Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Allumez le Pho…

Bonjour M’ssieurs, Dames,  en vietnamien Xin chào, nữ

Mon beau-père Tin étant vietnamien, j’ai envie de vous faire déguster et apprécier, le Phở  (prononcé presque comme « feu ») le plat national vietnamien par lequel débute toute journée et qui peut se consommer à tout moment de la journée.

La base est faite de nouilles de riz dans un bouillon de bœuf avec de l’anis étoilé, des bâtonnets de cannelle, du gingembre et de l’oignon grillé, de la cardamome brune. On y ajoute de la viande de bœuf coupée en fines tranches : plat de côtes, macreuse, poitrine, flanchet, rumsteck cru en fine tranches qui cuiront dans le bouillon, boulettes de bœuf et tripes. On assaisonne le phở à la dernière minute de jus de citron, de feuilles de basilic thaï, de coriandre, de ciboulette asiatique, de coriandre longue et de rondelles de piment oiseau. Un bol d’oignons au vinaigre est laissé à disposition pour accompagner le phở.

La cuisson du bouillon prend quelques heures. Le bouillon doit être impérativement dégraissé. Au Viêt Nam, on trouve facilement des vendeurs de phở à tous les coins de rue et cela dès l’aube.

La recette du Pho de Tin 

P1060967

Phở ou soupe au boeuf et aux pâtes de riz

 

Recette pour 4 personnes

un morceau de 2-3 cm de gingembre

1 petit oignon

50 gr de pâtes de riz

1 kg de jarret ou de poitrine de boeuf

1 cuillère à soupe de sel

2 l d’eau

1 sachet aromatique comprenant 5 clous de girofle, 3 grains d’anis étoilé et 10 graines de coriandre

100 gr de filet de boeuf, en tranches très fine

Pour servir :

2 cuillères à soupe de ciboules, hachées quelques feuilles de coriandre fraîche, hachées

4 – 6 cuillères à café de nuoc – mâm

Maintenant, vous êtes prêt à devenir un grand chef vietnamien, c’est facile et vos amis vous en parleront longtemps.

Faites griller le gingembre sous un gril 15 minutes environ, ou jusqu’à ce que l’écorce noircisse. Laissez refroidir et grattez l’écorce. Râpez la chair et réservez-la.

Préparez l’oignon non épluché de la façon. Pelez-le lorsqu’il a refroidi et hachez la chair.

Portez une grande casserole d’eau à ébullition et faites cuire les pâtes 3 – 5 minutes, jusqu’à ce quelles soient tendres. Egouttez dans un chinois, rincez à l’eau froide.

Laissez les pâtes dans le chinois.

Placez le boeuf et le sel dans une casserole et couvrez d’eau. Portez à ébullition et laissez cuire 2 minutes à feu vif, puis égouttez. Rincez bien à l’eau froide et mettez le boeuf dans une casserole propre; ajoutez 2 litres d’eau et faites bouillir. baissez le feu et laissez mijoter 1 1/2 heure à découvert, jusqu’à ce que le liquide réduise d’un tiers. Ajouter les aromates, l’oignon et le gingembre, laissez mijoter 1 heure de plus, puis passez le bouillon.

Pour servir, réchauffez les pâtes avec de l’eau bouillante. Répartissez-les dans quatre bols et recouvrez d’une tranche de filet de boeuf. Couvrez de bouillon chaud, saupoudrez de ciboule et de coriandre et servez aussitôt avec un bol de nuoc-mâm. Pour en atténuer la saveur, ajoutez un peu de jus de citron et le tour est joué.

Bon appétit !

Lors de mon séjour au Viêt Nam, je passais des moments de bonheur assis sur des tabourets en plastique de toutes les couleurs en compagnie de la population des quartiers à déguster du Phở , des nems , du canard laqué aux épices, et des os à moelle ( la gourmandise des vietnamiens ) à mourir … tous les plats étaient excellent et simple.

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Petit- déjeuner à l’aube dans un rade à Hué avec un Pho d’enfer… 

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Alcool-maison bu à la pipe d’osier, de la pépite….

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Ma petite protégée a Hô-Chi – Minh-Ville ( l’ancienne Saïgon ) qui nous fournissait tous les jours un breuvage à la noix de coco… un rêve

Les vietnamiens m’ont surnommé didi

Vietnam, mon pays de coeur…Đất nước Việt Nam trái tim tôi

Si vous le désirez, la prochaine fois, je vous concocterai une recette italienne de la meilleure région gastronomique : L’émilie- Romagne. Mon origine.

Publicités

5 réponses à “Allumez le Pho…

  1. thaingbando 9 décembre 2012 à 19 h 29 min

    Ça a l’air bon la recette de ton Ami :-) On va l’essayer… Amitiés.

    Jesus Vazquez

    CP 41 Place de la Gare 10 1001 Lausanne

    office +41 21 320 45 41 mobile +41 79 889 64 73

  2. labasoche 9 décembre 2012 à 23 h 10 min

    Mon cher Dédé, j’ai beaucoup apprécié la recette de phô que j’ai eu l’occasion de déguster à l’occasion de mes voyages au Vietnam mais aussi à Paris. J’ai beaucoup aimé les photos pour illustrer le billet. Ici à Vitoria l’eau de coco est délicieuse. Il y a aussi de très bons restaurants japonais, une cuisine que je connais particulièrement bien, grâce aux origines nikkei de mon épouse brésilienne. Peut-être aurons-nous le plaisir de votre visite et de vous accueillir ici dans notre belle ville capixaba ? Amicalement.

  3. Dominique SURRE 10 décembre 2012 à 6 h 13 min

    Tu es vraiment incroyable, Dédé !!!

    Bravo et merci,

    Dom

  4. moulinpintot 10 décembre 2012 à 10 h 20 min

    Le goût, rien que le goût…c’est dédé…!!

  5. Irène Müller 9 janvier 2013 à 15 h 31 min

    Merci merci, André.
    Je suis déjà une adèpte du Pho mais avec ta recette tu m’as donné envie de le préparer moi-même. J’adore ce plat!
    Amicalement,
    Irène

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :