Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

dédé dans Clés

Bonjour mes amis,

Voici mon portrait dans le magazine Clés du mois d’octobre dans la rubrique  » Défricheurs du XXIème siècle  »  ( page 23 ) http://www.cles.com/flipbook

« J‘ai eu beaucoup de chance  lorsque j’étais jeune, sortant de la banlieue », « en rencontrant les bonnes personnes au bon moment, surtout, des gens généreux et responsables qui m’ont porté, poussé, façonné, encouragé comme mon pygmalion Jean-Jacques Servan-Schreiber pendant vingt ans. 

C’est mon devoir de ne pas oublier et de passer le relais.». 

C’est pour cela, qu’à mon tour depuis vingt ans, j’apporte mon expérience aux jeunes talents de demain. C’est ma passion, voir même du civisme.

Voici un exemple concret : j’ai créé et organisé le 1er défile européen de mode “ Cumulus Fashion Tour” à Paris, Milan et Londres avec la participation de 54 stylistes du réseau Cumulus venant de 20 pays européens.

Podium du défilé Cumulus Fashion Tour à Londres en 2003

Ce défilé est avant tout, un message d’espoir pour la jeunesse afin de les faire découvrir auprès des professionnels.

Le Général George Patton citait “ Rien n’est imposible à condition d’utiliser l’audace ” je rajouterai  » et la passion  »

Ecoutez le jingle de Cumulus Fashion Tour qui a fait danser plus de 600 personnes lors du défilé à London.

Black Jack est l’un des papa du rap.

 

 

Publicités

23 réponses à “dédé dans Clés

  1. Jacques Rougerie 2 octobre 2012 à 19 h 04 min

    Cher dédé
    Je n’ai jamais lu un ton d’écriture et une vue d’esprit comme la tienne, toi aussi tu fais parti des grands

    On en reparle dès mon retour.

    Très cordialement

    Jacques Rougerie
    Architecte – Membre de l’Institut

  2. Nicolas Goudenove 6 octobre 2012 à 8 h 17 min

    Bonjour Dédé, je ne vous connaissais pas, jamais entendu parler de vous jusqu’à ce que je découvre sur mon porte-« clés » du bonheur et du sens un article chaleureux sur les défricheurs du XXIème siècle. Et puis ce titre de votre blog « Soufflezsurlabraise » ne pouvait me laisser plus longtemps indifférent. Sans doute par déformation professionnelle.
    Je me nomme Nicolas Goudenove, et je suis sapeur-pompier professionnel, depuis bientôt 25 ans…et puis j’écris à mes moments perdus…mon premier ouvrage « Retours d’interventions », paru en septembre 2008, aux éditions du papyrus, m’a permis de prendre conscience du choix des mots dans la lutte contre les mots. En ce XXIème siècle, les feux couvent et se déclarent de partout dans une société qui a du mal a trouvé des repères….Et puis, parfois, au hasard d’une rencontre, d’une lecture, on se dit « Bon sang mais c’est bien sûr…il faut que je le contacte ». Alors voilà qui est fait.
    Des projets, j’en ai moi aussi plein la tête…De l’espoir à redonner à notre jeunesse, je sais où en trouver car je parle et j’écris la langue du feu….Au travers de l’écriture, on peut raviver des flammes et rebâtir sur des cendres….Cela se fait depuis la nuit des temps alors pourquoi ne pas continuer ?
    Bravo pour vos actes et vos paroles…Je reste à votre disposition et à celle de ceux qui comme moi se déclarent P.U.R.E, Poète Utopiste Rêveur Enthousiaste…C’est une URGENCE sociale ! Ne traînons plus à unir nos efforts…
    Cordialement
    Nicolas Goudenove
    contact : nicolas.goudenove@gmail.com

  3. Vincent Laplagne 28 octobre 2012 à 7 h 47 min

    Salut Dédé

    Je pense que tu avais déjà les clés….
    Mais un peu de reconnaissance de plus ne fait pas de mal..!
    En tout cas Bravo!

    Vincent

  4. Irène Müller 29 octobre 2012 à 12 h 48 min

    Cher André,

    Déjà 29 ans qu’on se connaît et tu as toujours gardé ton âme de visionnaire !
    Bravo pour ce parcours exceptionnel rempli de bienveillance et de générosité envers le potentiel de création humaine.
    Ton engagement pour la culture et pour l’humanité reste somme toute un des plus beaux engagements qui soit !
    Continue et ne t’arrête jamais !

    Chaleureusement et amicalement,

    Irène

  5. Véronique Benoit 5 novembre 2012 à 9 h 52 min

    Coucou Dédé

    Voilà encore un bel article sur toi dans un magazine de qualité.
    Quel parcours et quelle générosité. Il en faudrait plein de DEDE sur
    cette terre. Il me tarde de te revoir. Tu as certainement plein de
    projets à nous raconter.
    A très vite de te lire ou de te voir.
    Bisous
    Véronique

  6. MC Solaar 26 novembre 2012 à 10 h 15 min

    André Cardinali, mon ami,
     
    Je serais toujours à tes côtés, pour soutenir tes actions envers les jeunes et la culture, en m’investissant encore plus, afin que ton combat soit apprécié et écouté.
     
    Dédé, continue à te battre pour la Culture, elle a besoin de toi…
     
    Avec mon amitié fidèle et éternelle.
     
    Claude MC Solaar

  7. Emile Servan-Schreiber 26 novembre 2012 à 10 h 17 min

    Cher Dédé,

    Tu es un exemple, un grand frère. C’est génial que ton talent et ta générosité soient reconnus. Jean-Jacques disait: « Il faut combattre au jour le jour et aimer en son coeur autre chose que soi même. Il faut créer. » Toi aussi tu trace ce chemin…

    Emile Servan-Schreiber

  8. André Bercoff 26 novembre 2012 à 10 h 19 min

    Bravo mon pote!
    Tu es urbain, et tu as du talent. Toutes choses qui te caractérisent Bien….
    T’embrasse,
    André Bercoff

  9. Dimitri Casali 26 novembre 2012 à 10 h 21 min

    Bel article en effet.
    Il manque actuellement plus d’homme comme toi qui sortent des sentiers battus et n’ont peur de rien. Aujourd’hui dans une France figée, laxiste et immobiliste, Dédé, tu vas tous les réveiller…
    Toute mon amitié
    Dimitri Casali
    Historien.

  10. Gérard Vallin 29 novembre 2012 à 10 h 14 min

    Merci mon Dédé
    Cet article est très élogieux, et encore il ne dit pas tout…
    J’aime ton caractère engagé.
    Bisous
    Gérard Vallin
    Directeur de l’école ESAG – Penninghen

  11. Monique Helfenberger 29 novembre 2012 à 10 h 16 min

    C’est un très joli message. Je pars pour Benin et Togo en mission humanitaire jeudi , tu vois je mêne le même combat que toi..
    Je t’embrasse affectueusement.
    Monique Helfenberger
    Association des anciens de Sciences Po

  12. Vahéna Menras 29 novembre 2012 à 10 h 33 min

    Dédé, peux-tu adresser ce mot au journaliste de Clés qui a bien compris ton combat. Vahé
    « C’est avec justesse et discernement que vous avez dressé le portrait de mon ami et manager, André Cardinali et je vous en félicite car en effet que ce soit en Corse, à Paris, à Marseille, au Liban…dédé, reste le même, un « agitateur » indispensable pour bouger un monde qui se sclérose de plus en plus, alors que d’autres sont simplement de pâles agités ! »
    Vahéna Menras

  13. Yara Lapidus 30 novembre 2012 à 20 h 52 min

    Bravo André !!!!!!!!
    Je vois que tu ne changes pas ….Je peux en témoigner si tu veux ?
    Je t’embrasse
    Yara Lapidus
    Styliste libanaise présente au défilé de mode de Beyrouth

  14. Michel Grange 30 novembre 2012 à 20 h 54 min

    Salut DD de Montreuil,
    L’article est bien, succinct sans être trop réducteur. Bravo pour le clin d’œil à JJSS…
    Pygmalion, c’est forcément un titre qui te convient …
    Amitié indéfectible.
    Michel Grange 

  15. Michel Rocard 30 novembre 2012 à 20 h 58 min

    Cher André Cardinali,

    Il m’est agréable d’avoir de vos nouvelles. Je vois qu’une fois de plus que vous êtes d’une grande activité. Je n’en doutais pas ! .

    Je garde un excellent souvenir du défilé Cumulus Fashion Tour au Carrousel du Louvre et à la Triennale de Milan, votre efficacité et votre précision dans le travail avaient transformé ce “ Patronage “ en fête.

    Bonne chance, cher André.

    Bien cordialement à vous.

    Michel Rocard

  16. Elisabeth Burgos 10 décembre 2012 à 9 h 31 min

    Cher Dédé,
    J’aime l’idée de civisme, d’aider la culture à vivre, et d’aider les jeunes: l’essentiel de ta démarche. J’aime aussi que ta  » feuille de vie » apparaisse pour signifier l’espoir et la présence dans ta vie de JJSS pour signifier la chance.
    Je t’embrasse et Bravo!
    Elizabeth Burgos

  17. Géraldine Beigbeder 10 décembre 2012 à 9 h 33 min

    Cher André,

    Un petit mot pour te dire que tu est un organisateur hors- pair d’évènements culturels.
    Tu es de ceux qui savent faire bouger les choses en ces temps de crise et d’immobilisme!
    Bien à toi.
    Géraldine Beigbeder

  18. Tristan Daube 10 décembre 2012 à 9 h 38 min

    Bravissimo mon Dédé, c’est article reflète bien ta présence dans notre société, tu est un exemple pour toute ta génération…et la nôtre !!!
    Et comme disait Sun Tzu : « Lorsque l’eau du torrent fait rouler les galets, c’est grâce à son impétuosité »
    Et tu sais y faire !!!
    A quand un recueil, de recueils, de recueils, de soutiens et de bons mots de « sir DD de Montreuil » ?
    En tout cas, une bio (à peine) romancée pourrait te nourrir
    Même si tu tiens tout seul (telle Sébastienne), tu as mon fervent soutien !!
    Amitiés,
    Tristan Daube
    Directeur d’établissement
    Pôle Rhône-Alpes Auvergne

  19. Estelle M'Rad 10 décembre 2012 à 9 h 41 min

    L’article paru sur Clés relate parfaitement ton engagement et ton humilité.

    Je suis très fière de te connaitre…et encore plus lorsque je vois tout ce que tu fais…

    Le journaliste a su mettre en avant ces qualités indéniables que tu portes en toi. 

    Je t’embrasse de tout mon coeur
    Une amie éternelle

    Estelle M’RAD

  20. Astrid Veillon 10 décembre 2012 à 9 h 44 min

    Coucou mon Dédé,
     
    L’article dans Clés est une fois encore et comme toujours très révélateur du grand monsieur que tu es… 
    Je t’espère heureux mon Dédé et que tu te régales dans tous tes projets
    Tendresse
    ASTRID VEILLON

  21. Tristane Banon 10 décembre 2012 à 9 h 46 min

    Dédé,

    Je suis très fière de te connaître….Mais je n’avais pas besoin de cet article pour le savoir …
    Des bisous et bravo!!!
    Tristane

    Tristane Banon
    Directrice de Collection
    Cherche Midi Editeur

  22. Madeleine Chapsal 10 décembre 2012 à 9 h 49 min

    André, bravo, vous êtes le meilleur disciple de JJSS, c’est sûr.  
    L’article est très intéressant et je vois que vous ne perdez pas une minute de votre temps.
    Je vous embrasse.
    Madeleine Chapsal

  23. Manon Massacci 27 février 2013 à 14 h 58 min

    Jean-Louis Servan-Schreiber semble être un homme admirable. Sa philosophie imprègne complètement les pages de CLES, et je dois reconnaître que chaque numéro est toujours un régal, avec ses arômes d’optimisme et de justesse.
    Cher dédé,
    J’admire énormément votre travail, il représente un genre d’idéal à mes yeux. Humanisme et créativité sont deux valeurs que j’affectionne par dessus tout. J’espère un jour pouvoir réaliser des choses similaires.

    Manon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :