Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Décès de Danielle Mitterrand

Je suis très triste.

fl

France Libertés a la tristesse d’annoncer le décès de Danielle Mitterrand aujourd’hui, mardi 22 novembre à 2h heures à l’hôpital européen Georges Pompidou.

Agée de 87 ans, Danielle Mitterrand a porté jusqu’au bout ses idées. Elle fêtait le mois dernier le 25è anniversaire de sa Fondation entourée et écoutée, pour son plus grand bonheur, de nombreux jeunes.

Celle qui se reconnaissait dans les mots de Jean Paul Sartre « Il n’est pas juste de vouloir traiter les souffrances des hommes sans s’engager dans la lutte contre les causes même de ces souffrances » avait créé France Libertés pour toujours rester à l’écoute des peuples et de leurs droits et retransmettre leurs attentes.

De la résistance à la libération de Nelson Mandela en passant par le soutien du peuple Kurde ou la défense du peuple tibétain, Danielle Mitterrand a ainsi marqué son époque par sa ferveur et son énergie.

Inlassable militante, l’accès à l’eau pour tous était devenu, ces dernières années, au centre de son action et l’objectif de toute une vie.

Malgré son départ, Danielle Mitterrand nous laisse un message d’espoir, qui montre la voie d’un monde plus juste aux générations qui inventeront le monde de demain.

« Nouveaux résistants à l’ordre néolibéral, bâtisseurs d’un monde où chacun trouve sa part de vie, de liberté et d’action, expérimentateurs de solutions alternatives aux problèmes du temps… Qu’ils se rassemblent, s’unissent, fusionnent partout dans le monde pour mettre un terme à la dictature économique et financière, suppôt des dictateurs politiques. Celles-ci semblent être, enfin, ébranlées par la colère des peuples. C’est heureux mais ce n’est qu’un début. Je souhaite de tout cœur que nos  propositions en faveur des biens communs du vivant soient comprises de tous et participent à l’urgente et indispensable métamorphose de la société humaine vers une nouvelle civilisation ».

Comment ne pas oublier nos rencontres à Latché, à France-Libertés, rue de Bièvre, au Salon du livre de Dijon en 2008, ou elle m’écrivit ce mot :

Comment ne pas oublier la dédicasse de son livre  » Le Livre de ma mémoire  » qui restera gravée dans ma mémoire à vie.
Et ce dernier billet
Cher André,
Bien tardivement, je tiens à vous faire savoir combien j’ai été sensible aux marques de sympathie que vous m’avez manifestées ces derniers mois d’épreuve.
Ce retard est du à ma convalescence ce qui n’en finit pas mais dont les étapes se franchiront au jour le jour.
Je vous remercie bien vivement.
Danielle Mitterrand.
Et ce mail reçu suite à l’article dans Corse Matin

Cher André et Ami,

Cet article démontre bien la croisade que vous menez auprès de notre jeunesse depuis longtemps maintenant, des hommes comme vous sont rares de nos jours.

François serait fier de vous, il avait beaucoup de sympathie pour vous, je me rappelle quand il vous avait confié la mission de raconter votre parcours aux jeunes des cités, quelle belle aventure…

Voyons-nous vite.

Amitié

Danielle Mitterrand

Danielle, vous me manquez et je vous aime.  
Voici  un mot qui fait beaucoup réfléchir, Danielle était humble et courageuse.

Le mot de la Fondatrice de France Libertés

La vie a voulu que je parcoure un long chemin dans le temps. Le destin m’a donné l’occasion de fouler de nombreux tapis rouges et de rencontrer les grands de ce monde.

Mais il m’a surtout permis de côtoyer des populations de tous les continents, d’entendre les témoignages d’hommes et de femmes oubliés du bonheur de vivre et accablés par la misère.

Les tapis rouges des voyages présidentiels ne m’ont pas égarée, pas plus que les lustres ne m’ont éblouie. J’ai vu s’effondrer des dictatures, d’autres se constituer avec la protection et parfois l’encouragement des puissants de ce monde.

J’ai vu s’écrouler le communisme comme un château de cartes bousculé par les peuples qui ne supportaient plus le mépris de ses dirigeants.

Aujourd’hui j’observe un capitalisme qui se fissure et se détruit lui-même, victime de sa démesure totalitaire et de son mépris pour les valeurs humaines non marchandes.

25 ans après avoir créé France Libertés, les raisons d’être de la Fondation sont toujours valables… J’ai eu la chance de voir des situations changer, nous avons même gagné certains de nos combats.

Mais une trop grande partie de l’humanité reste au bord du chemin, et subit de plein fouet les folies de notre système. Le changement climatique en est un exemple : une fois de plus ce sont les plus pauvres, les plus vulnérables qui seront les premiers à payer pour notre « mal-développement ».

C’est pour cela que les actions que nous menons à la Fondation, pour favoriser l’accès à l’eau pour tous, pour redéfinir les « véritables richesses » et pour faire reconnaître et respecter le droit des peuples, me semblent toujours aussi nécessaires et essentielles.

France Libertés est essentiellement un maillon actif d’un réseau mondial qui aspire à organiser l’alternative à la mondialisation du commerce et de la finance pour une société qui donne toutes ses chances à la vie.

Danielle Mitterrand

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :