Le blog de Dédé de Montreuil

" Sortons des grands ensembles pour aller voir les Grands Ensemble "

Un Garage va mourir

SOUVENEZ-VOUS : le garage du faubourg Saint Antoine ( priez pour lui) va mourir, va disparaître au mois de juillet, sous les gravats avec sa mémoire, sa sueur, le travail des mécanos, des tôliers, le pistolet des peintres, ses outils usés, les boulons éparpillés, son pont élévateur à l’ancienne, les chiottes à la turc dans la cour et surtout mes pôtes François ; un pur génie-trouvetou et coco le yougo.

C’est triste, un garage qui disparaît en plein cœur de la Bastoche, eh ! les promoteurs, les démolisseurs, les entrepreneurs, les loueurs et les acheteurs, SOUVENEZ-VOUS, quand même que vous aller avoir la chance d’être sur un lieu historique du vieux Paris avec du vécu, SVP, ses artisans, ses marchands de meubles et canapés, ses miroitiers, ses vitriers, ses bronziers, ses marchands de glace, ses ferronniers, ses bougnats comme chez Paul à l’angle de la rue de Lappe et Charonne,

Le faubourg St Antoine jusqu’à la place d’Aligre, était le premier quartier à Paris, des premiers immigrés en France, SOUVENEZ-VOUS, le ghetto des ritaux, c’est là qu’ils faisaient du troc avec ceux qui partaient au bled avec des valises remplis de clops (des Gauloises), du chocolat, de la moutarde et ceux qui en revenaient avec du jambon et du parmesan de Parme, des pâtes, etc..Moi, en tous les cas. JE M’EN SOUVIENS.

Je me rappelle de mes souvenirs de môme ( 8 ans) quand j’accompagnais mon père, mon oncle, mon frère René, mon cousin Loulou pour livrer les meubles qu’ils fabriquaient à Montreuil dans le camion bleu avec un dessin de Pinocchio sur le toit et cette pub version Bleustein Blanchet «  les meubles Louis Galluzzo, les meubles qu’ils vous faut »

Mon frère et mon cousin loulou, fréquentaient les bars à prostitués de la rue de la Roquette et de la rue de Lappe, (Bastille était en concurrence avec Pigalle), ils m’emmenait dans des bars dont « La Roulotte«  (tiens, tiens comme l’appart de Yves Montand) voir leurs copines ( mon œil) qui m’offraient des bonbêques et des diabolo menthe, pendant que les deux loustiques montaient dans les étages la serviette à la main…

Ils sont passés par là : Jean-François Bizot, toute l’équipe d’Actuel et Nova, mon ami Jean-Michel Wilmotte,( l’architecte), Jean – Paul Gaultier, MC Solaar,  les filles du Bario Latino, les matchos, les dealers, les maquereaux de la rue de Lappe et les danseurs du Balajo ; même Alain Delon et John Malkovich y ont tourné dans un film.

Sans oublier, le barbier du faubourg, qui maquillait les macs avec de la poudre de riz et du rouge à lèvres, c’était le QG des zazoux, bienvenue Brigitte Fontaine.

SOUVENEZ-VOUS , Monsieur Aristide Briand ,le gars de Montmartre…avec sa Nini…

A la Bastille

on aime bien Nini peau de chien

elle est si bonne et si gentille

on aime bien, qui ça ?

Nini peau de chien, où ça ?

A la Bastille

REFRAIN

Mais celui qu’elle aime

qu’elle a dans la peau

c’est Bibi la crème

parc’qu’il est costaud

parc’qu’c’est un homme

qu’as pas les foies blancs

aussi faut voir comme Nini l’a dans la peau

REFRAIN ET FIN.

Publicités

Une réponse à “Un Garage va mourir

  1. Laurence Faguer 7 avril 2011 à 8 h 23 min

    Quelle tranche de vie! Quel style ! Une galerie de personnalités haute en couleur défilent sous nos yeux. Merci, André, de ne pas oublier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :