Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Jean-Louis Servan-Schreiber analyse…

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Connaissant Jean-Louis Servan-Schreiber depuis 40 ans et sa psychologie, j’ai découvert cet article qui résume bien en quelques mots l’avenir de notre pays. France réveille-toi, on a besoin de toi…

La petite  surprise de l’élection du Président François Hollande, n’a pas été que ce soit lui. C’était une prédiction des experts avec une unanimité, sans précédent. En revanche, le score du perdant, le désormais citoyen Sarkozy, un finish tout à fait honorable, est plus fort qu’annoncé. Ce qui confirme que deux France politiques sont bien distinctes et le restent, au-delà de la personnalité des candidats.

Impossible, pour un temps, de savoir comment se comporteront les nouvelles équipes, ni les nouvelles directions qu’imprimera le nouvel élu.

Après dix ans de pouvoir de droite, c’est un renouvellement complet des responsables et il faut d’abord les voir au travail, surtout face à une situation économique et sociale tendue.

Mais l’élection du 6 mai comporte au moins trois bonnes nouvelles :

  1. L’interminable parenthèse électorale, qui monopolise les énergies et les attentions va se refermer dans près de deux semaines, après les législatives. On va recommencer à s’occuper des vraies priorités du pays.
  2. Le partage de l’opinion en deux blocs égaux ne donne aucune marge d’aventure à la nouvelle majorité. Elle se sait contrainte à des politiques dosées et prudentes.
  3. La France va pouvoir ôter ses œillères qui, depuis des mois, empêchaient tout discours public sur l’Europe et sur la relative modestie de notre place dans le monde.

En bref on va pouvoir renouer avec le réel, il était temps, car ce dernier n’a aucune raison de ménager particulièrement la France.

On entre dans une inévitable période d’essais. Un premier point sera probablement possible à la fin de l’année.

Jean-Louis Servan-Schreiber

Né dans une famille de presse, il entre après Science Po aux Echos, dont il prend la direction de la rédaction. Quatre ans plus tard, il rejoint son frère Jean-Jacques à L’Express, pour faire de ce dernier le premier « news magazine » français.
A 29 ans, JLSS lance L’Expansion et développe pendant vingt-cinq ans le premier groupe de presse économique français, puis européen. En 1994, repartant « à la base » il dirige pendant quatre ans au Maroc La Vie économique, principal hebdomadaire du pays à l’époque, qu’il vend en 1997 pour relancer Psychologies Magazine vendu au groupe Lagardère en 2008.

Depuis 2007, JLSS a créé et présidé la section française de l’ONG Human Rights Watch, qui dénonce les atteintes aux droits de l’homme dans le monde entier. En 2010, il lance avec sa femme Perla le bimestriel CLÉS.
Mélomane, JLSS a créé Radio Classique.

Son dernier livre,  Trop vite ! dénonce les risques du court termisme actuel. ( Editions Albin Michel)

http://www.youtube.com/watch?v=gjqJ6Gm9y68

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :