Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

LA BIOGRAPHIE de STEVE JOBS

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Suite au billet que j’ai écrit sur Steve Jobs, je tiens à vous faire découvrir la biographie de Walter Isaacson, parue aux éditions Jean-Claude Lattès.

Après ses biographies de Benjamin Franklin et d’Albert Einstein, Walter Isaacson nous livre le récit palpitant de la vie hors du commun du P-DG d’Apple.

Fruit de plus de quarante entretiens avec Jobs sur deux ans – ainsi que d’interviews des membres de sa famille, des collègues, concurrents, amis et adversaires du génie créateur – Steve Jobs dresse le portrait de l’homme d’affaires le plus inventif et novateur de notre époque. L’ouvrage d’Isaacson retrace la vie entière de Jobs. Il nous offre des détails exclusifs sur son enfance, l’influence du bouddhisme sur sa jeunesse, le travail quotidien dans son studio de design, sa vision chez Pixar et l’esprit avant-gardiste chez Apple.

Né en 1955, Jobs a grandi dans le San Francisco des années 1960, où se mêlaient flower power et avancées informatiques. Il s’y est épanoui en expérimentant plusieurs philosophies et modes de vie, parfois contradictoires : le LSD, un régime végétalien, la méditation et une fascination pour les nouvelles technologies. A l’âge de vingt et un ans il fonde Apple, avec Steve Wozniak, dans le garage de ses parents d’adoption. Après en avoir fait un grand succès, Jobs fut remplacé à la tête de l’entreprise en 1985 pour n’y revenir que douze ans plus tard, en 1997. La passion qui l’a toujours dirigé était son désir d’explorer la jonction de l’art et de la technologie. Grâce à son génie artistique, son humeur volatile et sont talent visionnaire, il a créé des produits révolutionnaires qui ont changé notre monde. Jobs n’a jamais renoncé à son indépendance.

Comme l’explique Isaacson : « Ce livre retrace le parcours chaotique et intense d’une personnalité hors norme, un entrepreneur de génie dont le goût de la perfection et la volonté de fer ont révolutionné six pans entiers de l’économie moderne : les micro-ordinateurs, le film d’animation, la musique, les téléphones, les tablettes graphiques, et la publication numérique. On pourrait même en ajouter un septième, celui de la vente au détail ; avec ses Apple Store, Jobs n’a pas bouleversé le concept des magasins, mais l’a totalement réinventé. De plus, il a ouvert la voie des applications multimédias pour diffuser des contenus numériques sans passer par des sites internet. »

Ce livre raconte la plus belle histoire d’ascension et de créativité de notre ère. Quand Jobs a repris la direction d’Apple en 1997, l’entreprise était à sept semaines de la faillite ; il en a fait la société la plus riche du monde. Au-delà d’inventer des produits exceptionnels, Jobs a également « créé, à son second essai, une société pérenne qui lui survivra, une compagnie à son image, attirant dans son giron des designers audacieux et des magiciens de l’électronique qui poursuivront son œuvre. »

La genèse de cette biographie remonte à sept ans : « Tout a commencé au début de l’été 2004, par un appel téléphonique de Steve Jobs. Il m’avait toujours, de loin en loin, témoigné d’une certaine amitié, avec des rapprochements soudains quand il lançait un nouveau produit et qu’il voulait la couverture médiatique du Time ou de CNN — puisqu’à l’époque je travaillais pour ces deux sociétés. […] Mais cette fois, il voulait que j’écrive une biographie sur lui. J’avais récemment publié celle de Benjamin Franklin et travaillais sur celle d’Albert Einstein ; je me suis demandé, avec amusement, si Steve Jobs avait la fatuité de se placer dans la suite logique des deux précédents. Jugeant qu’il était au milieu de sa carrière et que la vie lui réservait encore bien des rebondissements, j’ai décliné l’offre. Dans dix ou vingt ans peut-être, lui ai-je répondu, quand vous aurez pris votre retraite…», écrit Isaacson. « Mais plus tard, explique-t-il lors d’une interview avec le magazine Time, je me suis rendu compte qu’il m’avait appelé juste avant de se faire opérer la première fois pour son cancer. En le voyant lutter contre la maladie, animé d’une intensité impressionnante mélangée à un romantisme émotionnel très surprenant, j’ai fini par le trouver touchant, et j’ai réalisé à quel point ses produits étaient empreints de sa personnalité. Ses passions, son perfectionnisme, ses démons, ses désirs, son art, ses diableries et son besoin de tout contrôler étaient intimement liés à sa manière de gérer les affaires. J’ai donc décidé d’essayer d’écrire son histoire comme une étude de la créativité. » Isaacson poursuit : « Au bout du compte, Jobs avait raison. Il mérite tout à fait sa place à côté de Franklin et Einstein. Chacun des trois fut doté d’un génie intuitif, d’une imagination créatrice, d’une capacité à penser autrement et de l’esprit novateur. Plus qu’intelligents, ils ont été ingénieux et créatifs. Ce seront les qualités nécessaires pour réussir au XXIe siècle. »

Jobs a certes participé à l’élaboration de ce livre, mais il n’a demandé aucun droit de censure. Il n’a rien interdit ; au contraire il a encouragé son entourage à parler librement. Isaacson cerne parfaitement tous les traits de Jobs pour nous offrir l’histoire la plus fascinante du plus grand entrepreneur de notre temps.

L’Auteur

Ancien directeur de CNN et rédacteur en chef du magazine Time, Walter Isaacson est l’actuel P-DG de l’Institut Aspen. Il est l’auteur d’Einstein : La Vie d’un génie, de Benjamin Franklin : Une vie américaine et une biographie sur Henry Kissinger. Il vit à Washington avec sa femme et sa fille.

Allez vite acheter cette oeuvre chez votre libraire en bas de chez vous pour découvrir un des génies du XXème siècle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :