Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Commarque, la forteresse oubliée

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Voici le premier billet de la rentrée pour vous faire partager un grand moment d’histoire.

Quand un ami vous appelle pour vous présenter quelqu’un ou un lieu, n’hésitez surtout pas ! souvent on passe à côté de bonnes rencontres avec des hommes et femmes passionnés.

C’est ce qui s’est passé avec mon ami Bernard Armagnac quand il m’a invité au château de Commarque pour rencontrer le Comte Hubert de Commarque.

Le château de Comarques

Le Château de Commarque couvre 15000 ans d’Histoire de l’Homme au cœur du Périgord Noir, de la préhistoire au moyen-âge

Au 12e siècle, la famille de Commarque construit une forteresse destinée à défendre un passage entre Montignac et Sarlat, près d’une source abondante. Au retour des croisades, elle doit cohabiter avec une branche cadette des Beynac qui a acquis le château. Le château sera une coseigneurie de six famille !

Au 17e siècle, celui-ci est abandonné à cause de sa vétusté. 
Depuis 1968, Hubert de Commarque, descendant des premiers propriétaires, redonne vie à ce lieu en entreprenant le sauvetage de ce vaisseau de l’histoire enfoui sous 400 ans d’oubli.

En 1972, il rachète ce berceau de famille et mène obstinément avec l’aide de l’administration des Monuments Historiques des travaux de consolidation et de restauration qui ont permis de sauver une grande partie des murs en élévation, en particulier grâce à des reprises de brèches et de béances sur le château proprement dit, qui était en grand danger d’écroulement. ​

Quand il arrivera sur le site, seuls le donjon et la chapelle Saint-Jean émergeaient de la colline envahie par les arbres et la végétation pendant trois siècles. C’est donc au fil des ans qu’il a dégagé l’ensemble du site visible actuellement et le travail n’est pas terminé ! 

Commarque 1

Le Comte ne cache pas son plaisir lorsqu’il retire des tapis de mousse d’un seul tenant et voit apparaître dessous un mur intact, un blason de carrier sur une falaise travaillée, un emplacement de poutre, un larmier de toit. Cet hiver, il a ressuscité des dizaines de mètres de falaise dans la vallée, en direction des sculptures préhistoriques de Cap-Blanc. 

Parallèlement il conduit un programme de fouilles archéologiques faisant appel à de nombreuses disciplines, qui vient enrichir continûment la connaissance sur la vie et l’organisation d’un Castrum au cours du Moyen-Age. 

Signalons que Commarque, avant d’être un castrum ou même un village troglodytique, a abrité des populations préhistoriques qui disposaient d’une source d’eau toute proche et dont des peintures rupestres de bouquetins datant du Magdalénien attestent la présence de 150 gravures dans une petite grotte préhistorique dans la falaise (elle ne se visite pas, car trop étroite). Parmi les dizaines de figures de l’époque Magdalénienne (15 000 ans avant J.C.), représentées dans cette grotte, l’une d’elles est considérée comme une des plus belles représentations de l’art pariétal, à savoir un cheval grandeur nature en bas-relief dont la tête en particulier, souvent représentée, est d’un réalisme saisissant.

téléchargement

S’il est un site qui inspire des superlatifs tels que « magique », « mystérieux », « envoûtant », c’est bien Commarque.

Hubert de Commarque commence à voir le bout de ce travail titanesque effectué ces dernières années : « Avec la restauration des corps de logis, on pourra organiser des séminaires, des expositions, des banquets et Commarque sera assuré d’une pérennité. »

Pour le soutenir, un programme européen est en train de se mettre en place avec une équipe pluridisciplinaire de préhistoriens, médiévistes, topographes, géologues, sédimentologues, etc. Objectif : continuer de fouiller, sonder, répertorier le site et réaliser des images 3D de ce lieu magique.

Après avoir visité et écouté cet homme passionné , je peux remercier mon ami Bernard de m’avoir permis de vivre un grand moment.

Si vous vous promenez dans le coin, allez découvrir cet endroit magique avec la chance de rencontrer Le Comte Hubert de Commarque, une pelle ou un marteau à la main.

http://www.commarque.com/

Voici deux autres demeures de Christine et Hubert de Commarque, ils vous accueilleront avec plaisir.

http://www.demeures-de-commarque.com/

chateau_de_la_bourgonie

 

Copie de chateau_de_la_poujade

 

 

 

 

Publicités

4 réponses à “Commarque, la forteresse oubliée

  1. CLAUDIE 4 septembre 2013 à 15 h 51 min

    MERCI DÉDÉ POUR CETTE BELLE DÉCOUVERTE. HEUREUSEMENT QU’IL EXISTE ENCORE DES HOMMES COMME HUBERT DE COMMARQUE DANS CE MONDE DE BRUTES ET DE FRIC.
    BISES
    CLAUDIE

  2. Irène Müller 18 septembre 2013 à 14 h 25 min

    Merci André pour ce bel article. Cet endroit est d’une grande beauté.
    Ton article donne envie de découvrir cette forteresse oubliée.
    Amitiés,
    Irène

  3. Pingback: Mon homonyme au Brésil | Le blog de Dédé de Montreuil

  4. gilcoy 25 février 2015 à 10 h 53 min

    Bonjour
    je viens de regarder un petit documentaire sur la chaîne Voyage.
    Passionnante l’histoire de ce château !
    Magnifique endroit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :