Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Le Prince Albert II de Monaco, l’ami fidèle

La première fois que j’ai rencontré le Prince Albert, c’était pour le départ du Tour du Monde à moto ( BMW ) de Philippe Rahmani, le 4 avril 1992 à Monaco.

de gauche à droite: P. Rahmani, Le Prince Albert, Giuseppe Luongo et dédé.

Dans les salons de l’Automobile Club de Monaco, une réception avait été organisée avec les notables, les médias, les amis et la famille de Philippe. A un moment donné, le Prince me prit à part avec Philippe dans un coin du salon. Une conversation banale tourna en une pure rigolade. Les invités, voyant le Prince mort de rire, en profitèrent aussi sans savoir pourquoi..

Plusieurs fois pendant le périple de Philippe, j’ai donné des nouvelles et communiqué le parcours de Philippe. Sans la présence de S.A.S. le Prince Albert de Monaco en visite officielle pour le CIO (Comité Olympique International) à Pékin, Philippe n’aurait jamais eu la permission de rouler à Pékin. En prime, il a eu le droit de se faire photographier avec le Prince dans la Cité Interdite avec sa BMW. Une Première Impériale : « C’est la première fois qu’une moto entrait dans la Cité Interdite ». Merci Monseigneur d’être intervenu auprès des Hautes autorités chinoises.

J’ai ensuite monté un coup sympathique avec l’école française de Pékin regroupant plus de 40 nationalités différentes, sous la baguette magique de sa Directrice Madame Bodinier : Philippe leur a raconté son voyage autour du monde en les faisant rêver. A partir de là, il est devenu le Messager des Enfants de la Terre, l’association de Marie-Claire et Yannick Noah (ceci sous mon impulsion).

Le 13 mai 1994, en préambule du Grand Prix de Formule 1 de Monaco, j’ai organisé sur la ligne de Départ du Grand Prix – avec la présence du Prince Albert et du Moto Club de Monaco – l’arrivée en grandes pompes du Globe-trotter accueilli par une haie d’honneur avec 52 enfants monégasques habillés tout en blanc portant les 52 drapeaux représentants les 52 pays traversés par Philippe. C’était une arrivée royale.

On peut être Prince et être à l’écoute des autres, en apportant le soutien … dont j’avais besoin pour réaliser ses événements auxquels, sur le papier, personne ne croyait. Sans oublier Jean-Michel Cavret, le Directeur Général BMW France, sans qui ce Tour du Monde n’aurait pas vu le jour.

Encore une fois, Le Prince avait répondu présent et m’avait permis de réaliser cet événement exceptionnel et unique.

En mars 2006, à l’occasion de l’exposition «Cœur de femme» de la célèbre sculptrice italienne Titti Venturini, étant Chargé des Partenariats, j’ai à nouveau sollicité le Prince par l’intermédiaire de Jean-Luc Allavena (son Directeur de Cabinet) pour obtenir son Haut-Patronage pour l’exposition qui a eu lieu dans l’Atrium du Casino de Monte-Carlo. Grâce à cette exposition, le Palais Princier a demandé à Titti Venturini de réaliser le buste officiel du Prince Rainier de Monaco. Dédé était encore passé par là !!!

Je vous remercie Monseigneur pour votre réaction et votre efficacité à chaque fois que j’ai eu besoin de vous.

Je vous souhaite un bon mariage avec cette citation qui était inscrite sur le faire-part de mon mariage : L’Amour triomphe de tout, alors cédons…

Pardonnez-moi, Monseigneur, de ne pas être parmi vous en ce grand-jour. Notre ami en commun, Stéphane Morandi saura me représenter, car, je travaille sur l’exploit humain de Philippe Monnet qui va réaliser 8 records du monde en solitaire sur les mers pour rejoindre les grands navigateurs tels que Fernand de Magellan, Christophe Colomb, Vasco de Gama, Jacques Cartier, James Cook, Charles Darwin, Théodore Monod, David Livingston, etc… Le départ sera donné à Monaco.

Après votre union avec Charlène, j’aurais encore besoin de votre soutien et de L’Institut Océanographique de Paris et de Monaco où votre grand-père, le Prince Albert 1er, en a été le Fondateur.

Bon vent Prince et recevez mon Amitié fidèle et durable.

Publicités

2 réponses à “Le Prince Albert II de Monaco, l’ami fidèle

  1. Aimé Nouma 29 juin 2011 à 22 h 10 min

    Naturellement,Dédé
    ,notre » aristo de la zone » fréquente aussi bien
    les rades
    que les têtes couronnées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :