Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Erich Fromm. Un Maître pour réfléchir…

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Dans le monde de bruts que nous vivons, j’ai eu besoin de relire les livres d’ un de mes Maîtres spirituels : Monsieur Erich Fromm, psychanalyste humaniste américain d’origine juive allemande, il m’a servi de référence pour avancer dans ma vie.

L’accumulation de la mémoire, c’est une hiérarchie, un pouvoir conservateur qui redoute le changement. Balayer tout ça, c’est redevenir créatif. dédé

Avoir ou Etre, un choix dont dépend l’avenir de l’Homme. Le dilemme posé par Erich Fromm n’est pas nouveau. Mais pour l’auteur, du choix que l’humanité fera entre ces deux modes d’existence dépend sa survie même.

Car notre monde est de plus en plus dominé par la passion de l’avoir, concentré sur l’acquisivité, la puissance matérielle, l’agrésivité, alors que seul la sauverait le mode de l’être, fondé sur l’amour, sur l’accomplissement sprirituel, le plaisir de partager des activités  significatives et fécondes.

Si l’homme ne prend pas conscience de la gravité de ce choix, il courra au devant d’un désastre psychologique et écologique sans précédent…

Erich Fromm trace les grandes lignes d’un programme de changements socio-économiques susceptibles de faire naître en chacun de nous une réflexion constructive.

Pendant mon escapade dans le Sinaï en 1981, ce document était mon livre de chevet posé sur les tapis des bédouins. Le vent du désert tournait les pages pour me réveiller et m’éveiller.

J’ai décortiqué Avoir ou Etre dans tous les sens, ce livre m’a beaucoup fait réfléchir et m’a énervé à la fois.

Conclusion : je suis être et Avoir…

Avoir ou Etre a été édité aux éditions Robert Laffont en 1976

Je vous invite également à lire l’Art d’aimer.

 » L’amour n’est possible que si deux personnes communiquent entre elles à partir du centre de leur existence…

L’Amour triomphe de tout, alors cédons… ( citation dédé )

L’art d’aimer a été édité aux éditions EPI en 1968

Qu’il y ait harmonie ou conflit, joie ou tristesse, c’est secondaire par rapport au fait fondamental que deux personnes se rejoignent à partir des profondeurs de leur existence, qu’elles ne font qu’un l’une avec l’autre en ne faisant qu’un avec elles-mêmes, sans fuir leur propre réalité.

Il n’y a qu’une seule preuve de la présence de l’amour : la profondeur de la relation, la rivalité et la force de chaque personne « 

La révolution de l’amour est, pour Erich Fromm, lecteur averti de Freud et Marx, l’unique alternative à la destruction de l’humanité. Une psychanalyse adaptée au social, un socialisme humanitaire, une grande confiance dans l’homme qui peut construire une société différente fondée sur le respect de la vie et sur l’amour, telles sont les idées maîtresses de cet humaniste.

C’est le propos de son  » Art d’aimer  » : un art, l’art même qui fait un homme.

Même Salvador Dali a peint l’Art d’aimer, c’est pas un hasard !

Voici une de mes réflexions, écrite au bord de la Mer Rouge.

L’Art de l’Amour

L’Amour n’est pas un sentiment à la portée de n’importe qui … Il dépend du niveau de maturité.

Si l’on manque d’humilité, de courage, de caractère, c’est l’échec assuré.

Il ne faut pas s’imaginer que l’amour soit sans importances. Nous en sommes tous affamés.

L’amour peut être aussi une voie pour remporter des succès, de s’affirmer en puissance dans la limite de sa position sociale.

Ce désir d’amour est le plus puissant dynamisme en l’homme.

L’Amour, c’est la force qui maintient la cohésion de la race humaine, du clan, de la famille, de la société.

Sans Amour l’humanité ne pourrait survivre un seul jour.

Chère Mer Rouge, tu as été une des premières à m’ouvrir les yeux au tournant de ma vie. Merci.

Publicités

4 réponses à “Erich Fromm. Un Maître pour réfléchir…

  1. Cécilia Dutter 9 mai 2012 à 13 h 38 min

    Cher dédé,
    Passionnant, et ce propos entre en résonance complète avec le prochain roman que je suis en train d’écrire et vient le nourrir.
    Merci à toi !
    Je t’embrasse,
    Cécilia Dutter

  2. Jean Burtschell 9 mai 2012 à 17 h 28 min

    Dédé,
    Ce que tu partages me ravit. C’est politique au sens noble.
    On va bientôt se voir.
    Je t’embrasse.
    Jean Burtschell

  3. Karen Young 9 mai 2012 à 17 h 33 min

    Je suis un vrai  » fan  » de M. Fromm !!!
    Merci beaucoup.
    Karen Young

  4. Aboubacar Sissoko 18 mai 2012 à 2 h 35 min

    « Societe saine et société malsaine » pour analyser le capitalisme financier de notre époque il n’y a pas meilleur instrument que la psychanalyse sociale de Eric Fromm dans ce brillant ouvrage.
    A très bientôt mon cher ami.
    Aboubacar Sissoko
    newworldcapitalinc@gmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :