas retrouvé député, Allais ne s’est pas retrouvé des putains.

Alain se rendait-il au caté ? Allais se rendait-il aux catins ?

Alain est-il coquet ? Allais est-il coquin ? (Le coquet pinte, le coquin pète)

Là où le père parle de robinets, le Robert parle de Pinay.

Ne pas confondre Robur le Conquérant avec Robert le concurrent.

Ne pas confondre Le beau-père parle de marine et Le Robert parle de ma p…

Ne pas confondre Deux robots chers et Deux roberts chauds.

Une petite en rabe :

Ne pas confondre La fonction du dictionnaire et L’addiction du fonctionnaire.

Voici une idée, que j’ai retrouvée dans mon tiroir à idées …

Organiser une Exposition éphémère  » Le voyage des Mots  » sous la Présidence de quatre moqueurs : Serge Moati, Jean-Pierre Mocky, Yann Moix et François Morel. A l’occasion du cinquentenaire de la parution «  Les Mots «  de Jean-Paul Sartre. Gallimard 1964.

imgres

Sous la présidence d’honneur de M.Alain Rey pour son dernier livre «Le voyage des mots» de l’Orient arabe et persan vers la langue française. Editions Guy Tredaniel. 2013.

« Un immense voyage de mots et d’idées a conduit les civilisation arabe, persane et turque à enrichir notre pensée et nos imaginaires. Héritiers de cet impressionnant transfert, les mots de notre langue sont secrètement nourris par leur origine orientale » – Alain Rey

Couverture Le voyage des mots - Alain Rey - Guy Trédaniel Editeur

  • Les invités seraient invités à choisir leur mot préféré et ceux d’autres auteurs connus accrochés aux murs ( les mots, pas les auteurs !!! ) en les dégustant avec une partie salée et une partie sucrée.  Une saveur des mots.

  • Mots fléchés, Mots d’Amour, Mosaïques, Maux de tête, Mots d’esprit, Mot con posé … Jeu de mots, seront les bienvenus sans oublier les gros mots ! 

  • à l’entracte, dégustation d’ exquis Mots…avec les glaces Motta. 

En fait les mots agglutinés sont le seul fruit de l’imagination et

ne sont pas dans les dictionnaires.

Anticonstitutionnellement n’est pas (plus) le mot le plus long

de notre chère langue, ce serait :

 HEXAKOSIOIHEXEKONTAHEXAPHOBIE

qui signifie la phobie du nombre 666….

SMILES est le mot le plus long dans le dictionnaire anglais, car il y a un mille entre les deux S

Je me demande si je ne suis pas en train de jouer avec les mots. Et si les mots étaient faits pour ça ? Boris Vian

 

 

 

Publicités

2 réponses à “Alain Rey, Le petit Robert

  1. Joël Martin 24 janvier 2014 à 12 h 22 min

    Merci Dédé de m’avoir cité et surtout bravo pour ton blog.
    Bravo encore plus d’avoir accueilli ce prince des mots (et non ce pro des minces) Alain Rey.
    Dommage que Raymond Devos nous ait quittés.
    « Rêvons de mots sensés, Raymond Devos en sait… »

  2. Marie-Laure Solanet 3 février 2014 à 11 h 39 min

    Pour alimenter tes idées toujours merveilleuses, voici un petit cadeau. écrit par Marcel Duchamp !

    « Nus vites, c’est très simple, évidemment, c’est un plaisir justement, à jouer avec les mots. Quoique…Vous savez ce que j’en pense des mots. Mais dès que vous y ajoutez de la poésie ou, du moins, que vous transformez le mot de communication en mot poétique, alors j’accepte. Parce que le mot devient comme une autre couleur, si vous voulez, et non comme une communication. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :